Call of Duty : Black Ops Declassified sur PS Vita, le test de Shawujin

Publiez votre test
Signaler
Shawujin
4
Shawujin PSV

Réformé P4

A l'image de sa communication énigmatique, le lacement de ce jeu se révèle très étrange, Activision profitant de la campagne marketing de Black Ops II pour lancer en catimini cette édition PS Vita. Ce spin-off de la saga militaire s'articule sur des bases connues et emprunte toute l'imagerie développée à travers la célèbre licence. Nihilistic a cependant pris quelques décisions, qui risquent de faire fuir les fidèles.

On le savait déjà, le scénario de ce Black Ops : Declassified vient s'intercaler entre les deux épisodes principaux. Cependant au lieu de nous plonger au coeur d'une campagne scénarisée et explosive, à l'instar des épisodes de salon, le studio a privilégié une approche différente. Dans les faits, nous avons droit à une série de missions réduites à leur plus simple expression. Pas la peine de chercher une aventure rocambolesque ni le style hollywoodien, il n'y en a point ici. Bref, cette dizaine de missions très anondine et vaguement scénarisée vous demandera généralement d'éffectuer des actions spécifiques comme protéger un agent ou poser des explosifs. En réalité, cela se résumera rapidement à dépoter tous les ennemis présents sur la carte. Les objectifs manquant d'originalité, de variété et d'ambition, les développeurs ont rajoutés une logique arcade à cette épisode afin de motiver le joueur à refaire plusieurs fois ces missions. Malheureusement rien n'est fait pour donner envie au joueur, entre les adversaires peu attentives à l'action, souvent piégé dans des situations cocasses et les situations déjà vues mille fois (overdose de ralenti), votre patience sera mis à l'épreuve. Pas trop longtemps car les missions s'enchainent assez rapidement, comptez environ 5 minutes en moyenne par mission. On pourra rajouter aussi une direction artistique paresseuse et un level design anecdotique pour enfoncer le clou de ce ratage de Nihilistic.

Les joueurs qui souhaitent continuer l'aventure en solo pourront grapiller quelques minutes de jeu avec le mode "contre la montre" et surtout par le mode Hostile. Sur 5 cartes différentes, le joueur doit affronter des vagues ennemis et tenter de survivre en récupérant des armes, soit sur les cadavres ou entre chaque round par l'intermediaire d'une cargaison parachutée. Assez défoulant sur la forme, cette partie manque clairement d'intérêt sur le long terme. On aurait pas rechigné contre la possibilité d'évoluer à plusieurs sur ce mode de jeu.

Enfin le titre retrouve quelques couleurs lorsque l'on se connecte à internet. Enfin si vous y arrivez car ce mode de jeu est particulièrement buggué et vous ramène rapidement au menu de départ. Frustrant. Cependant sur les rares tentatives abouties, les sensations sont bien présentes et peut facilement s'amuser même si les parties sont limités à 8 personnes. On retrouvera l'enrobage de la saga avec les montées en grade et le développement de ses classes par l'obtention de points d'expérience. Bizarrement les points gagnés sur la partie solo ne sont pas compatibles avec les modes online. Les parties sont classique avec ses cinqs modes de jeu connu de tous les amateurs de FPS (match à mort, en équipe...) et une sélection d'armes sans surprise mais assez variée.

Enfin sur la partie technique, ce Call of Duty s'en sort honorablement. Alors on est toutefois loin du renversant mais le joueur jouera dans des condictions décentes que ça soit en terme de fluidité ou de gameplay. On pourra toujours reproché au titre son aspect visuel peu ambitieux caractérisé par des textures alternant le bon et le moins bon. Le gameplay lui profite du deuxième stick de la Vita. Malgré une course insuffisante pour des conditions de jeux optimales, les sensations sont plaisantes. L'écran tactile est utilisable pour certaines actions (utilisation de la grenade) qui se révelent vite acrobatique en action.

Au final cette cartouche estampillée Call of Duty laissera un goût amer aux joueurs nomades. Si la qualité technique du titre est loin d'être mauvaise, ce n'est pas assez pour justifier les très grosses faiblesses sur l'ensemble du jeu. Surtout par rapport son prix d'origine. Reste alors un titre multijoueur potentiellement intéressant mais impraticable à cause des déconnexions. En bref quoi que l'on fasse, le jeu se dérobera rapidement de nos mains pour ira tranquillement finir dans sa boite en attendant pourquoi pas un rectificatif au niveau du online. Dans ce cas vous pouvez rajouter 1 étoile à la note, mais en l'état, peu recommendable.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de Call of Duty : Black Ops Declassified

tous les tests