Beyond Good & Evil HD sur PlayStation 3, le test de J3r3my

Publiez votre test
Signaler
J3r3my
8
J3r3my PS3

Enfin le retour de Jade

Après avoir pris un pied énorme sur Rayman Origins, je me suis laissé tenter par un autre petit bijou de Mr ANCEL : le remake HD de beyond good & evil que j’avais déjà fait à l’époque mais l’ayant tellement aimé, je voulais mettre la main sur cette version HD et franchement après toutes ces années le plaisir est intact.

Une belle petite aventure

Vous incarnez Jade, une jeune journaliste responsable d’un orphelinat et épaulé par son oncle Pej qui incarne le touche à tout et la composante humoristique de l’aventure. La planète est régulièrement attaquée par des hordes d’extraterrestres appelés Dom’Z kidnappant les habitants. Pour répondre à cette menace, une soit disant armée de choc appelée Section Alpha protège la population mais un groupe d’extrémistes contestent les opérations menées par cette armée. C’est dans ce contexte que débute l’aventure ou Jade devra réaliser toutes sortes de reportages pour faire éclater la vérité grâce notamment à son arme principale : l’appareil photo.

La photo au centre du gameplay

Toute l’originalité du titre réside dans l’utilisation de cet appareil photo. Il sera nécessaire d’infiltrer des bases ennemis pour essayé de prendre plusieurs clichés permettant d’apporter des preuves sur les opérations menées par les Sections Alpha ou encore de photographier le plus d’espèces d’animaux possible pour obtenir des crédits permettant d’acheter toutes sortes d’objets au magasin du coin ou des améliorations pour son appareil photo (un zoom par exemple). Mais également de gagner des perles bleues servant de monnaie d’échange au garage Mammago (mention spéciale au thème musical accompagnant chaque visite dans ce garage) pour pouvoir améliorer son hovercraft. Véhicule utilisé pour se déplacer dans la ville et ainsi accéder aux différents endroits à explorer.

Un petit monde ouvert à explorer

Et de l’exploration, il va y en avoir parceque le monde dans lequel vous évoluez et un monde ouvert même si il faut bien avouer qu’il est loin de proposer une surface de jeu pouvant rivaliser avec les standard actuels. Il permet tout de même de visiter des décors bien différents allant d’une grosse usine industrielle en passant par des grottes abritant toutes sortes d’animaux, une petite ville dans laquelle le comportement des gens évoluera en fonction de nos reportages et j’en passe. Il y a dans ce monde 88 perles bleues (je ne suis plus certains de ce chiffre) à trouver soit en explorant les recoins du monde, soit en remplissant certains objectifs principaux ou secondaires.

Une remasterisation efficace

Mais la ou le jeu excelle c’est dans sa direction artistique typée cartoon absolument magnifique. Les différentes espèces d’animaux sont nombreuses, les environnements visités sont variés et plaisants à découvrir et un cycle jour/nuit est géré en temps réel. Par contre, cette variété ne se fait pas sentir concernant les ennemis rencontrés et c’est un peu dommage. En ce qui concerne l’aspect purement technique, cette version HD est propre et agréable à regarder mais le travail effectué n’est pas non plus énorme. Les textures sont lissés et les personnages mieux modélisés (mention spéciale pour le travail fait sur Jade).

Le jeu propose des phases de gameplay bien différentes allant de la plateforme en passant par l’infiltration et le combat pour finir sur des courses d’hovercraft. Une variété de situations participant à la richesse du jeu.

Et j’en viens au point qui m’a le plus surpris (positivement) : le scénario. A l’époque ce jeu ne m’avait pas marqué pour son histoire mais plutôt pour toutes les autres qualités que j’ai citées auparavant et en revivant cette aventure, je me suis aperçu que l’histoire est bien menée avec quelques rebondissements notamment sur certains personnages. Attention, je ne suis pas en train de dire que le scénario est à la hauteur d’un Deux Ex pour ne citer que lui mais l’aventure est bien racontée avec de l’action, des rebondissements, beaucoup d’humour et quelques passages plus émouvants. Je trouve que l’histoire utilise toutes ces ficelles de manière intelligente et offre au joueur une diversité dans les situations rendant la mise en scène de l’aventure très agréable à vivre.

Une aventure rafraichissante bourrée d’humour et dotée d’un gameplay aux petits oignons. Seul petits bémols, le manque de diversité des ennemis et un monde ouvert finalement un peu petit. A faire pour tous ceux qui cherchent un très bon jeu à bas prix. 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Beyond Good & Evil HD

tous les tests