The Elder Scrolls V : Skyrim sur PlayStation 3, le test de b2zo-almendha

Publiez votre test
Signaler
b2zo-almendha
10
b2zo-almendha PS3

Alerte Rougegarde

Jouabilité : 4/5 : Il y a le choix entre une vue FPS et une vue TPS, perso j'alterne. Lors des phases d'exploration je suis en vue subjective pour pouvoir profiter pleinement du paysage et quand un combat survient je passe en vue TPS. Quoi qu'il en soit, si certains combats sont assez brouillons, manier son héros et savoir utiliser sa panoplie de coups et de sorts et un vrai plaisir et il y a du choix suivant sa race, sa classe et son style de jeu. C'est réellement un jeu dont vous êtes le héros. Parfois un compagnon peut se joindre à vous, mais il ne sera pas d'une grande aide car il est souvent à la ramasse, dommage. Les phases de dialogues sont classiques avec plusieurs choix possibles. Maintenant il ne me semble pas que mes réponses ont joué un grand rôle au niveau du scénario. Enfin et c'est un gros point faible, les temps de chargement sont trop nombreux et trop longs.

Graphismes : 4/5 : Techniquement c'est assez faible avec de belles chutes de framerate et beaucoup de bugs. Heureusement, la grande majorité de ces bugs ne sont pas gênants et même parfois marrants. La direction artistique de la région de Bordeciel est en revanche magnifique, c'est à tomber par terre tellement certains bâtiments, certains intérieurs ou encore certains paysages sont magnifiques. Ici, on a une dominante blanche car c'est la région des nordiques, mais il n'y a pas que de la neige ou de la glace. Bref, je me suis arrêté plusieurs fois pour contempler l'architecture de ce monde. Un mot sur les personnages qui sont bien modélisés et sur les animations, toujours assez rudimentaires, mais ça ne choque pas spécialement.

Ambiance Sonore : 5/5 : C'est un sans faute. Les musiques sont sublimes, les voix françaises convaincantes et les bruitages parfaitement réalisés. Bravo aux développeurs et merci à eux d'avoir fait une version française de qualité malgré les nombreuses lignes de texte à doubler.

Scénario : 4/5 : Suivre la destinée de l'Enfant de Dragon est un vrai plaisir. Ne vous attendez pas à des retournements de situation à tout va, ici on sait dès le départ ce qu'il va falloir faire, mais le traitement est très bon et je n'ai jamais été lassé par cette histoire. La fin par contre est un peu... expéditive. Un mot aussi sur les quêtes secondaires qui pour certaines proposent des choses très intéressantes et sur la possibilité de tout savoir sur cet univers grâce à de nombreux livres disponibles un peu partout dans Bordeciel.

Durée de Vie : 5/5 : J'ai mis 45 heures pour terminer l'aventure principale, tout en ayant effectué de nombreuses quêtes secondaires comme celles des Compagnons de Blancherive, de l'Académie des mages de Fordhiver ou encore l'extension Dragonborn. Le contenu est tout simplement gargantuesque. A titre d'exemple, j'ai terminé ma partie au niveau 27 sur un maximum de 50. Vous pouvez ainsi voir facilement qu'il y a potentiellement encore un paquet d'heures à passer à Bordeciel.

NOTE FINALE 5/5 : Skyrim est le digne successeur d'Oblivion. Il reprend tous les ingrédients en les bonifiants. L'aventure proposée est grandiose et la région de Bordeciel est magnifique. Par ailleurs, l'histoire globale est fabuleuse et se découvre au fur et à mesure de votre exploration et du temps que vous prenez pour lire les nombreux livres disponibles qui permettent de presque tout savoir sur cet univers. Sachez qu'une fois lancé dans cette aventure, il est très difficile de lâcher la manette et ça, c'est la marque des grands. The Elder Scrolls est définitivement une grande licence.

+ : les musiques sublimes, les voix françaises convaincantes, la direction artistique fabuleuse, la durée de vie immense et le grand nombre de quêtes secondaires.

- : les temps de chargement fréquents et longs, les partenaires inutiles et les bugs divers et variés.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de The Elder Scrolls V : Skyrim

tous les tests