Pac-Man Championship Edition DX sur PlayStation 3, le test de cyril56

Publiez votre test
Signaler
cyril56
8
cyril56 PS3

Trip rétro !

Ca vous dit un trip rétro ? Je vous propose le test de Pac-Man Championship Edition DX. Son créateur, Toru Iwatani, a eu l’idée de Pac-Man en mangeant une pizza. Il avait découpé un morceau et la forme qui restait à donner d’abord Puck Man (trad : Gober) puis c’est devenu Pac Man. Namco Bandai estime que son jeu a été joué plus de 10 milliards de fois dans le monde entier et avec cette nouvelle itération sur le store de Sony, cela ne va pas s’arrêter de si tôt.

 

Au programme de ce nouveau jeu : 10 parcours colorés où l’on pourra changer les visuels à chaque début de partie ainsi que le skin de Pac-Man avec au choix celui des premiers softs jusqu’aux derniers plus actuels. Plusieurs thèmes musicaux dans le style electro/techno sont proposés aussi avant de lancer une partie. De nombreuses possibilités de « personnalisation » pour éviter le sentiment de lassitude qui peut apparaitre.

Le gameplay est des plus simples et des plus addictifs, on a vraiment du mal à lâcher la manette. Il est possible de jouer au stick mais la croix directionnelle se révèle bien plus précise dans les déplacements verticaux et horizontaux. A cela se rajoute, la possibilité d’utiliser des bombes en appuyant sur R1. Elles se récupèrent dès que les fantômes clignotent. Un petit plus qui permet de se sortir de situations périlleuses. Une sorte de bullet-time fait aussi son apparition quand on se retrouve face à un fantôme qui veut nous dévorer, c’est alors que l’on a juste le temps de changer de direction.

Mais la vraie nouveauté du jeu est l’ajout de la vitesse. Les déplacements vont de plus en plus vite à force que l’on engrange les points. La partie peut monter jusqu’à la vitesse 50 ce qui rend le tout plus nerveux et demande une dextérité très précise. Vos yeux peuvent souffrir sous ce déluge de vitesse rajouter à cela les couleurs qui vous feront presque entré sous un délire sous acide.

 

Le contenu du jeu par contre n’est pas vraiment diversifié, seulement trois types d’épreuves nous ont proposé. D’abord, l’attaque de score où il faut arriver à faire le score demandé ou au mieux à le dépassé. Le second est le contre-la-montre, Pac Man doit survivre et cumuler le plus de points possible dans un temps limité. Et enfin, le combo fantômes où notre personnage devra avaler le plus de spectres. Quant au online, il se cantonne juste à un classement en ligne entre vos amis et le reste de la planète. Le soft peut paraitre répétitif sur la longue, il faut privilégier les courtes sessions pour garder tout le plaisir du jeu.

 

Trente ans que Pac Man s’illustre sur nos consoles, ce dernier volet est vraiment une bonne surprise dématérialisé. Un principe simple et addictif qui plaira aux nostalgique comme aux plus jeunes. Une réserve est à mettre sur la lassitude du jeu sur la longueur. C’est parti pour gober tous les fantômes.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de Pac-Man Championship Edition DX

tous les tests