E.Y.E : Divine Cybermancy sur PC, le test de Docteur Benway

Publiez votre test
Signaler
Docteur Benway
8
Docteur Benway PC

Rêve halluciné d'un joueur...

Deuxième critique postée sur un site de jeux dans ma carrière : c'est dire si E.Y.E. ne m'a pas laissé indifférent. Une expérience originale, qui nous change de la grammaire hollywoodienne comme un bon Pasolini... une AUTRE manière de raconter les histoires, une autre façon de jouer ?

 

E.Y.E. c'est le rêve halluciné et agité d'un gamer qui commence à s’endormir après avoir joué à des FPS et maté des films de SF toute la nuit. Un jeu postmoderne au sens artistique du terme. Comme un film de Lynch ou de Cronenberg : plus une expérience sensorielle qu'intellectuelle. Laissez-vous glisser...

Je vous rassure : au 12 octobre et après 6 heures de jeu pas de bugs rencontrés, ça ne veut pas dire que je n'en aurai pas mais il n'est plus tel que décrit à sa sortie. 

Au niveau technique c'est sûr que le jeu date un peu, si les lumières sont belles, la géométrie est très basique, mais la direction et la recherche artistique rattrapent largement l'ensemble.  Doit-on surnoter un jeu parce que c'est un studio français indépendant ? Sûrement pas, mais il ne faut pas non plus les critiquer parce que c'est pas du Michael Bay... Les streums par contre ne m'ont pas convaincus, ils n'ont pas d'unité et sont mal animés, sont trop nombreux et vraiment pas impressionnants, dommage. L’architecture donne lieu à de bonne sensations de vertige avec des perspectives oniriques gigantesques. 

Bonnes sensations de fps sauf au corps à corps ( sic ), faut dire que je viens de finir Dead Island. Le plus gros reproche que je fais à E.Y.E. est le respawn incessant et le comportement ultra basique des ennemis, cela nuit directement à la diversité du gameplay puisqu’il faut trop souvent finir une tripoté de monstres au sabre et courir avant que la prochaine vague n’apparaisse, non seulement on ne peut pas profiter des environnements car la map n’est jamais nettoyée ( la récompense ) mais cela empêche presque toute tactique, pour moi en tout cas, d'autres joueurs sont peut-être plus habiles et intelligents. ;)  J’aurais préféré des ennemis moins nombreux mais plus coriaces. Le côté rpg / build du perso et l'univers sont intéressants. Le jeu n’est pas compliqué ou abscon, avec un minimum de logique ( du genre booster la précision dans un fps... ) je n’ai jamais été bloqué ou eu le sentiment d’avoir raté qqchose par manque d’info, pas la peine de lire à mon sens une encyclopédie pour commencer à jouer, on peut le faire au feeling.

Le second degré n’est pour moi pas raté : tel le rêveur/joueur qui sait qu’il rêve/joue, le perso n’hésite pas à démonter les situations avec des répliques du style : “Ouais, je m’en fous, file moi des XP !”. Pas toujours très littéraire mais ça ne casse pa trop l'ambiance car de toute façon je ne me sens pas du tout impliqué dans le scénario...

A 20€ E.Y.E. propose une expérience DIFFERENTE et ça c’est vraiment rare... je ne pense pas y jouer des dizaines d’heures mais pour l’instant j’ai envie d’y retourner.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de E.Y.E : Divine Cybermancy

tous les tests