BioShock Infinite sur PlayStation 3, le test de Dopamine

Publiez votre test
Signaler
Dopamine
9
Dopamine PS3

On l'aime... à l'infini

Je me dois de commencer ce billet en vous présentant des excuses. Je n'arrive pas à vous faire autant de vidéo que le le souhaiterai. J'ai encore celle de mon casque sans fil XP400 qui est sur le feu et Ni No Kuni mérite également que je lui fasse honneur. C'est pourtant avec ce qui sera probablement mon GOTY 2013 que j'ai fait chauffer l'encodeur.

 

Bioshock Infinite est juste une claque comme je ne m'en suis plus pris depuis un moment. Il est tout ce que je recherche. Du simple, spectaculaire pandanstaguele (et encore plus fin qu'on ne le pense), mais surtout, surtout une ambiance et un monde qui m’emmènent ailleurs.

Bioshock est un jeu sur lequel on a travaillé le fond en voulant y mettre de l'art. Il y a moult trouvailles qui font que l'on s'attache à ce monde, que l'on considère Elisabeth comme une personne et pas juste une IA plus ou moins bien foutue. Je vais développer tout cela par écrit pour Rue89 prochainement. Pour l'heure, je vous laisse avec cette vidéo.

Voir la vidéo

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Vos tests de BioShock Infinite

tous les tests