BioShock 2 : L'antre de Minerve sur Xbox 360, le test de maku

Publiez votre test
Signaler
maku
10
maku X360

C'est si bon de se noyer!

Le dernier DLC du deuxième épisode de Bioshock est consacré, contrairement aux précédents, au mode solo du jeu. L'occasion d'en découvrir plus sur des lieux de Rapture encore inexplorés par les joueurs et d'en apprendre un peu plus sur certains personnages déjà bien connus.

En parallèle de cela, nous feront la rencontre d'individus encore jamais rencontrés lors de nos aventures dans la cité sous-marine, mais qui, en l'espace de quelques heures nous fascineront tout autantque d'autres plus connus. Les développeurs ont réussit à développer ses antagonistes de manière efficace et nous gratifient d'un twist absolument inattendu.

Une fois de plus, les journaux audios aideront grandement à nous plonger dans le scénario et à en découvrir plus sur le pourquoi du comment de la présence de ces nouveaux personnages. En plus de ces quelques nouveautés scénaristiques, nous avons droit à une nouvelle arme (qui peut être utilisée avec à nouveau 3 types de munitions): le fusil laser. Nous sommes également gratifiés d'un nouveau plasmide, le trou noir (que l'on pourra améliorer pour la rendre plus puissant. Le trou noir acide s'avère particulièrement efficace). Ce plasmide ne vous servira pas seulement à maîtriser vos ennemis, mais également à saboter des portes verrouillées.

L'HISTOIRE

Dans Minerva's Den, on incarne à nouveau un Big Daddy. Le sujet Sigma. On fera appel à nous pour contrecarrer les plans d'un sombre personnage qui essaye de détourner l'ordinateur central qui gère à peu près tout dans Rapture. Le Penseur gère entre autre les systèmes de sécurité, de communication, d'approvisionnement en oxygène, autant dire qu'il est un élément indispensable à la vie des habitants de la ville. C'est donc tout naturellement qu'il sera convoité par l'esprit égocentrique de Reed Wahl, l'un de ses créateurs, comme objet pouvant réaliser tous ses désirs.

L'occasion également se présentera de faire la rencontre d'un nouveau type de Protecteur: le Lancier dont on avait aperçu les artworks dans le livre qui accompagnait les versions collector de Bioshock 2.

C'est donc une histoire propre à ce DLC que nous joueront et non pas une simple prolongation du scénario principal. L'antre de Minerve ne se contente pas de meubler, mais bien d'enrichir l'histoire de Bioshock. De plus, la conclusion est très bien amenée assez magnifique.

CONCLUSION

S'il y a bien UN DLC à avoir pour ce Bioshock, c'est bien celui-ci. En fan absolu de la série, je ne saurais être objectif, mais si vous aussi accrochez carrément au concept de l'histoire et à son univers si particulier, vous allez forcément apprécier cet ajout à la mythologie de Rapture. D'une durée de vie très satisfaisante pour du contenu téléchargeable, cette nouvelle aventure nous balladera sur une surface relativement vaste, dans des lieux jusqu'alors inexplorés, avec des séquences sous l'eau (certe anecdotiques) et des combats magistraux.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de BioShock 2 : L'antre de Minerve

tous les tests