Rayman Origins sur Xbox 360, le test de R3d

Publiez votre test
Signaler
R3d
10
R3d X360

Enfin de la fraîcheur parmi les blockbusters !

Issu de l'esprit génial du créateur Michel Ancel en 1995, le héros Rayman a depuis parcouru bien du chemin. Dans Rayman Origins, il revient à ses premiers amours, la plateforme de côté et les graphismes 2D. Pari réussi ?

Les créatures enfermées dans la lande aux esprits frappés arrivent à s'échapper de leur prison et viennent troubler le calme de Rayman et de ses camarades. Fées et Electoons étant à nouveau capturés, notre héros doit repartir sauver ses amis, accompagné de ses compagnons. Le scénario, pas passionnant mais qui a le mérite d'être présent, n'est qu'un prétexte pour partir de nouveau à l'aventure, un soutien pour le jeu qui ne mise à priori pas sur l'histoire qu'il raconte pour enchanter le joueur.

Il mise plutôt sur d'autres choses, comme sa réalisation : propulsé par le framework maison d'Ubisoft, l'UBIart, Rayman Origins est un régal pour les yeux. Les developpeurs se sont fait plaisir et ça se voit, puisqu'on peut dire sans trop se risquer que ce jeu est le plus beau jeu de plateformes 2D jamais sorti. L'ambiance, indescriptible tant il faut avoir joué au jeu pour comprendre, se renouvelle à chaque niveau, ce en alternant les décors plus variés (et loufoques) les uns que les autres, sans jamais lasser le joueur.

La jouabilité est excellente et on prends un plaisir incroyable en parcourant les niveaux. Le personnage est un modèle de réactivité et le gameplay, accesible et intuitif, évolue tout au long du jeu puisqu'on débloque un nouveau pouvoir à chaque monde, en délivrant une fée. Ce pouvoir se révèle utile sur le moment mais aussi pour refaire d'anciens niveaux et découvrir des passages innacessibles avant. La rejouabilité est assurée d'autant plus qu'il faudra y aller pour le 100% : entre les lums, electoons, dents de la mort & Cie à récupérer vous en avez pour un bon moment.

Si Rayman Origins est déjà un très bon jeu pour gamers solitaires, il convainc définitivement (si ça n'est pas déjà fait) l'acheteur en proposant une expérience multijoueur très sympathique. Un second participant peut venir rejoindre la partie à n'importe quel moment, juste en connectant une manette. Après c'est juste du fun, on peut jouer les uns avec les autres comme les uns contre les autres, décider de finir les niveaux en coopération ou de mettre des batons dans les roues à ses supposés partenaires, au choix.

J'aurais aimé parler des défauts de ce jeu, mais je n'en trouve aucun, si ce n'est le côté addictif de celui-ci qui vous fera passer de longues heures scotché à votre console (mais est-ce vraiment un point négatif ?) ! Pour son gameplay très lêché, ses graphismes exceptionnels, son ambiance générale et plus globalement le plaisir qu'il nous procure seul ou à plusieurs, Rayman Origins est sans hésitation le jeu le plus rafraichissant de 2011 (parmi ceux auquels j'ai joué), se devant de figurer dans la ludothèque de tout joueur averti (et même pas averti). Le bijou a subi recemment une baisse de prix qui élève le fait de ne pas l'acheter au rang de crime : Rayman Origins est de ces rares titres qui vous font aimer le jeu vidéo à nouveau, ou qui vous font l'aimer encore plus...

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de Rayman Origins

tous les tests