Uncharted 3 : L'illusion de Drake sur PlayStation 3, le test de otacon74

Publiez votre test
Signaler
otacon74
8
otacon74 PS3

La dernière croisade?

C’est le chien que l’on avait appelé Indie

Quand il y a 4 ans démarraient les aventures de Nathan Drake, tout le monde l’a compare a son alter ego féminin Lara Croft. C’était de bonne guerre après tout tant Miss Croft a chamboulé et régnait dans le genre action aventure.  Pourtant, sortit de nulle part, notre bon vieux Drake a réussit a ringuardiser Lara Croft. Pourtant, si l’on devait chercher une référence principale pour Uncharted, c’est du cote du cinéma qu’il faut se tourner. Pendant vidéoludique de ce cher Indiana Jones qui a abreuve tous les trentenaires qui versent une larme a chaque écoute du thème principale, Nathan Drake nous rappel qu’etre un aventurier qui parcourt le monde a la recherche de trésors oubliés, et ben c’est vachement cool.

Finalement ça n’est pas le mélange d’action et d’aventure, au final déjà joué ailleurs, mes les personnages et les situations auxquelles ils sont confrontés qui font le sel de l'aventure. Le studio Naughty Dog artisan (oui ce niveau de détails ne peut être atteint que par l’artisanat)  de ce succès n’y est pas étranger. Si Uncharted est bien diffèrent de Jak & Daxter et Crash Bandicoot, il y a bien un lien qui unit toutes les créations du studio : l’animation.

Cette année 2011 marquera un tournant. Souvenez-vous, Mai 2011: L.A Noire et son procède dit « Motion Scan » permettant de retranscrire le jeu d’acteur.

Naughty Dog suit une voix différente. En choisissant d’anime a la main les visages, le studio se rapproche plus des directions artistiques de Pixar. Mille mercis ! Oui Uncharted 3 est sans doute le plus beau jeu a l’heure actuelle. Il montre donc les limites d’un cycle qui au lieux de tendre vers le réalisme devrait plus souvent se préoccuper de ses direction artistiques. En choisissant un ton cartoon pour ses personnages Naughty dog leur insufflent plus de vie que n’importe quel autre production actuelle. Sentiment renforcé par cette « cinematic experience » qui rend Drake plus vivant que jamais.

 

Pupl Fiction

Uncharted c’est aussi une histoire. Ce cote « Pulp », ces aventures un peu bancales, vite écrites et facilement appréciées atteignent leur climax avec Uncharted 3. Aucun blockbuster sortit cette année n’a la générosité ni l’inteligence du dernier Naughty Dog.

En laissant des ellipses narrative entre les épisodes permet a Naughty Dog de laisser au joueur l’appreciation des évènements passés. Et en ses temps ou tout œuvre « grand public » prennent le spectateur par la main, ça fait du bien !

 

C’est bien mais pas tant !

Le premier bémol vient du rythme. L’aventure met en effet trop de temps a démarrer .On se souvient tous de l’ouverutre du deuxième opus avec cette ellipse narrative et si on peu comprendre que Naughty dog n’ai pas voulu s’auto référencer il manque clairement une séquence de grande envergure au début. Ce sentiment n’est que renforce par l’accumulutation de scènes orgasmiques dans le dernier quart de l’aventure.

Le deuxième problème vient de cette impression d’etre plus spectateur que joueur. On a souvent reproché a Uncharted 2 d’avoir omis les puzzles au prix des fusillades. Pourtant cette construction donnait au joueur l’illusion d’etre actif et de jouer avec son environnement. Ici, on a trop souvent l’impression d’etre plus spectateur. Si l'on peut apprécier que l’aventure en mettra plein les mirettes a n’importe qui, les vieux de la veille boucleront l’aventure en mode « crushed » sans réelles difficultés laissant un amer goût.

Pourtant les ultimes aventures de Drake nous émerveillent : la direction artistique, les personnages, le soucis du détails, l’histoire menée tambour battant, etc. Son seul défaut est celui de trop ressembler a son ainé : pour qui a parcouru le précèdent baroud de Drake, les surprises ne seront pas nombreuses. Pas de grand remaniement de gameplay mais après tout c’est pour ça que l’on a signé !

Je conclurait sur le mode multi joueur. Il me semble qu’Uncharted est une expérience solo. Je ne suis pas un Stackanovist des expériences solo, mais l’univers et  la narration en font une aventure cinématographique. Oui le mode multijoueur est sans doute très bon mais je préfère contempler le désert plutôt que de me lancer dans des fusillades en ligne.

 

See you soon ?

Une fois l’aventure finit je me suis pris a rêver d’un Uncharted qui aurait bénéficier d’un temps de développement mieux alloueé avec des ressources supplémentaires pour une expérience solo encore plus prenante. Dans la veine d’un Arkham City et des trophees du Riddler, j’aurai aimé une excuse autre que 100 trésors a collecter pour retourner dans l’aventure.

Une final Uncharted 3 reste une magnifique épopée finalement pas si commune dans l’industrie et surtout plus divertissante que n’importe quel films d’actions que vous pourrez voir cette année.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Uncharted 3 : L'illusion de Drake

tous les tests