Uncharted 3 : L'illusion de Drake sur PlayStation 3, le test de moacmoii

Publiez votre test
Signaler
moacmoii
8
moacmoii PS3

Mieux que Tintin et qu'Indie ?

Le premier trailer du tout premier épisode d’Uncharted m’avait convaincu que je devais me prendre une Playstation 3 dès sa sortie (oui quand elle était à 600 €). A sa sortie, le jeu ne m’avait pas déçu, le deuxième épisode avait marqué une très belle évolution, avec une campagne solo encore mieux maitrisée et l’apparition de multi joueur. Le troisième épisode débarque et doit marquer la consécration de la série sur cette génération de console.

Naughty Dog, vous connaissez ? A l’origine de Crash Bandicoot sur Playstation, de Jak & Dexter sur PS2, ce magnifique studio est donc à l’origine de série majeure pour les consoles de Sony. Sur chacune des consoles ces créateurs de génie nous ont gratifié de 3 épisodes, pas un de plus. Uncharted est donc censé être le dernier épisode sur Playstation 3, Nathan part il avec les honneurs ?

Uncharted 3 reprend donc les bases du deuxième épisode, une aventure solo, du coop, et du multi joueur compétitif. L’aventure solo suit donc Nathan Drake dans de nouvelles péripéties à la recherche d’une cité perdue dans le sable. Le scénario de cet épisode est très intéressant, plus prenant que celui du deuxième épisode. Malheureusement, cette campagne solo possède plusieurs problèmes qui n’existait pas dans l’épisode précédent. Premier soucis, cette nouvelle campagne est plus courte, et pas qu’un peu, il manque environ un quart de la précédente campagne. Ceci ne serait pas un problème si la campagne de ce troisième épisode ne sentait pas le remplissage à plein nez. A plusieurs moments, le jeu fait du remplissage avec des scènes d’action à rallonge ad nauseam.

Cela ne veut pas pour autant dire que cette campagne solo est à jeter, celle-ci contient certains des moments les plus marquants du genre action-aventure. Nathan Drake est un Indiana Jones en puissance et les situations dans lesquelles il se retrouvent sont toutes plus incroyables les unes que les autres. Les développeurs ont même réussi certains tours de force en intégrant vraiment l’environnement dans le gameplay de certains niveaux, comme dans le niveau du container. Au final, l’aventure solo laisse une impression bizarre, un scénario et des situations intéressantes mais aussi une impression de déjà vu, un rythme moins bien géré et une campagne plus courte.

Le multi coopératif et compétitif est de retour avec quelques améliorations pour se rapprocher des standards actuels. L’action est agréable mais n’atteint pas le degré de finition d’un Gears of War 3 par exemple. Le jeu reste très complet et si vous n’avez pas de 360 et que vous aimez les TPS, il n’y a aucune raison de ne pas y passer du temps dessus. Par contre, le possède certains soucis notables au niveau de la visée. Imprécise et fluctuante, celle-ci peut être nickel un moment et gênante plus tard. Normalement, ce problème sera réglé par un patch mais cela n’était pas le cas pendant mes sessions de jeu.

Techniquement, le jeu est magnifique mais est entaché de plusieurs bugs de finitions qui n’apparaissaient pas dans les épisodes précédents. Le jeu présente des graphismes impressionnants, les environnements comme les personnages sont magnifiques. Les effets de sable et d’eau sont d’une beauté impressionnante. Si vous avez une télévision 3D, vous pourrez profiter du plus beau jeu en 3D stéréoscopique sorti à ce jour sur console. Le jeu n’est par contre pas parfait. Profitant d’animations parfois hallucinantes de crédibilité, le jeu souffre d’un manque de finition sur les transitions d’animation. Cela entraine des bugs gênants comme sur lors des combats, pour peu qu’il y ait des escaliers, vous vous retrouverez avec votre personnage incapable de mettre un coup de poing pendant que l’ennemi sera incapable de vous tirer dessus, tous deux bloqués dans une transition d’animation. Ces problèmes ne cassent pas le gameplay du jeu, mais défont un peu l’immersion. Au niveau sonore, le jeu est impressionnant, les musiques s’intègrent parfaitement et les bruitages sont très bons. Le jeu d’acteur est à souligner, V.O. ou V.F., elle s’avère être de grande qualité.

Passons aux paragraphes imposés :

Jouabilité :
Bonne dans l’ensemble mais la visée souffre d’un vrai problème à corriger.

Graphismes :
C’est magnifique et encore plus en 3D.

Son :
On se croirait dans un film d’action Hollywoodien.

Intérêt :
Un très bon jeu, qui souffre de quelques problèmes qui auraient pu être évité.

En conclusion, Uncharted 3 est un excellent jeu doté d’une réalisation à couper le souffle mais qui souffre de petites imperfections à droite et à gauche l’empêchant de côtoyer l’excellence comme le deuxième épisode en son temps.

Mon appréciation : Très Bon

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Uncharted 3 : L'illusion de Drake

tous les tests