Limbo sur Xbox 360, le test de Anfalmyr

Publiez votre test
Signaler
Anfalmyr
10
Anfalmyr X360

Le Test d'Anfa'

J'ai enfin acheté Limbo ! Moi qui voulais me le prendre avec mes étrennes de Noël après avoir bien entamé GT5, j'apprend qu'il est visé par une promo lors de la St Sylvestre. Limbo sera donc le dernier jeu auquel j'ai joué en 2010, et le premier que j'aurais terminé en 2011, tout un symbole. Mais revenons sur le titre de Playdead.

 

Vous le savez tous, Limbo arbore une pâte graphique vraiment originale, discernable entre tous les jeux indés du moment. Un jeu en noir et gris, un trip d'ombres chinoises, des premiers plans flous, des arrières plan vaporeux, une très belle réussite. Malgré cette sobriété dans le design, les artistes de Playdead ont su insuffler de la fraîcheur et de la variété dans les décors, que ça soit en terme d'ambiance, de détails, ou d'architecture. Grâce à ce travail, on s'enfonce dans ces limbes sans jamais ressentir de redites ou de lassitude. Un très bon point. Un point très important également, vient de la bande sonore. Un silence si assourdissant qu'il va vous déranger du début à la fin. Des bruitages lugubres, des notes qui enveloppent l'espace avec une lourdeur et une dramaturgie musicale vraiment incroyable. Limbo se joue avec le son, et bien fort si possible!

Côté gameplay, j'ai retrouvé en Limbo un Mix presque parfait entre Another World et Portal. Un jeu d'énigmes logiques dans un univers dépouillé, servi par le concept du Die and Retry. Même si la plupart du temps les pièges sont prévisibles, il faut reconnaître qu'il vous sera parfois obligatoire de mourir pour comprendre comment réussir à passer un obstacle. Le concept peut ne pas plaire évidemment, mais même si vous êtes aussi doué qu'une moule farcie, le jeu regorge de checkpoints, ce qui ne va pas frustrer le joueur, un peu comme dans TrialsHD. Servi par un moteur physique vraiment bon, le jeu va vous offrir une succession d'énigmes de plus en plus complexes, mais jamais tordues. A comprendre que vous n'aurez pas à tout essayer pour arriver à vos fins, mais seulement réfléchir. Et bon sang, quel plaisir de boucler une énigme rapidement, un délice d'autosatisfaction comme on en voit peu dans cette époque de jeux "faciles". 

Il serait vain de ma part de dire que les situations sont variées, puisqu'elles sont presque uniques. Vous aurez des phases de pures plateformes au départ, histoire d'appréhender votre personnage, puis des objets à tirer, à pousser, puis de fil en aiguilles vous vous retrouverez à résoudre un énorme puzzle avec une sérénité déconcertante. 

Comprenez bien que Limbo c'est un jeu intelligent, un plaisir personnel, un défi lancé à votre esprit de déduction. Moins tordu ou complexe qu'un Braid certes, mais les deux jeux ne surfent pas sur les mêmes mécanismes. 

Limbo m'a emballé du début à la fin. Sa progression sans aucun temps de chargement m'a fait enchaîner les univers sans m'en rendre compte, énigmes après énigmes, on ne peut pas lâcher le pad excepté si on est bloqué. Dans ce cas là, surtout ne pas chercher la solution sur le net, mais laisser votre esprit se reposer, et y réfléchir à tête reposée. Non seulement l'univers graphique est accrocheur, l'ambiance à la fois éthérée et profondément violente qui s'en dégage va forcément vous interpeller, mais vous allez surtout vous éclater à avancer, et quand un jeu vous procure ce sentiment, c'est gagné.

Mais pourquoi ne pas avoir mis 5 étoiles? Et bien premièrement je suis assez déçu que le jeu ne soit pas plus long, même si bon on peut toujours dire que c'est un studio indé, toussa.. Je reprocherai également au jeu son manque cruel de narration. 

Alors que l'univers est riche de détails, nous donnant l'impression de nous retrouver dans une version cauchemardesque de Sa Majesté des Mouches (c'est dire), il est assez étonnant de voir une fois le jeu bouclé, que rien n'a été raconté. Et que seul reste le sentiment de solitude ressenti durant la partie, et les bribes d'interprétations qu'on a pu se faire sur certaines situations. Mais hors de ce sentiment tout frais, rien. Une conclusion sans aucune surprise, ou de message. C'est vraiment très dommage.

 

Limbo est un grand jeu dans un petit jeu. Un concept excellent, un gameplay parfait, une recherche artistique audacieuse et réussie, une ambiance à tomber par terre; mais un jeu trop court et manquant d’intérêt narratif. Cependant je ne peux que vous inviter à vous l'offrir, c'est un jeu à avoir, mais surtout, ne pas se spoiler les énigmes, ça vous priverait de l'intérêt principal : la masturbation intellectuelle d'avoir réussi à passer. Indémodable. Si j'avais un voeux en cette nouvelle année, ça serait évidemment un nouvel opus, ou un DLC. Plus d'histoire, plus d'énigmes, mais rien d'autre à changer, surtout. 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de Limbo

tous les tests