PixelJunk Shooter sur PlayStation 3, le test de sseb22

Publiez votre test
Signaler
sseb22
10
sseb22 PS3

Un shmup à réflexion

Je n'avais pas trop aimé Monsters et je ne suis pas un fan de Geometry wars. Cependant, un ami m'avait du bien de PJ Shooter et la physique des fluides dans ce jeu m'attirait.

Grand bien m'en a pris ! Ce shoot them up mêle en fait habilement adresse et réflexion. Et ça, j'adore ! Un shmup dans lequel on n'est techniquement pas obligé de tuer les ennemis pour réussir, c'est rare !

La première chose qu'on remarque, c'est le design. Une esthétique simple, presque naïve. Ma copine s'est même demandée pourquoi je jouais à un jeu Gameboy sur ma PS3 ! Mais le travail derrière ce design est perceptible. Tout est cohérent, même quand on change d’épisode. Et au moins, le jeu est toujours lisible.

Le jeu est composé de 3 épisodes contenant 5 stages de 5 niveaux. Au début, je me disais que ce serait long, mais arrivé au 3e épisode, je me suis aperçu que j'avais dévoré le jeu et que c’était presque fini. J'en redemande ! Heureusement le 2 est déjà prévu.

Les mécaniques de jeu sont assez simples mais très efficaces. Il faut juste traverser les niveaux en sauvant les mineurs perdus. Mais il y a évidemment des obstacles de plus en plus nombreux qui nous barrent la route. Le coup de génie de Q-games est que ces obstacles ne sont pas que des ennemis traditionnels. Il faut jouer avec les éléments (l'eau, la lave,...) et les combinaisons qui changent les caractéristiques de son vaisseau. A partir de là, ils ont créé des niveaux mêlant adroitement réflexes et réflexion. Il faut parfois agir vite pour sauver les mineurs avant que la lave les tuent et parfois réfléchir pour trouver le bon chemin. La physique des fluides y est pour beaucoup dans la réussite du jeu. Le mélange des différents fluides donne des résultats variés et s’intègre en plus dans le gameplay. Au début, j'ai trouvé cette physique bizarre, ne respectant pas celle que l'on connaît mais on s'y fait et on apprend à jouer avec ses propriétés et finalement, ces fluides arrivent a nous immerger complétement dans l'ambiance du jeu !

En fait, il n'y a que la musique qui est un petit cran en dessous du reste. Dans l'ensemble, elle est très originale et entraînante et je dis bravo à High Frequency Bandwidth pour ses compositions. Il y a juste une chose : parfois, on entend des bruits de sirènes de police ou d’activité urbaine et ça ne va pas du tout avec l'ambiance du jeu. Ça me fait dire que HFB a composé ces musiques et que Q-games les a récupérées pour les mettre sur le jeu. Ce n'est rien du tout mais ça enlève un peu de la cohérence générale.

Un petit mot concernant les trophées : ils ne sont pas très durs. Ceux obtenus en tuant les ennemis se débloquent simplement en jouant et les autres donnent envie au joueur d'explorer tout le jeu pour les décrocher. Je ne me suis pas ennuyé une seconde avec ces trophées et je conseille même de les tenter afin d'augmenter son plaisir avec PJS.

Au final, on a la un jeu PSN qui ne paie pas de mine mais qui livre ses secrets petit à petit, compliquant son gameplay juste ce qu'il faut pour attiser l’intérêt du joueur tout au long du jeu. Ce shoot them up mêle tir et réflexion avec une gestion de l'eau, de la lave,... qui fait partie intégrante du gameplay. Le design est aussi original que son gameplay et aussi rafraîchissant que sa musique. C'est d'ailleurs cette dernière qui pourrait éventuellement représenter le seul point un peu en retrait dans le jeu car malgré des airs entraînants, elle ne colle pas parfaitement à l'action.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de PixelJunk Shooter

tous les tests