New Super Mario Bros. sur DS, le test de tojraf

Publiez votre test
Signaler
tojraf
8
tojraf DS

C'est dans les vieux pots...

A l'occasion de la sortie de New Super Mario Bros 2 sur Wii, j'ai pensé qu'il serait sympa de rédiger un court test de son prédécesseur sur DS. Véritable best-seller, et fort de millions d'unités vendues de part le monde, cette aventure de notre plombier préféré s'impose comme un incontournable de la machine. Explications. 

 

Mario, c'est tout d'abord un genre dans lequel il est le roi depuis un bout detemps : la plate-forme 2D. Son arrivée sur DS ne modifie pas la formule gagnante qui a assuré le succès de la licence à travers les âges, mais proposent quelques innovations sympatiques, pour un résultat entre tradition et modernité. Quant au scénario, il reste inchagé, et votre but est encore une fois d'arracher la princesse Peach des griffes de Bowser. 

La palette des mouvements du personnage a été étoffée : saut, double saut, triple saut, toupie dans certains passages, et bien sûr quelques transformations, qui lui permettent de se greffer une carapace sur le dos ou de lancer des boules de feu. Du classique, mais c'est toujours sympa. Un nouvel item rend certains tableaux encore plus funs : le méga-champi permet de se transformer en "maxi-Mario", capable de tout défoncer sur son passage. On notera également la possibilité de jouer à tout moment avec Luigi, et de garder en stock un item, activable par la suite à tout moment via l'écran tactile. Comme à l'accoutumée, il faut une fois encore récolter des pièces dans les niveaux, ainsi que des médailles (3 par tableau) pour finir le jeu à 100%. Les ennemis sont toujours les mêmes :les Koopa et autres habitués de la licence, mais aussi l'incontournable Bowser et ses petits, les "bébés Bowser", sortes de boss intermédiaires. Ah oui, en parlant des boss : il est dommage que ces derniers ne soient pas plus marquants. 

La progression se fait toujours monde après monde, 2 d'entre eux étant cachés, et donc plus difficile à débloquer. Au bout de chacun d'entre eux, un chateau permet de valider le passage vers lemonde suivant. Bref, aucun changement de ce côté là. Pendant qu'on y est, autant parler tout de suite de la durée de vie : l'aventure n'est pas bien longue, et seul le dernier monde est un peu corsé. Obtenir toutes les médailles vous demandera toutefois un peu de temps. Le mode multi en local à deux n'est qu'anecdotique, bien qu'assez fun à petites doses. C'est trop peu. 

Mais le point qui fait souvent froncer les sourcils sur DS, et qui fait ici plaisir, ce sont les graphismes du titre. Si le jeu à conservé le gameplay 2D d'origine, les personnages sont désormais en 3D, ainsi que les ennemis et les différents objets. Seuls les arrière-plans restent en 2D. C'est une avancée technologique des plus appréciables, surtout que le jeu reste fluide par tous les temps. Quand à la bande son, elle est (trop?) fidèle à ce qu'on connait déjà : rien de transcendant, mais ça s'écoute. Par contre, les bruitages sont vraiment rigolos ! 

 

CONCLUSION

En définitive, New Super Mario Bros s'illustre de fort belle manière sur DS. La recette est toujours la même mais force est de constater qu'elle fonctionne encore. Bien qu'imparfait, le jeu est fortement recommendable, tant il est bien fini. 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de New Super Mario Bros.

tous les tests