Batman : Arkham City sur Xbox 360, le test de moacmoii

Publiez votre test
Signaler
moacmoii
10
moacmoii X360

We are Batman !!!

Bienvenue à Arkham City, quartier de Gotham transformé en Asile-Prison depuis les incidents de l’asile d’Arkham. Bienvenue dans un monde sans loi ou seul la force et la manipulation peut vous aider à rester en vie ; même quand on s’appelle Batman.

Batman ArkhamCity est donc la suite d’Arkham Asylum, il en reprend donc le gameplay en y apportant quelques petites améliorations sans rien révolutionner. Le jeu est donc toujours un mélange entre un beat them all très inspiré et un jeu d’infiltration vous permettant d’utiliser les Bat gadgets. Sur ces phases le jeu est toujours aussi bon voir meilleur, les phases de combat à mains nues sont jouissives avec un mélange entre d’attaques et d’esquives agréables, mélangées avec un savant mix d’ennemis vous obligeant à adopter différentes stratégies.

Les phases d’infiltrations sont-elles toujours aussi efficaces, avec un Batman obligé de se cacher pour attaquer car tout super héros qu’il est, il n’est pas insensible aux balles ennemies. La tension est donc toujours présente dans ces phases, les ennemis devenant de plus en plus parano au fur et à mesure des disparitions de leurs alliés. A noter quand même un petit bug d’IA auquel il faut s’adapter, lorsque vous assommez un adversaire sans être vu, tous les ennemis de la salle viendront voir. Il faudra donc être patient pendant ces moments.

La nouveauté de gameplay vient en fait du nouvel espace de jeu, celui-ci est plusieurs fois plus grand que dans l’épisode précédent et de ce fait il y a beaucoup de chose à faire dans la ville prison. En plus de la trame principale, vous aurez tout un tas de missions secondaires allant des défis de l’homme mystère jusqu’à la recherche d’un serial killer dans les rues. Il y a donc de quoi faire et la durée de vie du soft dépendra de votre implication, comptez environ 13 heures en lignes droites sans les quêtes secondaires et multipliez le tout par plus que deux pour tout faire.

Le scénario du jeu reprend les bases de la fin du premier épisode avec certains nouveaux méchants. D’ailleurs, vous en verrez des méchants emblématiques, beaucoup si ce n’est trop. Le scénario du jeu est intéressant avec des rebondissements bien sentis mais il est aussi certaines fois un peu décousu et l’on sent une volonté d’intégrer un maximum de tête connue en provenance de l’univers de Batman.

D’un point de vue technique, le jeu est très beau, poussant l’Unreal Engine 3. Le jeu n’est pas exempt de défauts techniques mais ceux-ci sont mineurs et ne viennent pas gâcher une très bonne impression générale. L’une des évolutions les plus notables vient du système d’animation des personnages, celui-ci respire la fluidité et contribue à l’immersion du jeu. D’un point de vue sonore, le jeu reprend les excellentes bases de son prédécesseur. Toujours à noter un jeu d’acteur impressionnant et parfaitement en accord avec les personnages.

Passons aux paragraphes imposés :

Jouabilité :
Réglée au millimètre, celle-ci vous met vraiment dans la peau de Batman.

Graphismes :
C’est très beau et l’univers graphique de Batman est toujours aussi bien représenté.

Son :
Du très bon boulot et même de l’excellent quand on regarde le travail d’acteur.

Intérêt :
Si vous voulez savoir ce que c’est d’être dans la peau de Batman, c’est le jeu qu’il vous faut.

En conclusion, il faudrait être fou pour passer à côté de cet Arkham City. Doté d’un gameplay génial, d’une durée de vie impressionnante par les temps qui courent, ce jeu est à posséder que vous aimiez l’univers du chevalier noir ou non. L’un des meilleurs jeux de l’année sans aucun doute.

Mon appréciation : Excellent


 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Batman : Arkham City

tous les tests