Far Cry 3 sur PlayStation 3, le test de Nietzsche

Publiez votre test
Signaler
Nietzsche
10
Nietzsche PS3

Did I ever tell you the definition of Far Cry 3 ?

C'était la grosse attente de cette fin d'année pour ma part et je dois dire que je n'ai pas été déçu : Far Cry 3 revient à la source et devient le représentant d'un genre FPS tout à fait hallucinant ! C'est vrai qu'il est apparu en fin d'année et reste donc dans les mémoires dorénavant, il a dut faire face à une opposition rude entre des FPS de guerre comme Battlefield 3 ou le dernier Black Ops 2 et aussi surtout au petit nouveau Dishonored. Mais là où Far Cry 3 se détache c'est la jouissance qu'on peut avoir en y jouant ! 

Avant de parler des sensations ressenties, il faut aussi avouez que les graphismes de ce jeu sont sublimes (surtout sur PC même si il reste très corrects sur console, PS3 en ce qui me concerne). Ainsi je suis resté bouche bé devant les horizons entiers composés de jungles, de plages, de montagnes et d'océan : une véritable topographique (qu'on peut s'amuser à copier dans l'éditeur de map) idéale pour des délires en tout genre. Les personnages sont bien modélisés (les principaux surtout) même si des problèmes d'ombres assez disgrassieuses se font sentir (je parle pour les consoles). Mais je suis restée admiratif devant la modélisation des armes : jeu de lumieres avec des brillances sur les abords saillants et le moindre mécanisme de l'arme détaillé.

Le scénario lui qui avait changé depuis le premier trailer reste néanmoins superbe. Entre folie et quête spirituelle, traité dans Far Cry 2 avec parcimonie. Ici Ubisoft Montréal plonge dedans avec un Jason en découverte d'une île mais aussi de lui même à l'image d'Apocalypse Now de Coppola et Heart of Darkness, le livre de Conrad mais aussi Lost. D'ailleurs merci à Mondo pour avoir redoré la place du méchant dans un jeu-vidéo avec son interprétation de Vaas : personnage fascinant  dans la haine qu'on peut lui manifester (mais tous les personnages sont magnifiques cela dit !). Ces inspirations sont alors transmises à la réalité avec un aspect très moderne des rapports directs avec le monde d'aujourd'hui mais je vous laisse découvrir ça ! 

D'ailleurs ce monde moderne se voit aussi dans la musique qui est entre dubstep et tribale. Cette dernière se marie parfaitement avec l'ambiance tropicale et guerrière de Citra et ses Rakyats. Le second genre, la dubstep, se marie très bien avec les scènes de combat intenses et délirantes (je parle d'une mission particulière ici). L'action qui se dégage de la dubstep peut néanmoins énerver mais c'est un genre qui semble aller de paire avec la folie que dégage Far Cry 3. Les compostions sont pour la plupart orginales sauf certaines qui sont des titres bien connus.

Enfin parlons gameplay. C'est une des forces du jeu je pense même si ça reste un chouia classique. Ainsi même dans une certaine répétition, le gamplay sait se diversifier par le joueur lui même et sa façon de jouer. Ce n'est plus le gameplay qui compte mais comment le joueur veut l'utiliser. On peut choisir l'infiltration et se sentir comme un Fisher dans un bocal rempli de pirates et de requins ou bien être un pure Rambo ! Les outiles pour sont d'ailleurs superbes : le système des compétences que l'on gagne par des sortes de point Exp est classique (quelques airs de RPG) mais efficace. Entre attaque au couteau d'en bas, d'en haut, à distance (et ce n'est  là que peu de compétences), le joueur est vite entrainé dans des combats plutôt fluides. D'ailleurs je félicite l'arc qui est un outil très utile (vous le verrez) même si il semble à la mode dans le monde vidéoludique en ce moment. Autre gros changement : le sytème de chasse. Trop de chose à dire sur ça si ce n'est que les crafts (encore trop simple pour ma part), les missions et surtout la survie (l'attaque d'un tigre peut changer le court d'une situations lors de l'infiltration d'un camp ennemis) sont des merveilles.

Enfin je peux dire que niveau IA, je ne suis pas trop déçu. Le meilleur moyen de profiter de son potentiel c'est de jouer en mode "guerrier" pour avoir des dégats assez importants et des ennemis plus coriaces pour encore plus de challenge. 

Bon, encore trop de chose à dire mais ce Far Cry 3 a largement de quoi être plébicité même si il reste classique. C'est un véritable défouloire qui ne met pas une barrière entre le joueur et le jeu, mais l'embrasse pour l'emmener dans ce monde (sans jamais s'y perdre). Far Cry 3 c'est une charmante folie qui cache un véritable bombe vidéoludique !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Far Cry 3

tous les tests