Borderlands 2 sur PlayStation 3, le test de Cathedrale

Publiez votre test
Signaler
Cathedrale
8
Cathedrale PS3

Chronique d'un ClapTrap abandonné

Encore une nuit glaçante à m'demander si ce chasseur de l'Arche fera l'affaire.. Il m'avait l'air un peu paumé, là, avec son Mod de classe tout pourri et sa mitraillette Dahl moisie.. Le Beau Jack, cette enflure, DOIT payer. Je lui arracherai moi-même les yeux, parole de ClapTrap blessé.. 

 

Un gun d'Hyperion tartiné de slag dans une main, une lame furtive et destructrice dans l'autre, Zero, l'ombre mystique et silencieuse s'équipe d'un nouveau mod grenade, plus efficace, ajuste son bouclier, plus performant. Outre les gains de niveaux et points de compétences habituels accompagnés d'arbres de talents divers à remplir à notre guise, place aux jetons de brutasses. Le joueur se verra confier une quantité quasi inépuisable de ces chouettes jetons, gagnés au fil des combats et autres escapades , permettant d'augmenter ses stats - précision des armes, efficacité des grenades, bouclier et effets elémental, rapidité de rechargement des boucliers... - pratique, lorsque l'on se frotte à la faune terrible de ce monde. Customisation assez poussée du personnage, mine de rien. Votre chasseur vous ressemble. De la Sirène ravageuse au Gros bourrin musclé, à vous de dépenser vos points de compétences, jetons à votre convenance, il y en a pour tous les styles de jeu, il y en a pour tous les goûts. Veillez à bien choisir vos armes, certains bestiaux résisteront à votre meilleur fusil, toujours varier d'élémental, ne jamais se laisser surprendre, il en va de votre survie.

 

Pandore, immense bête somnolente qui balance des coups de griffes au rythme de ses soupirs; pillée, creusée, exploitée par le Beau Jack, la terre se fragilise. De l'Eridium et des flaques de Slag surgissent d'immondes bestioles brutales, prêtes à tout pour t'écraser. Quel plaisir que de parcourir ces espaces variés, à pattes ou au volant de véhicules fatigués, de découvrir des coffres d'armes au détour d'un rocher rongé par la lave et le sang, de rencontrer des personnages ravagés. Une atmosphère un peu folle s'incruste à travers tout l'écran, Pandore et ses habitants évoluent à leur manière, il faut s'y faire..D'un désert sec , abandonné, nous voilà au beau milieu d'un complexe sur protégé, -musique, toujours exceptionnelle au fond du crâne- salve de balles explosives, Second Souffle salvateur, j'ai un de ces foutus robots dans le viseur..


Allez, sbire, répare le dernier des Claptrap et fonce à l'aventure, seul ou entouré, bien équipé , mais n'oublie pas, Chasseur de l'Arche, tout homme n'est que poussière alors méfie toi de tout et de tout le monde, 'sont tous un peu timbrés à force de se battre..

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Vos tests de Borderlands 2

tous les tests