inFAMOUS 2 sur PlayStation 3, le test de BlackLabel

Publiez votre test
Signaler
BlackLabel
6
BlackLabel PS3

Merci Sucker Punch !

Alors comme je m'y attendais, Infamous 2 n'est pas vraiment une suite du 1 mais une sorte de grosse mise à jour. C'est en grande partie une bonne chose, car la formule de base s'en voit améliorée, même si malheureusement le gameplay n'arrive pas à s'affranchir de son côté bourrin et répétitif. 

Un scénario solide

Infamous 2, c'est un de ces très rares jeux où le scénario m'a intéressé. Soit je reste indifférent, soit je trouve ça d'une débilité nucléaire. Ben là j'ai bien aimé, plus que le 1 d'ailleurs car les cinématiques sont mieux fichues, et dans l'ensemble la binarité morale mieux intégrée.

En gros Cole, notre superhéros électrique, doit buter... la Bête ! un bonhomme géant et rouge qui détruit Empire City (on le comprend vu comment la ville est moche). Mais Cole perd la bataille et part se réfugier à New Marais puor acquérir plus de puissance afin de prendre sa revanche sur... la Bête !!! Mais New Marais n'est pas tranquille non plus. Gardée par une milice à la tête de laquelle se trouve l'anti-charismatique Bertrand, la ville n'a pas envie de voir débarquer le vilain Cole (j'ai joué en méchant).

Je vais commencer par les défauts comme ça ce sera réglé. On retrouve Zekke... le perso pas crédible du tout. Il est passé de gros geek à la voix insupportable à gros beauf à la voix insupportable et à la coiffure tendance Elvis Presley. Le personnage m'a moins agacé que dans le premier car j'y suis habitué, mais son alliance avec un gars comme Cole est toujours aussi invraisemblable. Le doublage FR de Cole m'énerve, le gars force sur sa voix et ça fait passer le personnage pour un adolescent frimeur. Le nouveau visage de Cole (oO !!!?), ses attitudes de poseur et son style emo, je ne sais pas non plus ce que ça vient faire là.Dans l'ensemble le chara-design général manque d'identité, de caractère et de charisme.

Mais on a de vrais personnages ! Je veux dire, après Batman et son défilé de gros muscles et de pétasses, Uncharted 3 et ses persos schizophrènes qui n'ont plus rien à voir avec ce qu'ils étaient dans les autres épisodes, ben je suis prêt à pardonner un manque de charisme si j'ai pour une fois droit à un scénario cohérent. Infamous 2 est plus ou moins de la qualité d'un film de superhéros standard. Ça ne vole pas haut mais ça fait le boulot. La trame rappelle par moments celle des films X-Men. Les choix moraux aussi sont beaucoup mieux intégrés au scénario que dans le 1. Ce n'est plus Cole qui se dit :"Bon, est-ce que je fais une bonne ou une mauvaise action ?" mais deux autres personnages, tels un ange et un démon, qui personnifient ce choix et le tentent.

Comme le jeu est plus joli, les cinématiques mieux mises en scène et l'animation bien fichue, ça se laisse suivre tout seul. On conserve à certains moments des passages en BD pour rester dans l'esprit comics, et certaines scènes plus légères sont bienvenues. J'avais envie de savoir ce que tramait Bertrand, le méchant du jeu, j'ai plutôt apprécié les révélations sur la Bête, j'ai aimé que le jeu prenne son temps pour présenter doucement les personnages et les enjeux du scénario, j'ai trouvé l'un des twists final bien amené. Pour tout dire, ce qui me fera recommencer le jeu en gentil, ce sera avant tout le scénario... On sent que c'est bien pensé, que Sucker Punch a vraiment voulu lier scénario et gameplay, tout en conservant des liens forts avec le 1. Sur le plan scénaristique, Infamous est un vrai épisode 2, on apprend plus de choses, on retrouve certains personnages, et on sent que le tout a été élaboré avec une certaine minutie. Bref, c'est du travail solide. Pas forcément éblouissant, mais suffisamment bien pensé pour écrabouiller 99% de la concurrence.

New Marais

Même constat pour la ville. Elle est bien mieux fichue. Alors on garde malheureusement de grosses faiblesses issues du 1 ; un manque de vie générale à cause de PNJs aux comportements primaires et de voitures qui se ressemblent toutes en plus de mal circuler. Mais on visite une vraie ville. Fini le tas de gris et beige du 1, oublié ! Ici la ville est colorisée, variée. On commence dans le centre-ville et les banlieues résidentielles, on attaquera un fort, on se retrouvera dans des taudis et plus tard des quartiers inondés pour finir dans une zone industrielle. Une gare, un port, des marécages. Sans forcément avoir ressenti un immense besoin de découverte, j'ai quand même largement préféré évoluer dans New Marais que dans la triste et morne Empire City.

De même, jusqu'à la moitié du jeu, j'ai préféré blasté les ennemis. Ceux du 1 ne ressemblaient à rien. Dans le 2, les premiers sont des humains appartenant à la milice. Rien d'extraordinaire, mais c'est toujours mieux que les anoraks mutants oranges du 1, ou les footballeurs américains en sacs poubelle, ou les néo-nazis rétrofuturites. Ensuite on aura des monstres, créatures des marais, sorte de démons extraterrestres sadomaso... Pas toutes inspirées, j'ai quand même apprécié les combattre car il y a un mystère sur leurs origines.

Par contre après on retrouvera des ennemis à la Infamous 1, des soldats de glace. C'est au même moment d'ailleurs que le jeu commence à devenir lourdiingue, mais j'y reviendrai.

Un faux superhéros

Au niveau des déplacements, Cole fait beaucoup plus superhéros que dans le 1. Par contre les gunfights, c'est comme dans le 1, la seule différence entre Cole et Nathan Drake, c'est que ses munitions sont électriques. Pas de sentiment de puissance, on spamme R1 pour tirer sans grande précision, on balance grenade sur grenade et les ennemis morflent à peine. En fait les armes dans un Uncharted sont beaucoup plus efficaces ET précises.

On aura aussi une grande variété de pouvoirs, mais ce n'est pas super convaincant. En fait on a un même pouvoir sous plusieurs formes. Par exemple le tir de base peut se diviser en trois pour redevenir un sur l'ennemi, des trucs du genre dont je n'ai pas toujours compris l'intérêt, des variations légères qui m'ont l'air beaucoup plus visuelles qu'autre chose.

La moitié du jeu se laisse tout de même bien jouer tant qu'on a affaire à la milice, donc des humains normaux, et les monstres qui poussent au BTA (même si on ne craint absolument rien accroché à une corniche, les monstres de base ne pouvant nous atteindre... ). C'est à l'arrivée des hommes de glace sur la deuxième île que le jeu devient chiant. Plus rapides, plus résistants, on a encore moins l'impression de jouer un superhéros et le jeu devient super bourrin et approximatif. Ces ennemis-là peuvent faire des bonds jusqu'aux toits, on ne comprend souvent plus grand chose à ce qui arrive.

C'est d'ailleurs ce côté gunfight super bourrin qui rend Infamous 2 (comme le 1) répétitif à la longue, car quoi qu'on fasse, peu importe la configuration des décors, les combats se ressemblent tous. Je dirai que pour moi, c'est vraiment le point faible de ce titre-là. Avec un gameplay plus typique du TPS, car c'est un TPS à peine déguisé, et des ennemis moins lourdingues, le jeu serait vraiment super. Il est long, le contenu est là. Les missions secondaires sont sympas, même si pas forcément géniales, et sont loin du foutage de gueule d'un Assassin's Creed ou pire Batman Arkham City. De plus tout ce qu'on fait dans le jeu participe à épaissir l'expérience, tout est cohérent, alors parfois c'est un peu léger, voire gratuit, mais ça reste en corrélation avec le scénario.

Les choix moraux, mieux intégrés au scénario, sont toujours aussi inutiles dans le gameplay. Une fois qu'on a choisi sa voie, il n'y a aucune raison d'en changer. Mais ça je m'y attendais.

Cloverfield

Puis il y a de sacrés passages ! L'attaque du fort à la fin de la première île est sacrément épique. Puis le boss... Aucun boss ne m'a impressionné sur PS360. Toujours des trucs qu'on avait déjà vu sur PS2, que ce soit les gros boss de God of War 3, ou encore les Titans de Castlevania repompés sur Shadow of the Colossus. Mais un colosse en pleine ville... Là oui, je jubile ! Et pas un seul passage en QTE, ni de narration interractive. Non non. Là c'est du gros boss pas subtil qui tache et se déplace entre les immeubles en écrabouillant tout sur son passage, imperturbable malgré les roquettes qu'il se mange en pleine gueule. Et là je retrouve ce que j'aime dans le jeu vidéo, du vrai spectacle sans fioriture ni mise en scène inutile, du gameplay spectaculaire dans lequel je joue pour de vrai, pas du spectacle à la Uncharted où moi j'ai droit qu'à un QTE de temps en temps.

À noter quand même que sans être mauvaise, la musique a tendance à ne pas coller ni à l'action, ni à l'ambiance générale. Ce n'est pas déplaisant, mais pas vraiment dans le ton.

Créer des missions

L'éditeur de missions ne m'a pas convaincu mais ça je m'y attendais. J'ai essayé des missions faites par Sucker Punch et aussi la communauté, et c'est extrêmement anecdotique. On refait plus ou moins la même chose que dans le jeu mais sans le cadre scénaristique, et même si l'on peut ajouter des lignes de dialogues, l'absence de doublage et une mise en scène rudimentaire n'aident aucunement à créer un jeu dans le jeu. De plus comme on utilise seulement les éléments de l'aventure principale, tout ça sent le Infamous en moins bien. Je dirai qu'il manque principalement la possibilité de créer des saynètes avec des bulles de dialogues façon BD et possibilité de choix pour l'expression des visages, histoire de mettre les personnages en scène, même muets et immobiles, et également des skins inédits pour au moins rafraîchir les ennemis du jeu afin d'avoir quelque de nouveau à présenter. En l'état, ça ne m'intéresse absolument pas, bien que je n'ai pas encore essayé moi-même de créer une mission.

Infamous 2, c'est le jeu qui ne brille vraiment sur aucun point, mais qui est solide sur tous. Oui Uncharted a de meilleurs gunfights, mais son rythme de jeu est nul et sa narration interractive insupportable. Oui dans Batman Arkham City, on se sent beaucoup plus super-héros, mais les personnages sont en carton et le contenu du vrai foutage de gueule. Là on a un jeu vraiment bien pensé, solide, où les créateurs ont le souci de nous faire jouer à du vrai jeu vidéo, où le game designer souhaite que le gameplay soit en corrélation avec le scénario. Infamous 2 est au final un jeu moyen gamme répétitif à la longue, limite pénible parfois, et contrairement au premier, rattrapé par quelques moments épiques qui sortent du lot et un scénario plaisant à suivre. Il n'a rien d'un GOTY, mais il surpasse sans souci ceux à qui on a donné ce titre.


MàJ : Après avoir fait un tour dans l'éditeur de missions, on peut en fait réaliser des cases de bandes-dessinées avec deux bulles de dialogues, et modifier à la fois la posture du corps et l'expression du visage. L'éditeur est par ailleurs assez simple à utiliser, le seul souci étant qu'il n'y a pas de tutoriaux et qu'il faut apprendre tout seul, ou en se référant à des missions types.

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Vos tests de inFAMOUS 2

tous les tests