inFAMOUS 2 sur PlayStation 3, le test de Poisseman

Publiez votre test
Signaler
Poisseman
8
Poisseman PS3

le même en mieux

A peine ai-je fini sa première aventure que j'ai enchaîné avec la suivante, ce qui me rend donc la critique assez simple concernant l'évolution de la série. Evolution, pas vraiment, mais plutôt une manière de se reposer sur des acquis en améliorant tout ce qui peut l'être; car oui, InFamous 2 ne révolutionne rien du tout, mais s'affirme comme une valeur sûre de cette génératiuon de machines. Cole McGrath, "l'homme électrique", joue de nouveau au super-héros dans un environnement tout neuf, suite direct du précédent opus. Une aventure que j'ai eu la joie de tester en présentation blogueurs le mois dernier.

Empire City n'est plus. Malgré ses efforts afin de sauver la ville - ce qu'il avait pensé réussir - un gigantesque monstre de flamme nommé simplement La Bête l'a réduit en cendres en dépit de l'opposition désespérée de Cole. Pas assez fort, il se doit d'acquérir de nouveaux pouvoirs afin de contrer cette terrible menace qui se déplace de villes en villes, et c'est dans celle de New-Marais, en Louisiane, qu'il se rend, attendu par des personnes capables d'amplifier ses capacités. Cole n'est plus seul, une petite équipe est là pour l'aider dans sa quête de sauveur du monde, et il aura bien besoin de leurs conseils tant les ennemis qui l'attendent désormais se révèlent coriaces. Entre une milice qui l'annonce "ennemi public numéro 1" et des monstres parfois très gros qui veulent faire de New-Marais leur nouveau pied-à-terre, notre ami foudroyeur est diablement mis à contribution. Pendant ce temps là, la Bête approche...

Techniquement, le premier était déjà bigrement beau et fluide, mais là c'est carrément sublime. Les couleurs nous titillent la rétine quand les animations sont mieux décomposées - comme les ralentis sur les attaques en mêlée - les environnements dépaysants et variés du sud-est américain sont très bien retranscrits et l'ambiance générale de l'aventure est à mon avis mieux rythmée; les cut-scenes quasi absentes du précédent épisode étant ici légion. Je trouve aussi que les missions - principales et annexes - sont plus diversifiées, et le fait d'en inclure un éditeur est une excellente idée, pour la plupart bien maîtrisée par les joueurs; de quoi rallonger la durée de vie d'un titre déjà très généreux. Le monde ouvert se visite comme précédemment, avec deux grandes îles à explorer et protéger. Le système d'évolution des pouvoirs est lui bien plus complexe: il faut désormais réussir certaines actions indispensables au déblocage de l'achat des compétences, ensuite le joueur se doit de choisir entre celle qui lui conviendra le mieux. Cole se modèle donc comme chacun le souhaite, sans oublier le karma bon ou mauvais qu'on lui infligera en fonction de nos actions. Sur ce point, les choix à faire se révèlent plus subtiles qu'avant, ce qui est fortement bienvenue.

En résumé, InFamous 2 reprend tout ce qui faisait le succès de son prédécesseur et enrichit un système déjà bien rôdé. Nouvelle ville, nouveaux ennemis, nouveaux pouvoirs, histoire mieux racontée, éditeur de missions, compatibilité trophées avec le 1 (bonus de départ): le titre de Sucker Punch - même s'il ne fait pas preuve de beaucoup d'originalité - a tout du blockbuster annoncé.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de inFAMOUS 2

tous les tests