Final Fantasy XV sur PS4, le test de JOGA

Publiez votre test
Signaler
JOGA
8
JOGA PS4

Le FF avec le plus gros potentiel mais gâché sur la fin

Ce Final Fantasy XV est encore plus atypique que les autres (hors MMO) proposant une franche balade entre potes dans un monde ouvert et avec un système de combat qui n'est plus du tour à tour (sans doute emprunté des versions Online).

Vous incarnez le prince Noctis qui doit quitter définitivement sa patrie pour épouser Lunafreya afin de former une alliance qui garantira la paix des royaumes. Jusque là l'histoire qui ressemble à la nôtre n'a rien d'exceptionnelle, sauf que le Roi Regis, son père l'informe bien qu'il ne pourra plus rentrer par la suite. Cette ultime balade va être le prétexte pour entamer d’innombrables quêtes annexes qui sont plus ou moins intéressantes mais souvent identiques comme les photos, les dépannages automobile et les chasses.

Elles ne seront pas a négliger car elles représenteront la majorité de vos gains d'expérience.

Les combats se dérouleront selon votre choix en temps réel ou semi temps réel appelé ici mode stratégique vous permettant de planifier vos actions dans un certain laps de temps avant de les déclencher. On perd alors le coté dynamique mais on gagne en fluidité car même si le temps réel vous demande d'être plus actif celui ci reste un peu brouillon. A vous de voir ce que vous préférez. A savoir que vous ne contrôlerez uniquement Noctis.

Cette camaraderie se fera aussi ressentir lors des batailles avec vos coéquipiers contrôlés par l'IA qui en plus de vous conseiller, et de commenter les actions, se battront à vos côtés en vous épaulant en frappant l'ennemi et vous relevant. Chose un peu déroutante c'est que si vos points de vie tombent à zéro vous ne mourrez pas de suite. Vous pourrez toujours bouger, vous soigner avec des objets mais vous ne pourrez plus attaquer ni courir et sauter. Dans cet état ce sont vos PV max qui chuteront et c'est quand vous en aurez plus que vous perdrez. Vos compagnons pourront venir vous relever avant que ce ne soit trop tard. Il en va de même pour vous si vous ne voulez pas qu'ils soient KO. Une solidarité sera donc nécessaire pour survire face aux hordes d'ennemis doté d'un bestiaire assez conséquent comme à l'accoutumé.

A force de remplir des missions et de combattre vous aurez donc accumulé de l'expérience, et là encore une fois on trouve un système déroutant car vous ne les dépenserez pas automatiquement. Il vous faudra dormir pour les acquérir.

Vous pourrez payer un hôtel ou une caravane afin de multiplier cette expérience. Plus c'est cher plus le multiplicateur sera élevé. 300 gils (la monnaie inhérente des FF) pour une nuit dans une caravane vous octroyant un multiplicateur 1,2 allant jusque dans des suites de palaces à 30000 gils pour la tripler ! Il va sans dire que lorsque vous en avez accumuler beaucoup, il sera de mise d'aller dormir dans des endroits bénéficiant des multiplicateurs les plus élevés.

Mais ce n'est pas tout, le camping sur des lieux définis sera possible aussi. Adieu les multiplicateurs mais vous pourrez bénéficier gratuitement de la cuisine d'Ignis vous donnant différents bonus. Ce n'est pas sans rappeler celui de l'excellent Dragon's Crown.

Le charme des protagonistes se fera ressentir en toute situations car leurs caractères différents et très bien travaillés les rendront très attachants.

En gros vous trouverez Noctis le prince insouciant, Gladiolus le bourrin et bouclier du roi, Ignis l'intello, chauffeur et cuisto et pour finir l'hyper sensible Prompto. Les personnages secondaires ne seront pas en reste avec la magnifique Aranea en tête avec son attitude qui évoluera au fil des événements.

Le doublage Français vraiment top y est pour quelque chose aussi. Dommage que les expressions faciales soient vraiment sommaires.

Ce jeu aurait pu être de loin le meilleur de la saga avec en plus des musiques magistrales, les invocations les plus spéculaires que j'ai vu, des combats épiques et une histoire si prenante.

 

Malheureusement seulement les ¾ de l'aventure est excellent. A l'inverse le dernier quart est complètement raté, du grand n'importe quoi allant même jusqu'à proposer des passages à la Resident Evil, c'est dire ! Une fin catastrophique viendra renforcer cette déception. Le reste était si bien réussi que la chute en est que plus douloureuse.

Dernier gros point noir : les temps de chargement qui sont interminables et assez nombreux cassant sans arrêt le rythme.

 

Ce Final Fantasy avait le plus gros potentiel de la saga. Original, cassant la routine des autres jeux du genre et bien exploité sur la grande majorité de l'aventure, hors mis les temps de chargement et la redondance des quêtes annexes on aurait pu vraiment avoir un très bon RPG, le meilleur de tous les FF.

Malheureusement ils ont réussi à tout gâcher sur la fin avec une évolution scénaristique qui part en sucette incluant aussi bien l'histoire que nos héros. Quelle déception !

Cependant dans son ensemble il reste tout à fait correct.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Final Fantasy XV

tous les tests