Enslaved : Odyssey to the West sur PlayStation 3, le test de Loundra

Publiez votre test
Signaler
Loundra
6
Loundra PS3

Une aventure inachevée

Bonjour à toutes et à tous !

Ceci est mon tout premier test, écrit de mes petites mimines. Je vais au mieux vous exprimer mon ressenti sur ce jeu que j'ai terminé hier (03-10-2013), donc assez frais ! Je tiens à vous préciser que tout le contenu de ce test est personnel, même le résumé, je me refuse de piquer quoique ce soit à un autre site ! Vous voilà prévenu chers lecteurs, vous avez gagné un point de charisme si vous avez lu jusque là. 

 

Enslaved : Odyssey to the west a été développé par le studio Ninja Theory (Heavenly Sword, DmC) édité par Namco Bandai et est sorti en France le 8 octobre 2010.                Action, Aventure et Plates-formes                                                                                  Xbox 360 et PS3                                                                                                          Déconseillés au moins de 16 ans  

 

L'HISTOIRE : Vous incarnez un homme bien balaise autant physiquement que mentalement. Monkey est votre petit nom, et pour ainsi dire, vous vous déplacez comme un mammifère des arbres. Le monde où vous avez grandi est sauvage, une Amérique dévastée par la guerre où la végétation et les robots ont pris le pas sur la civilisation humaine. Après une évasion d'un vaisseau quelque peu mouvementée, vous vous retrouvez prisonnier d'une couronne d'esclave qu'une jeune et jolie personne vous a mis sur la tête : Trip. Elle vous fait donc son garde du corps personel pour pouvoir rentrer chez elle en sécurité. (et c'est pas tout près vous imaginez bien !) L'aventure peut commencer !

 

LES GRAPHISMES ET LA MUSIQUE : C'est très beau, les couleurs et les décors sont vraiment superbes. Lors des cinématiques, les personnages sont bien travaillés, leurs expressions sont crédibles et le tout permet une immersion parfaite. La bande son est également bien étudiée, elle nous met dans l'ambiance que ce soit dans les moments calmes ou au contraire très dynamiques. Rien à redire sur ces points cruciaux.

 

LE GAMEPLAY :  Linéaire, on va d'un point A à un point B. C'est dommage aux vus de la diversité des décors, j'avais envie de me balader partout, mais très peu de chemins sont accessibles. De plus, nous sommes littéralement lié à Trip, si on s'éloigne d'elle, la couronne nous tue, ce qui limite encore plus le peu d'exploration à laquelle nous avons accès. Nous pouvons cependant tirer profit de ce gameplay en demandant à Trip de faire diversion pour une progression plus aisée et inversement proportionnel isocèle de Pythagore (pardon..) De plus, une libellule robotique nous aides a visionner le terrain à l'avance. Certains y verrons une facilité en plus, moi je trouve cet aspect plutôt chouette, il permet d'établir une pseudo stratégie et mon égo de joueuse y gagne en charisme !

Les phases de combats : votre arme est un grand bâton, sa prise en main est assez rapide et simple, pas de combots extravagants. J'aurais apprécié des phases de QTE (Quick Time Event) mais inexistantes à mon grand regret ! La caméra s'affole un peu lorsque les explosions-bim-boum deviennent trop intenses, du coup on s'y perd encore plus !

Les phases de plates-formes : Monkey sait grimper, il n'y a pas à en douter, mais parfois il est un peu long à la détente. Ce défaut de réactivité rend le personnage lourd à certains moments où justement il faut être rapide ! On ne tombe jamais, toujours assisté et cela augmente la facilité.

 

TEMPS DE JEU : Environ 7h, sachant qu'un DLC existe, mais je ne l'ai pas fait.

 

MON AVIS EN GROS : Un jeu un peu trop facile, trop assisté mais très jouissif dans les phases de combats. Les graphismes et les musiques sont immersifs. Les personnages sont attachants. La relation entre Monkey et Trip évolue tranquillement au fil de l'aventure,  bien dosée. Mais mince quoi, Trip cri tout le temps et fait exprès de se mettre en danger, j'avais plusieurs fois envie de la laisser à son sort !                                                      Pour moi le gros défaut qui tâche est le scénario hyper cliché, toutes, je dis bien TOUTES les scènes sont clichées, aucune surprise scénaristique. La fin pour moi a été très décevente, je ne sais pas si c'était voulu de la part des développeurs, on dirait qu'elle a été baclée. Mais si je peux me permettre un point positif sur la fin, c'est le boss, il tient bien son rôle !

ps : je n'ai pas caser dans le test le "nuage" volant que Monkey utilise trop rarement et aussi contre certains petits boss. Peu présent et c'est bien dommage !

 

Loundra, qui aime Gameblog

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de Enslaved : Odyssey to the West

tous les tests