The Witcher 2 : Assassins of Kings sur PC, le test de Seb117

Publiez votre test
Signaler
Seb117
8
Seb117 PC

Le plus beau des sorceleurs !

Je vais vous la faire courte, mais pour commencer, si vous n'avez pas jouer au premier opus, vous ne comprendrez absolument rien à l'histoire de Gérald de Griv ! En effet, ce dernier à perdu la mémoire, ce qui semble être de bonne augure pour ma part, puisque je vous le donne en mille : je n'ai pas joué à The Wither premier du nom !

Graphiquement

Rien à dire si ce n'est que votre carte graphique va être mise à rude épreuve, car oui le jeu est vraiment magnifique et ornés de détails impressionnants qui donne toute l'immersion nécessaire pour obtenir une véritable ambiance médiéval ! Je prend pour exemple une forteresse à Flotsam dont certains remparts sont couverts de moisissures, où sont abandonnés tonneaux, tissus et autres charrettes accidentées, et parfois même des cadavres ! Ces même remparts que vous pourrez admirez sans concession ne se répètent pas, et formés de pierre, jouissent d'un réalisme étonnant !

Assez parler de cailloux, passons à la flore. En sus de l'acier et des cavernes, la forêt est si bien modélisée, que les effets de lumière à travers les arbres accompagnés de ruisseaux, d'oiseaux et autres bestioles vous charmeront et vous poussera à cueillir cèpe, girole et autres bolet plutôt que de terminer votre quête !

Gameplay

Le problème de Witcher 2 ne réside pas dans son gameplay, mais plutot dans sa difficulté mal dosée au début du jeu et son manque total d'aide au joueur quant à la façon de jouer au jeu... Je m'explique : En somme, vous commencez avec ZERO didacticiel, c'est à vous en réalité d'appuyer sur la touche "J" (journal) de votre clavier afin d’accéder au "pseudo didacticiel" du jeu... On commence fort...

Puis vient le premier combat, forcement par reflex on joue de la souris et du clavier, on se rendra compte assez vite que le fait de changer les commandes du jeu vous permettront d’éviter que votre poing ne traverse votre écran ! Une fois ceci résolu, il reste néanmoins un autre problème : la vie !! Incroyable (où alors c'est moi), mais soit Gerald de Riv ne possède que 2 litres de sang, soit je part mal mes coups ?! En parlant de compétence de combat, vous ne pourrez acquérir le talent: "blocage des coups venant des cotés" qu'après le prologue du jeu... :(

Sinon coté inventaire (touche "i"), rien de bien transcendant, les armes, équipements, armures, livres, potions et autres pièges sont tous présents. On aurait peut être souhaiter un système de comparaison entre nos objets et ceux du marchand par exemple, et une meilleur gestion de nos ingrédients !

En parlant cuisine, je suis un peu déçu de ce coté là. Pas de réelle recettes intéressante ou nécessaire (2 à peine lors de l'aventure). A l'aide de schéma, vous pouvez concevoir des potions et autres bombes, cependant on utilisera surtout l’alchimie à des fin écolo pour vider sa besace limitée à 250 objets ;)

A propos d'objet, je rechigne sur le faite que l'on soit obligé de passer par la case méditation pour se gaver de stéroïdes en fioles ! En effet, les potions ne peuvent être prisent en combat, et font souvent l'objet d'une acquisition tardive : Puisque vous ne pouvez pas les assimiler en cours de partie sans médité avant, tout prise serait donc futile si aucun combat n'avait lieu, et si combat il y aurait, vous ne pouvez revenir dans le temps... Vous m'avez compris ? non.. ? En gros, les potions sa sert a nada à moins de faire du Die & Retry ;). Sinon, impossible de faire la part des choses entre un objet de valeur et une babiole à 2 orins... A partir de là, je vous laisse devinez la tronche de votre inventaire, c'est le dawa le plus complet ! La seule solution, faire un vide grenier...

En rapport avec la mort justement : Les armes ! Pas vraiment gâté le sorceleur, quelques armes de jets (bombes, dagues), quelques pièges (colet pour la pluparts) et deux types d’épées : en argent pour les monstres (harpies, trolls, spectres), en acier pour les humain, elfes et nain et Roi (hum...spoil ?) ^^ ! Coté armures, elles se comptent sur le pavé numérique, certes elle sont portée en temps réel par notre bon vieux Gerald, mais sont trop peu nombreuses ! (A vrai dire, personnellement les plus belles sont portées par les Roi Foltest et Henselt eux même !) Je ne parle pas des pantalons et des gants qui ne servent à rien...

En ce qui concerne les stats du joueur, la aussi sa coince... On peut utiliser des mutagènes que l'on trouve en quantité astronomique dans le jeu pour booster nos compétences, mais à peine une dizaine de talents sont compatibles ! Pour la magie, elle vous permettra d'attaquer à distance, et de vous protéger, encore une fois, pas de sorts ultra flamboyant à la Fable !

Conclusion

Ce Witcher 2 Assassin of Kings malgré ces bugs, son interface dispatchée et mal agencée, (et le fait de pas pouvoir prendre un gorgée de jack3d sans passer par la touche "ctrl") vous met forcement l'eau à la bouche ! Et pour cause, ce dernier est une véritable flèche si toutefois vous possédez un arc assez puissant (Je parle de PC là, faut suivre ;) ) !

Un scénario qui vous tiendra en haleine ! Animé par des dialogues (certes long) et des personnages charismatiques , lacéré par des rebondissements, des trahisons et des scènes hot (hum !!) et le tout mise en scène à partir des romans et nouvelles de Sapkowski ! Ce jeu mature est une bombe et aurait mérité sans ses défauts le titre de "Hit incontestable" sans aucun doute !

Source : http://www.cendicet.fr
Lien vers l'article : ici

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de The Witcher 2 : Assassins of Kings

tous les tests