Nier sur Xbox 360, le test de LordGenome

Publiez votre test
Signaler
LordGenome
8
LordGenome X360

Nier, la beauté intérieure

"Je vais t'arracher les yeux et les donner à manger à un clebs" , ou bien : " je n'ai pas de conseils à recevoir de la part d'une trainée habillée en sous-vêtements"... Bienvenue dans l'univers de Nier ! Un action-RPG signé Cavia , ou les gentilles princesses , et autre preux chevaliers font place à des personnages, au caractère bien trempé , adulte , et aux propos souvent brut de décoffrage.

 L'histoire :

Vous incarnez un père de famille dont la petite fille semble souffrir d'une curieuse maladie, le décors dévastés  alentours semblent nous indiquer, que la fin du monde est proche ou est en train de se produire . Ayant trouvé refuge dans une bibliothèque , c'est ici même que le héros, scellera un pacte avec un grimoire doué de parole afin de gagner les pouvoirs et la force nécessaire pour se débarrasser des ombres étranges envahissant les lieux . Des débuts intrigants , exacerbés par un bond en avant temporel de 1300 ans, où l'on retrouve le père et sa fille toujours malade et n'ayant pas pris une ride dans un univers , non, plus contemporain, mais médiéval.

 La technique :

Nier est beau ! Point de provocation de ma part en affirmant cela, sachant pertinemment que 9 joueurs sur 10 le trouveront "laid" ... Nier est effectivement en retrait des standards graphiques de son époque , mais il sait aussi, nous flatter la rétine par ses décors, certes pauvres en polygones , mais doté d'un charme épuré , un peu  à la manière de shadow of colossus . Les effets de lumières sont parmi les plus réussi qu'il m'ait été donné de voir, et donnent à l'univers cette ambiance chaleureuse et éthéré . Nier ressemble un peux a cette fille ( ou cet homme) que l'on a tous croisé une fois dans sa vie ... Pas forcément un canon , mais un charme irrésistible. En fait , nier à du "chien" comme on dit chez moi.

Les personnages :

LE point fort du jeu à mon sens . Commençons par le héros, dont vous choisirez le nom au début de l'aventure . Il est important de noter que l'age et donc l'apparence du héros diffère selon la version du jeu ( jap ou euro), il est en effet bien plus jeune dans la version japonaise, devenant ainsi le frère de la petite fille et non, plus son père , son apparence est également plus en accord avec les standards japonnais. Comprenez par la  : plus "classe , beau gosse style androgyne" . Personnellement, je trouve qu'un héros plus mature et père de famille nourrit plus généreusement l'aspect dramatique du scénario et apporte au final un vrai plus . Le débat est par contre ouvert concernant son aspect physique ... OUI le héros est moche et n'aura jamais l'honneur de trôner fièrement sur les murs des chambres de jeunes demoiselles... n'est pas Squall qui veut ! Mais moche ne veux pas dire qu'il manque de charisme , il saura vous séduire par sa volonté de fer de sauver sa petite fille et sa hargne au combat . Il impose le respect , Puissant , mais également vulnérable , sa "beauté" me sautait littéralement aux yeux a mesure que j'avançais dans l'histoire ! tant et si bien qu'il a finalement fini en fond d'écran sur mon ordi. Mais la vrai prouesse du héros, au final, est bien celle de parvenir  à se faire une place au milieux de personnages haut en couleur tel que Kainé, beauté fatale en sous-vêtement , personnages de jeu-vidéo le plus ordurier ( et attachant) qu'il m'ait été donné de voir, ponctuant QUASIMENT TOUTES ses phrases de divers "FUCKING" "ASSHOLE" , ou bien du grimoire à l'accent " so british" à l'humour fin et distingué ... la vulgarité de Kainé et du grimoire Weiss seront souvent la source de délicieuses prises de becs et de dialogues savoureux . Le petit dernier, Emile , petit grain de douceur dans ce monde de brutes , saura vous émouvoir, par sa naïveté et son histoire personnelle. 

Nier , c'est donc des persos, certes pas très originaux au final , le héros courageux, la bombasse rebelle ...etc , mais ils possèdent tous un background solide  et une profondeur qui les rend attachants ( et les dialogues y jouent un grand rôle) .

 Le Gameplay :

RPG ou l'action tient une grande place , les combats sont rapides et nerveux, quoi qu'un poil répétitifs , du à un manque de variétés dans les combos , les développeurs ont eue le bon gout de varier les phases de jeux , avec de la plateforme 2D ( brève ) , un un donjon se déroulant en 3D vu du dessus , et des affrontements contre les boss vraiment très divertissants et palpitants et surtout très long ( lors de la 1ere partie , du moins) et originaux dans leur déroulement.

Ces points forts sont hélas contrebalancés par des quêtes annexes inintéressantes , qui rappelle hélas celle des MMO : Aller ramasser 10 machins chouette , tuez 10 bidules ... il y a ensuite le jardinage que je n'ai pas eue envie d'approfondir car il n'apporte rien ... la pêche, elle est injouable !

L'idée géniale du jeu consiste en ces 4 fins disponibles .Il est en effet possible, une fois achevé 1 première fois de recommencer le jeux a partir d'un certains points . rien d'original ,déjà vu ...mais la bonne idée consiste dans le fait que ce ne sont pas que les fins qui changent , vous assisterez également a de nouveaux évènements lors de votre nouvelle partie ( par exemple, vous comprendrez ainsi pourquoi telle évènement a eue lieu ) . Ces nouvelles parties sont aussi l'occasion d'en apprendre plus sur les personnages.

Conclusion:

Nier est une excellente surprise, doté d'un scénario profond, de personnages matures et très travaillés , de musique SUBLIMES  et  POIGNANTES , et d'un gameplay nerveux et varié, il saura réjouir quiconque saura faire fi  d'une technique dépassée , et de quêtes annexes insipides. Nier est beau ! OUI nier est beau !!!!!!!!!!

 

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Vos tests de Nier

tous les tests