Sonic the Hedgehog 4 Episode I sur PlayStation 3, le test de Vilain-pabo

Publiez votre test
Signaler
Vilain-pabo
2
Vilain-pabo PS3

Les aventures de Sonic The Tractopelle

A l'annonce de ce jeu, combien de fan du hérisson ont sali leur sous-vêtement ? Moi en tout cas, je l'avoue, j'en faisais parti. Je me souviens du "Hourra!" que je me suis dis en découvrant ce qui ce cachait derrière le projet Needlemouse si prometteur. Mais après un rapide essai à la Japan Expo 2010, je restais pourtant dubitatif mais je voulais encore y croire... Erreur !

Retour vers le passé

Sonic 4 propose pour la modique somme de 12€ (ce qui en fait un des jeux dématérialisés les plus chers du Playstation Network, il faut le souligner), 12 actes (4 univers seulement), 4 boss et les fameux special stages. Niveau gameplay, la promesse de revenir aux sources est respectée. On revient effectiment à la source de la source faisant table rase de tout ce qui a été fait depuis... bah, le tout premier épisode ! Exit Tails, Knuckles et toute la clique, les boucliers aux effets divers, etc. Néanmoins, Sonic conserve le Spin Dash (la possibilité de faire un départ) et hérite, fait rare pour un jeu 2D, du Homing Attack (attaque téléguidée) instauré depuis Sonic Adventure. L'arrivé du Homing Attack aurait pu être une bonne idée en soit mais elle est très approximative car le ciblage des objets est parfois aléatoire, ce qui peut conduire à des bourdes. Mais là n'est pas le pire.

Quand Sonic hérite des bottes de plomb de Zelda...

Autant dire, si vous aimez les Sonic, fuyez ce jeu comme la peste. La physique du jeu est juste horrible. Sonic est leeeeeent au demarrage, ce qui signifie que gravir la moindre pente ascendante est un calvaire sans élan ou sans effectuer de Spin Dash. Tout a l'air si lourd dans ce jeu à commencer par l'inertie. Sonic ne se manie pas très bien en l'air et met une plombe à freiner également. Honnetement, jouez à Sonic 4 et rejouez à un épisode Megadrive dans la foulée, vous verrez la différence. Les phases de pure plate-forme deviennent chaumardesques et il n'est pas impossible de perdre des vies par dizaines à des passages pourtant tout con en apparence. Sonic perd tout son fun et ne garde que la frustration si on ajoute son level design déplorable. En effet, les premiers niveaux très linéaires laissent rapidement place à des délires de développeurs qui frisent l'hystérie. Le cas flagrant concerne la zone Labyrinthe qui pour le coup porte bien son nom ou encore cet horrible acte 3 de la zone Casino avec les canons où la moindre erreur est synonyme de "Allez, recommence depuis tout en bas". Il est pas rare de tenter des sauts suicidaires juste car la suite du niveau est illisible. C'est à se demander ce qu'il leur est passé par la tête le jour où certains niveaux ont été conçus.

Une réalisation bancale

Au niveau des graphismes HD, si les niveaux s'en sortent relativement bien, on pouvait s'attendre à largement mieux, surtout dans les détails. Il ne se passe rien pendant les niveaux, on s'ennuie. Les fans de Sonic hurleront devant quelques abérations comme cette pose ridicule qu'a Sonic quand il décolle d'un tremplin, avec les bras écartés. Les musiques sont juste horribles. Si les mélodies sont plutot moyennes, le choix des instruments est un hommage rendu aux vieux synthés des années 80 qui vrillent les tympans. Ce qui pêche énormément, c'est le cruel manque d'originalité et de profondeur du titre. Les 4 environnements sont du déjà-vu et revu, les ennemis aussi et même les boss sont des repompes. Sonic 4 ne mérite décidemment pas son numéro. On essaie et on jète aussitot.

Mais ce qui en résulte de ce Sonic, c'est juste l'ennui et un incroyable sentiment de gachis. Même pour 12€, ça ne vaut pas coût. Je ne peux que déconseiller ce trompe l'oeil. Privilégiez les remakes des épisodes Megadrive à la place. Quant à moi, je continue à espérer en un véritable retour aux sources. Peut-être avec Sonic Generations ? A voir

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Vos tests de Sonic the Hedgehog 4 Episode I

tous les tests