Ghost Trick : Détective Fantôme sur DS, le test de eclypse

Publiez votre test
Signaler
eclypse
8
eclypse DS

C'est mortel!

 

Ghost Trick c’est un peu le 1er gros jeu DS de ce début d’année pour nous (nous qui ne nous sommes pas jeté sur KH: Re coded, comme de vulgaire fanboys). En plus c’est un jeu Capcom, comme je les aime, un design soigné, un concept excellent et de l’humour.

 

Moi, Mort et … Je sais plus.

L’histoire commence dans une décharge sur une scène un peu pathétique de vous, mort comme un raté, entre un gangster et une nana rousse. Et là  forcément, ça va être un peu compliqué pour la suite. Seulement voilà, vous pensez, vous êtes donc mort, mais pas en paix. Hum intéressant concept de vie après la « mort ».  Le problème c’est que vous ne vous souvenez plus qui vous étiez. Vous êtes bien l’espèce de punk en costume rouge, mais pas nom, pas de motif, pas de raison de mourir. Du coup vous ne savez plus quoi faire. Sauf qu’on vous parle, et on vous dit que vous êtes un fantôme qui disparaitra a dans la prochaine dizaine d’heures si vous ne retrouvez pas la mémoire… gros coup de pression.

 

Ray ponce

Cette voix c’est Ray, une lampe qui vous parle, et apparemment elle sait des choses,  des choses terribles sur vous, comme le fait que vous avez un ou deux  « tours de fantôme » dans votre sac. Du coup Ray nous dit qu’on peut bouger un peu partout à travers les objets, voire même les lignes de téléphone. Mieux encore on peut même faire bouger les objets.  Ce n’est pas tout car en plus vous pouvez remonter le temps jusqu'à  4 minutes avant la mort d’une personne. Tout ça est très chouette mais…BANG ! Ah, la fille vient de se faire tuer. Et plutôt que de partir rechercher qui je suis, Ray nous invite à lui sauver la vie grâce à ce fameux « tour de fantôme ». Mieux vaut s’exécuter, car apparemment cette fille peut nous rendre la mémoire selon Ray. Ni une ni deux, on applique l’idée lumineuse de Ray (Humour, vanne, drôle).

 

Mort De Rire

Et nous voilà à jouer avec le temps et surtout les objets afin de sauver sa peau, enfin son âme. Durant tout le jeu, le but va être de réaliser des mécanismes avec les objets qui nous entourent afin de garder en vie les personnes susceptibles de nous aider dans notre enquête. Cependant on ne peut que saluer les ingénieux mécanismes qui sont sortis de la tête des gens de chez Capcom, car chaque situation est différente de la précédente et on ne s’ennuie jamais.  A cela s’ajoute l’animation des personnages qui est juste fabuleuse, et j’ai hâte de revoir les gif animés de toutes les animations présentes dans le jeu tant elles sont fines et criantes de réalisme. A cela s’ajoute la tripotée de personnages principaux et secondaires complètement loufoques, ça va de l’inspecteur fan de Mickael Jackson, au petit chien hyper actif en passant par le Ministre névrosé et cardiaque.

 

Fantômas

Bien entendu la grande force de ce jeu réside dans son scénario loufoque et/ mais bien écrit, avec de vrais personnages et une intrigue extrêmement prenante. C’est le genre de jeu qu’on ne fait qu’une fois car il est linéaire, il n’y a qu’un moyen de résoudre les énigmes proposés. On le fait qu’une fois, mais il faut vraiment le faire. Le plus intéressant de mon point de vue de joueur c’est de se répéter sans cesse : « Qui suis-je » durant toute la partie. Il y a les doutes: les hypothèses du héros dans le jeu, et il y a nos hypothèses de joueur. Et jusqu'à la fin on doute, c’est ça qui fait la force du scénario de Ghost Trick.

 

Pour conclure, ce n’est pas forcément le jeu le plus aboutit en terme d’énigmes et de complexité de mécanismes, mais c’est surement le jeu d’énigmes où l’on s’implique le plus en tant que joueur, on a vraiment envie de voir la fin et de découvrir qui on est. Pour tous les amateurs d’histoire à suspens, de fantômes et de personnages hauts en couleurs.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de Ghost Trick : Détective Fantôme

tous les tests