The Legend of Zelda : Skyward Sword sur Wii, le test de NicolasA

Publiez votre test
Signaler
NicolasA
6
NicolasA Wii

Un ciel tristement gris.

N'y allons pas par quatre chemins, ce Zelda est un bon jeu, un très bon jeu, mais il se révèle pour moi décevant pour un épisode de cette saga, et sur bien des points. Je ne comprends pas les avis de la presse, enjouée sur cette épisode qui signe le "renouveau" de la série, avec plus de variété dans l'action, des codes propres à la séries "cassés" ici ... fantasmes de journalistes, rien de plus.

Si quelques nouveautés sont effectivement au rendez vous, ce jeu est d'une répétition... Comptez effectuer à chaque fois les mêmes taches, dans trois environnements différents. Comptez visiter ces trois environnements (pauvres visuellement) de nombreuses fois ... Je ne sais pas pour vous, mais quelle frustration quand j'ai réalisé que le jeu se déroulerait dans seulement ces trois environnements, reliés par des séquences dans le ciel d'un ennui mortel, au gameplay rappelant fortement ces séquences à dos d'oiseau injouables dans Super Mario Galaxy 2. Le scénario n'étant jamais le point fort des Zelda, celui ci ne fait pas exception à la règle, mais je ne peux m'empêcher de déplorer ce personnage secondaire (Fay),que j'appellerais volontiers miss statistiques. Froide au possible, balançant à tout va des pronostiques et statistiques inutiles, on regretterait presque l'insupportable fée d'ocarina of time ...


Pourtant, il y à bien des éloges à faire sur ce Zelda, à commencer par ses donjons, construits à merveille, que l'on parcourt avec une fluidité exemplaire : fini les allers-retours incessants. Je soulignerais aussi l'ajout de musique symphonique dans le jeu, qui ajoute un brin épique à l'aventure, et ce n'est pas pour déplaire, tant le thème principal du jeu est sublime (les musiques tout au long du jeu elles sont, assez discrètes et on les oublie assez rapidement.)
Allez pour ne pas totalement descendre Skyward Sword, j'ajouterais que sa principale qualité est de vouloir renier avec ce qui avait totalement été zappé de Twilight Princess à savoir, les quêtes annexes. La ville de Celesbourg regorge de choses à faire, et cela fait plaisir à parcourir un village central peuplé d'habitants charismatiques, loin de la ville fantôme du précédent opus. Enfin, la plus grande originalité qu'apporte ce jeu est sans conteste pour ma part les séquences ou Link est dépourvu de son épée, dans un "monde parallèle" assez glauque, je ne détaille pas plus pour ne pas gâcher la surprise à ceux qui n'ont pas encore prit part à l'aventure, mais ces séquences sont les plus jubilatoires et stressantes qu'ils m'ait été donné d'essayer dans ma vie de joueur.
Quant à l'esthétisme du jeu, je le trouve assez réussi, sans être transcendant. Je trouve la comparaison avec certains tableau impressionnistes largement exagérée, l'univers de Skyward Sword est plaisant, joli mais le style graphique est loin de marquer les esprits.
Quant au gameplay, chaqu'un se fera son opinion, l'utilisation du motion gaming pour un zelda ne m'a pas gêné le moins du monde pour ma part, j'ai trouvé l'expérience intéressante, parfois plaisante, parfois frustrante, mais sans jamais regretter un pad à l'ancienne.

Comme vous avez pu le lire maintenant, mon avis sur cet opus est assez contrasté. Il apporte quelques nouveautés intéressantes, apporte pas mal de quêtes annexes et de séquences de jeu jubilatoires, mais ce qui nous reste en bouche est un arrière gout de déception, provoqué en grande partie par le coté exploration inexistant, et une construction qui se répète encore, et encore ... Ce n'est pas ce Zelda qui nous fera oublier les opus 64, et le vent de fraicheur qu'apportait Wind Waker. Au suivant, et merci.

PS : Quant au méchant métrosexuel nipponisé jusqu'a l'écoeurement, plus jamais s'il vous plait.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de The Legend of Zelda : Skyward Sword

tous les tests