Fallout : New Vegas sur Xbox 360, le test de Niko972

Publiez votre test
Signaler
Niko972
8
Niko972 X360

Un bon jeu mais peut être pas pour moi.

Histoire:

On est un coursier qui s'est fait refroidir pour sa marchandise: un jeton de casino.

On se réveille après dans une petite ville "tranquille" (par rapport au reste de la carte) chez un médecin.

Le premier but est donc de retrouver le salopard qui a tenté de nous liquider.

Plus tard nous découvrons le monde dans lequel on est plongé et la bataille que ce font 2 factions : La RNC et la légion de César.

La situation entre ces 2 groupes est le statut quo et n’attends que vous pour basculer.

Point de vue :

L’histoire est bien car pas trop compliquée. Elle est progressive. Et nos voyages dans le Mojave nous font découvrir des multiples petites histoires. On peut décider de suivre la quête principale, ou découvrir la carte mise à notre disposition (ce qui est plutôt conseillé).

Ma seule remarque est qu’en approchant de la fin de l’histoire, on perd de plus en plus cette sensation de liberté que l’on ressent au début de l’aventure. Les quêtes vous demandent de faire connaissance avec  toutes les tribus ou factions de la carte pour de bonnes ou mauvaises raison. 

Univers

Le monde de fallout NV est hostile, nous sommes dans un environnement post apocalyptique (nucléaire tout ça tout ça). C’est dans un univers sale, dangereux, radioactif parfois, que nous devons évoluer. Les animaux ne sont pas nos amis dans ce jeu (en tous cas pas dès le départ). Les humains ne sont pas gentils non plus, ils recherchent tous leur profit.

 

Fait et je te dirais qui tu es :

Dans ce jeu, il existe plusieurs factions par exemple : la RNC (Les militaires), les poudriers, des villes, la légion de César. Pour certaines, afin de pouvoir avancer dans vos quêtes, il vous faudra vous faire aimer. Et pour cela, il faudra réaliser des quêtes. C’est ainsi que vous pouvez être carrément adulé s’ils vous adorent (grâce à vos quêtes réalisées) ou  vilipendé (si vous avez tendance à zigouiller les gens de cette faction).

Et par moment ce faire bien voire par une tribu, a pour résultat de se faire détester par une autre. De plus, vous pouvez avoir des compagnons, si vous avez le mauvais gout de prendre quelqu’un qui ne soit pas neutre (genre un mec de la RNC par exemple) vous vous risquez à des attaques que nous jugerez sans raison.

 

Combats :

Les combats font partie intégrante du jeu, et représentent  à mes yeux la partie la plus fun.

Il y a un arsenal assez fourni malgré le fait de devoir être un gros bill pour en profiter. N’hésitez pas à vous servir sur vos victimes et à les réparer au fur et à mesure des prises.

J’ai préféré les armes à distances. Sachant que vous pouvez vous battre à main nue,  aux armes à corps à corps, aux armes à feux, aux armes à explosions etc.

C’est varié et ça c’est très bien.

Les combats sont gores, il est fréquent d’arracher un membre à un ennemi. Et de bien le voir au moment de les fouiller.

 

Les compagnons :

Au cours de votre périple vous pourrez convaincre certaines personnes à vous suivre. Ces personnes ont leur histoire et ce sera souvent après avoir réglé leurs problèmes qu’ils se joindront à vous.

Cependant, vous ne pouvez avoir qu’un seul compagnon humain à la fois.

J’ai réussi à obtenir un compagnon humain et un animal en même temps. Je vous avoue que cela est très utile  

 

Moralité :

C’est ici que l’on aborde le sujet un peu dérangeant du jeu. Du fait que tout le monde est mauvais dans ce jeu (j’exagère un peu), on a tendance à se méfier de tout le monde. Il n’existe pas de gentils et de méchants et notre personnage (nous donc) se retrouve à faire des choix qu’il ne souhaiterait peut être pas. Exemple : vous avez sympathisé avec un groupe et une quête arrive vous demandant d’éliminer la tribu. Alors que vous vous êtes assuré que cette faction serait inoffensive.

C’est dérangeant, c’est fallout : En fait on ne choisit que le moindre mal.

Je n’ai qu’un petit regret, le jeu a décidé que je devais choisir à tout prix de faire basculer la situation politique de la région.

Or pour moi, une fin intéressante serait celle de l’anti héros qui ne fait que se venger des gens qui ont tenté de le tuer. Cependant cette fin ne m’est pas apparue.

J’ai dû donc finir ce jeu à contre cœur car cela ne me ressemblait plus. J’ai dû faire des choses qui ne me correspondaient pas. Et cela, je le déplore.

Je déplore le fait que nous n’ayons le choix que de devenir un héros ou de soutenir la cause d’une des 2 factions actuellement en guerre.

 

Ce jeu me laisse donc un gout amer car j’ai tenté le plus possible de régler les problèmes par la conversation.

 

Conclusion

Fallout new Vegas est un bon jeu pour :

·         Son environnement

·         Son système de combat

·         Ses lances grenades et lances missiles

·         Sa durée de jeu

·         Les ¾ de son histoire.

 

Les moins de fallout à mes yeux :

·         Son positionnement moral : choisis le pire ou le moins pire.

·         Sa durée de jeu dès le moment où l’on adhère plus

·         Je veux juste partir après m’être vengé, c’est pas possible :-(

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Vos tests de Fallout : New Vegas

tous les tests