Jak and Daxter : The Lost Frontier sur PSP, le test de marko

Publiez votre test
Signaler
marko
6
marko PSP

Un classique trop classique

 

Avant que Naugthy Dog fasse de Nathan Drake ce qu’il est devenu, les bougres nous en foutaient déjà plein la tronche avec Jak and Daxter sur PS2 (À ne pas confondre avec Ratchet et Clank, leurs potos de l’espace). Depuis, même si les fans réclament haut et fort un opus Next-Gen, c’est sur PSP que la licence est venue se poser et c’est High Impact Games qui s’est occupé du développement.

Si le jeu a été réalisé aux petits oignons, il est coloré, chaleureux et les cinématiques sont ahurissantes pour de laPSP, le titre soufre du syndrome très connu du jeu sans âme. Je m’explique. Même si le jeu est plutôt distrayant, agréable à jouer et qu’il offre plusieurs types de gameplay , il est néanmoins très classique et donne la mauvaise impression d’y avoir déjà joué. La plate-forme est un  style qui a été essoré dans le passé, et si l’on ne fait pas l’effort d’innover ou d’y apporter ce petit quelque chose qui fait que l’on ne veut pas éteindre sa console, on se retrouve avec un jeu creux et limite inintéressant.

Jak and Daxter : The Lost frontier fera très certainement plaisir aux fans de la saga, nous fera passer de très bons moments entre deux stations de métro, mais ne restera pas dans les mémoires. C’est tout ce qu’on peut vraiment lui reprocher.

 

 

S’il était difficile de passer derrière les dogs pour le développement de ce Jak and Daxter PSP, il faut quand même saluer le boulot de High Impact Games pour leur travail.

Doté de superbes cinématiques, de très jolis graphismes colorés et de mécaniques intéressantes, le jeu s’embourbe dans un classicisme barbant, propose un scénario faiblard et souffre de quelques petits bugs ici et là. Si les fans retrouveront leurs persos fétiches, les autres pourraient être déçut du voyage. A tester avant d’achete

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Jak and Daxter : The Lost Frontier

tous les tests