Fable III sur Xbox 360, le test de Letanne

Publiez votre test
Signaler
Letanne
8
Letanne X360

Albion needs you !

Albion needs a hero ! Et ce héro, c’est vous ! Peter Molyneux et Lionhead reviennent avec ce Fable III, déjà sorti sur XBOX 360. Dans la série des Fable, vous jouez un héro, un vrai. Et Fable III n’échappe pas à la règle. Mais pour être un héro, il vous faut beaucoup de qualités, et des qualités, ce jeu en a à revendre !

Fable, c’est avant tout un humour très cher à la saga. Que vous soyez obligé de vous déguiser en poulet pour en traquer d’autres ou que vous commenciez à jouer de la guitare pour attirer les passants, vous ne serez pas seulement un héro tuant tout ce qui bouge pour monter sur le trône.

Un peu d’histoire : vous êtes le frère du Roi actuellement sur le trône. Votre cruel frère vous pousse à vous enfuir pour monter le peuple contre lui. Vous allez donc devenir le leader d’une rébellion visant à vous mettre sur le trône. Basic Quest ? Plus ou moins, mais pour devenir Calife à la place du Calife, il vous faudra gagner l’amour de votre peuple. Cette progression vers le trône est symbolisée par la « Route du pouvoir », zone du jeu dans laquelle vous allez débloquer des compétences, au fur et à mesure que le peuple vous suivra et que vous trouverez de nouveaux alliés, avec au final, la conquête du trône !

Pour gagner l’amour de votre peuple, vous devrez effectuer toutes sortes de choses, tuer des poulets, préparer des tartes ou jouer de la musique, mais aussi trucider des créatures et visiter des cryptes étranges. Vous ne serez pas seulement un combattant, mais aussi un homme proche du peuple. C’est là où Fable III est comme ses prédécesseurs : un jeu dans lequel les interactions sociales sont prédominantes. Une fois Roi, vous imaginez bien que gérer un royaume est tout sauf simple, et que des décisions cruciales devront être prises. Avec un grand pouvoir vient de grandes responsabilités !

Les mécanismes de jeu qui apparaissent une fois Roi sont plutôt classiques, mais assez distrayants pour que vous preniez beaucoup de plaisir à gérer votre royaume ! Vous faudra t-il plutôt reconstruire tel quartier au risque de vous appauvrir ? Comment empêcher ce village de mourir de faim ? Leur envoyer de la nourriture ? Cela va encore affaiblir vos caisses, alors qu’une guerre se prépare… On regrettera de n’avoir que peu de marge de manœuvre en fait et souvent le choix revient à favoriser Monsieur au détriment des Poulets… En revanche, les conséquences seront, elles, vraiment palpables à la fin du jeu.

Ok, mais que serait un jeu de rôle sans de belles créatures à tuer, ou de belles femmes à charmer ?
 Graphiquement, Fable III affiche des textures plutôt moyennes pour un portage console… Pour les joueurs des précédents épisodes, vous trouverez en plus le jeu assombri. Mais l’ère industrielle de Fable III est passée par là… Le vrai problème de Fable III est une jouabilité auquel un joueur PC n’est pas forcément habitué. Mais heureusement, le jeu vous aidera beaucoup, et il ne vous faudra pas beaucoup de temps pour vous habituer aux contrôles. Cerise sur le gâteau, si vous êtes l’heureux possesseur d’une XBOX 360, vous pourrez même y brancher une manette ! A part ça, l’ambiance sonore est très immersive, avec une mention particulière pour le doublage en Français, très réussis, surtout pour les personnages principaux. Par contre, exit l’interface affichant toutes les informations de votre personnage ! Pour plus d’immersion, votre inventaire sera une sorte de lieu magique dans lequel vous vous rendrez pour changer d’arme, de vêtements… Un peu déroutant au début, on finit par s’y faire, et au final, cela paraît plus logique que se changer au milieu d’un combat... Hop Hop stop le loup, je change d’armure…

Une petite parenthèse sur le mode multi-joueurs ! Pas qu’un simple morceau de chocolat sur le gâteau, le mode multi vous permettra de jouer avec d’autres héros en ligne, de vous marier avec, faire des enfants, divorcer, puis vous battre pour l’argent, les biens, les enfants et le poisson rouge… Mais vous pourrez aussi y échanger des objets, y obtenir de l’aide… Du superflu ? Vous ne direz plus la même chose quand votre femme vous demandera la moitié de la fortune de votre royaume pour divorcer… On se croirait presque dans la vraie vie !

Voilà, Fable III est un jeu de rôle poussé, digne de son créateur si j’ose dire ! Que vous soyez initié à la série ou que vous n’ayez jamais mis les mains dessus, vous trouverez forcément un côté qui vous accrochera, et vous fera vivre une belle aventure. Et au fond, c’est tout ce que nous voulons tous, de la gloire, de l’argent, et un royaume… Enfin, presque tous...
  
 J’aime :
 - Le coté Gestion simple mais pas trop
 - Le coté Héroïque
 - Le mode Multi-joueurs
 
 Je n’aime pas :
 - Les graphismes un peu vieillots

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Fable III

tous les tests