Muramasa : The Demon Blade sur Wii, le test de fandelawii

Publiez votre test
Signaler
fandelawii
10
fandelawii Wii

Un plaisir démoniaque.

Alors que tous les gamers ne juraient que pour des jeux comme Modern Warfare 2, Assassin's Creed 2 ou New Super Mario Bros Wii fin 2009, votre serviteur est tombé sous le charme du magnifique Muramasa, petit bijou d'esthétique et de gameplay ou le maître mot est plaisir.

Tout d'abord plaisirs des yeux car oui Muramasa est magnifique car le jeu est certainement le plus beau de la console du moins pour les jeux en 2D. Avec ses sprits énormes, ses animations superbement détaillés et son character design super chiadé et le tout sans aucuns ralentissement malgré le nombre ahurissant de détails à l'écran, on ne se lassera jamais de contempler le spectacle proposé devant nous.

Plaisir des oreilles avec bruitages trés travaillés. Et les musiques tout simplement magnifiques qui sont composées par le compositeur de Final Fantasy XII qui s'adaptent à ce qui se passe à l'écran.

Plaisir de jeu car en plus le jeu est une merveille de prise en main. Si on pourra pester lors des sauts qui se gèrent avec une pression vers le haut du stick du munchuk, on peut en revanche applaudir les développeurs pour le système de combat tout simplement génial. Ici un seul bouton n'ai utilisé et il ne faut que quelques secondes le temps de faire le didacticiel pour saisir toutes les subtilités du jeu. Oui car il faut gérer ses 3 sabres qu'on porte sur soi car celui qu'on utilise possède une jauge d'àme et plus on l'utilise et plus elle se vide et une fois vide la lame se brise et il faudra la rentrer dans son fourreau pour la recharger et en utiliser une autre. Autre subtilité une fois les 2 armes inutilisées pleines, il est possible de faire un coup dévastateur qui balaye tout l'écran si on change de lame. De plus chaque sabre a un arte secret, un coup spécial surpuissant qu'on peut utilisé tant que la jauge d'àme est pleine.
Plaisir des papilles car en plus il faudra cuisiner dans le jeu pour pouvoir gagner en esprit pour pouvoir forger de nouvelles armes ou pour regagner de l'énergie.

Plaisir qui peut durer longtemps car le jeu propose 2 aventures avec 2 personnages différents et qui on chacun un itinéraire parallèle avec des boss totalement différnets. De plus une fois chaque aventure terminée (8 heures par personnage), il reste encore la récupération de toutes les épés maudites au nombre de 108 soit à peu prés une trentaine d'heure de jeu.

Des défaults le jeu en a comme des niveau qui font dans le copié-collé et peut-être la traduction française un peu à la rue qui rend difficile la compréhension du jeu mais ce n'est rien à coté de toutes qualités du soft quie est vendu à un prix trés raisonnable de 40 €.

Muramasa :
+ Graphismes magnifiques
+ Système de combat
+ Musiques inoubliables
+ Des boss d'anthologie
+ Les 2 personnages trés charismatiques
+ Le prix en neuf (40 €)
- Les sauts
- Des niveaux redondants
- Traduction française pas trés claire

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Vos tests de Muramasa : The Demon Blade

tous les tests