Rock Band Unplugged sur PSP, le test de batteman

Publiez votre test
Signaler
batteman
batteman PSP

EA sur les rock band de DJ Max !

Je vais essayer de vous dire comment j'ai ressenti cette approche du jeu musical vu à la sauce Harmonix/Backbone. Certains ne manqueront pas de dire que cette sauce RBU n'est qu'une repompe du jeu "Frequency", ou de son aîné "Amplitude", avec une skin Rock Band et le nom Rock Band, histoire de faire vendre. Je dirais oui mais pas seulement. En effet, Harmonix est le studio de développement qui avait pondu ces deux jeux, avant de se lancer avec succès dans "Guitar Hero" puis plus tard "Rock Band" (oui oui, pour ceux qui n'ont pas suivi l'affaire, Harmonix a été racheté par MTV Games entre GH2 et GH3, GH est passé aux mains de RedOctane et Harmonix a développé Rock Band), on peut donc dire qu'ils savent de quoi ils parlent, et ça se ressent un petit peu.

Alors oui, RBU est dans la droite ligne d'Amplitude. Oui, DJ Max (d'après les vidéos que j'en ai vu) est plus pêchu et peut-être un peu plus gamer et donc pointu, mais qu'est-ce que ce RBU est addictif ! Qu'est-ce que la playlist est bonne et variée ! Bon, faut dire qu'on y retrouve(et moi plus particulièrement) du Police et du Weezer, sans oublier du Nirvana, du Jimmy Eat World, du Tenacious D (le groupe de Jack Black), du Foo Fighters, du Jackson 5 et même du The Who. Bien sûr, il manque des titres et des groupes forts à ce RBU qui ne contient qu'une quarantaine de chansons. On regrettera notamment l'absence de groupe de hard rock (mis à part Ace of Spades de Motörhead, c'est un peu le désert...). Bien sûr, le DLC apporte quelques nouveautés sympas comme du No Doubt ou bien encore du Oasis et du Lynird Skynyrd, mais à 1,49 EUR l'unité, ça fait assez mal au porte-monnaie (même si Still Alive, la musique de fin de Portal, est disponible gratuitement, sympa même si la chanson n'est pas transcendante à jouer). Et vient, une fois que l'on a parlé du DLC, un autre point qui fâche. Alors que les DLC de Rock Band 1 sont compatibles avec Rock Band 2, ce n'est pas le cas avec ce Rock Band Unplugged... Déjà qu'il n'y a pas grand choix pour le moment pour le DLC PSP, vous allez devoir raquer deux fois pour la même chanson si jamais vous possédez déjà RB... dommage. Autre point dommageable, l'absence de mode coopératif (que ce soit via un mode online ou infrastructure) laisse un goût d'inachevé pour un jeu qui veut nous faire partager les sensations d'un groupe de rock... Un petit boeuf entre amis n'aurait pas été de refus.

Passons maintenant à la partie la plus importante pour un jeu, je veux bien évidemment parler du gameplay. Avec les touches par défaut, les quatre notes (oui, y'en a que quatre, mais c'est déjà pas mal) se jouent via les flèches gauche et droite ainsi qu'avec les boutons triangle et carré. Jusque là, c'est assez classique puisqu'on se trouve en face d'un Guitar Hero DS sans accessoire. On a une barre de "star power" qui ici s'appelle l'énergie et permet de passer en "transe", tout comme GH (et son multiplicateur), via la flèche bas ou la touche croix. Mais là où ça change, et c'est ce qui ne plaît pas à ce cher stqn, c'est le fait qu'ici, on contrôle un groupe donc on ne joue pas que la piste du guitariste, mais aussi celle du bassiste, du batteur et du chanteur. Pour pouvoir se faire, on change de piste en jouant avec les gâchettes (L et R) et dès qu'une séquence (qui est un groupe de notes à jouer sans faire d'erreur) est réussie, la piste se joue toute seule pendant un petit moment, permettant de s'occuper des autres pistes. Et c'est là que le jeu se complique vraiment puisque si vous ratez une seule note dans une séquence, celle-ci est réinitialisée... ce qui fait qu'en mode expert, on n'a pas le temps de dire "ouf" que l'on est déjà en échec.

À côté de ça, le mode "Tournée" est plutôt sympathique et pousse vraiment à aller plus loin dans le jeu. On gagne des fans, des véhicules pour se déplacer aux quatres coins du globe et ainsi débloquer de nouvelles salles de concert, on engage de nouveaux membres dans le staff qui influent plus ou moins sur les recettes et sur le nombre de fans, et avec l'argent amassé on achète des costumes et des instruments délirants pour les membres du groupe, chaque membre étant personnalisable. Pour tout vous dire, je n'en décroche pas depuis que je l'ai reçu. Je n'ai pas encore craqué pour du DLC puisque je n'avais pas le net à la maison avant hier (mis à part Still Alive que j'avais récupéré avant même d'avoir le jeu) mais il y a un ou deux titres qui me font de l'oeil. J'attaque en ce moment le mode "Difficile" et il faut avouer que c'est assez impressionnant de voir les séquences qu'on peut sortir avec nos petits doigts (non ils ne sont pas boudinés !). Par contre, le mode "Expert" est pour le moment encore un mode inenvisageable pour moi. Cependant je m'éclate sur ce jeu qui, malgrè le problème de la séquence qui se réinitialise dès la première fausse note et malgrè le changement de piste qui peut décontenancer (même si on peut limiter le jeu à une seule piste, mais pas dans le mode carrière), s'avère être une des valeurs sûres pour les possesseurs de PSP, encore une !

Avec RBU, la PSP européenne se dote enfin du jeu musical qu'il lui manquait. Si les adeptes de l'import se contenteront, sans doute à juste titre, de DJ Max, nous autres européens pouvont désormais nous écorcher les doigts en rythme sur notre PSP. Doté d'une playlist sympathique, RBU possède un gameplay qui l'est tout autant mais qui peut s'avérer réellement pointu et retors en mode "Expert". Autre point d'achoppement : le changement de pistes qui peut s'avérer embêtant mais qui au final, et dans mon cas, s'avère une bonne idée, surtout pour un titre qui veut nous mettre dans la peau d'un groupe.


--
/me joue avec Police, Weezer et même Nirvana !

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Rock Band Unplugged

tous les tests