Aliens vs Predator sur Xbox 360, le test de moacmoii

Publiez votre test
Signaler
moacmoii
6
moacmoii X360

Not a cockamouse, a xenomorphe

1999, sur PC sort une expérience comme il en existait peu. Un jeu à licence réussissait le pari d'être très bon tout en respectant au millimètre une licence qui a conduit à tant de désastre (voir les films). Plus de 10 ans plus tard, la magie opère t'elle toujours ?

Le jeu de cette année reprend le concept de son prédécesseur, à savoir 3 races belligérantes (humain, alien, predator), qui s'affrontent pour des raisons, on va dire obscure. Autant être clair, on ne vient pas ici pour le scénario.

Les 3 campagnes ont chacune un feeling différent. La campagne humaine ressemble plus à un survival horror avec un sentiment d'impuissance face à des forces incommensurable, en tout cas au début. Par la suite l'ambiance s'efface complétement et on se retrouve devant un FPS complétement traditionnel et surtout sans la moindre originalité.

Les campagnes Alien et Predator se ressemblent sur certains points. Elles vous mettent dans la peau du predateur invincible et sans pitié. Vous pouvez attirer vos proies, les démembrer et surtout les décapiter (ça peut être pratique pour les contrôles optiques).

Le problème avec les 3 campagnes, c'est qu'elles vous font traverser les mêmes environnements. Dans certains cas, le fait de traverser le même environnement avec un nouveau type de maniement, vous fait découvrir de nouvelles possibilités par contre la plupart du temps, on a juste l'impression que les développeurs n'ont pas eu le temps de faire ce qu'ils voulaient.

En parlant de manque de finition, le jeu est pleins d'exemples. La maniabilité de l'alien et du predator regorgent de petits problèmes lors des déplacements verticaux ou des sauts. Les animations sont parfois ridicules, les aliens gesticulants comme des pantins désarticulés lors de leurs attaques. L'intelligence artficielle, enfin c'est un compliment de parler d'intelligence (les humains sont particulièrement stupides).

D'un point de vue graphique, le jeu va du moyen-bon à mauvais. Les sources lumineuses sont très bien intégrées et bien placées, mais les textures et l'architecture des niveaux ne sont pas au niveau des productions actuelles. La mise en scène des moments importants est complétement ratée, on peut même dire qu'elle dessert l'immersion dans le jeu. La gestion sonore est très bonne surtout du coté des bruitages. L'intégration de la musique est, elle, plus problématique car elle casse souvent l'ambiance.

Le mode multi-joueurs est lui par contre, une franche réussite. L'intégration du mode est réussie, les modes sont assez originaux. Le seul problème du multi est le manque de carte, sinon ce mode est le point fort du jeu.

Passons aux paragraphes imposés :

Jouabilité :
3 races donc 3 gameplays. Le problème vient de la maniabilité de l'alien et du predator qui comporte quelques bugs génants.

Graphismes :
La gestion des sources lumineuses est très bonne. Pour le reste, on oscille entre le moyen et le mauvais.

Son :
Les bruitages dans le jeu sont excellents et très respectueux des licences, par contre le placement des musiques est souvent mauvais et désamorce l'ambiance du jeu.

Intérêt :
3 campagnes assez courtes mais différentes. Un mode multi-joueurs bon et bien intégré mais tout un tas de défaut qui retiennent ce jeu d'être un poids lourd dans sa catégorie.

En conclusion, Aliens vs Predator part de bases qui sont relativement solides mais se révèle finalement sans génie. Aucun moment fort n'est finalement mémorable, les problèmes de réalisation et de maniabilité font parfois pester. Pourtant on sent le soin apporté à certains passages pour l'ambiance et à la bonne intégration du multi-joueurs. Si vous êtes vraiment fan de la licence vous aurez plaisir à traverser ce jeu, pour les autres, il ne reste qu'un jeu correct sans plus.

Mon appréciation : Moyen

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Aliens vs Predator

tous les tests