Aliens vs Predator sur PlayStation 3, le test de Poisseman

Publiez votre test
Signaler
Poisseman
8
Poisseman PS3

De la proie au prédateur

D'un côté, on a une créature caméléon qui affectionne les coins sombres et qui prend un malin plaisir à infecter ses proies. En face, un chasseur humanoïde avec masque et camouflage optique usant d'armes à la technologie élaborée. Au milieu, des soldats dépêchés pour faire face à l'évacuation d'une base spatiale et pris dans une guerre millénaire. Le tout me donne un jeu  à trois scénarios et autant de gameplays différents.

Campagne Marine

J'ai commencé par celle-ci, et autant vous le dire de suite: on y trouve une ambiance à faire dans son froc! Sans dec, c'est un vrai survival-horror qui nous est présenté là avec ses grottes sombres (utilisation de la lampe-torche indispensable) et de nombreux Aliens cachés et quasi-indétectables. Les munitions sont limitées - sauf le p'tit pistolet de secours - et les monstres étonnamment rapides; sans oublier les bébés aliens sortis de l'oeuf et qui vous sautent au visage. L'univers sonore est supra-pressant et on avance à pas de loup dans cette première partie du jeu, très linéaire et guidé par une voix dans notre casque. Par contre, à l'exception d'un boss, pas de Predator à qui se confronter.

Campagne Alien

Après la proie, j'ai joué le chasseur, et là ça change du tout au tout. Une partie basée sur l'exploration nous attend (personne ne nous guide) dont le but est d'avancer à la zone suivante en faisant un max de victimes! L'Alien peut marcher sur toutes parois - sol, murs, plafond - détruire les sources de lumière et s'attaquer à ses futures victimes, furtivement ou de manière plus brutale. Et c'est un vrai bonheur sadique que d'attaquer un militaire ou infecter un civil.

Campagne Predator

Similaire à celle de l'Alien pour son ambiance mais très différente dans sa prise en main, nous y incarnons un chasseur doté de sacrés jouets technologiques: camouflage optique (quand il ne se bat pas), casque avec vision thermique ou Alien, laser, disques-boomerang, mines... Un arsenal parfait pour se débarrasser de ses adversaires dont une excellente manière de distraire les soldats par des appels venus d'ailleurs. Furtivité et exploration en première ligne donc, mais également de beaux combats AvP dans ce scénario.

C'est clair, j'ai pris mon pied sur cet Aliens Vs Predator de belle qualité graphique (j'avais oublié de le mentionner) et doté de trois histoires parallèles de 5-6h chacune, dont la patte sonore contribue grandement à son ambiance. Sorti il y a deux ans, je vous le conseille pleinement.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Aliens vs Predator

tous les tests