Red Dead Redemption sur Xbox 360, le test de Syriaca

Publiez votre test
Signaler
Syriaca
8
Syriaca X360

La claque américaine

Étranger, c'est avec ce statut que vous débarquerez au port de la ville de Blackwater, porte étendard d'un ouest sauvage rattrapé par la modernité.  L'autorité "légitime" peut-elle réussir à dompter les instincts/esprits sauvages en imposant sa vision propre du monde par l'apport du modernisme et de la civilisation ? C'est l'une de nombreuses questions posées par Red Dead Redemption, mais je ne m'éterniserais pas sur cet aspect socio-politique qui fait de RDR un jeu matûre.

Dans la vie, il y a les bons et les mauvais cow-boys

Comme le dit Bonnie Mac Farlane en s'adressant à John Marston lors d'un voyage en charrette : "les hommes d'affaires, sont les nouveaux cow-boys".

Marston, lui, fait parti des ces derniers "vrais" cow-boys à l'ancienne. Orphelin,  ex-membre d'une bande de malfrats, il sera obligé d'être confronté à un vrai dilemme : traquer ses anciens compagnons de braquages ses "frères de sang" pour sauver la vie de sa femme et de son fils retenus et menacés par les autorités fédérales.

Fatalement amené à choisir votre camp vous pourrez évidement rester hors-la-loi, aboli de toutes contraintes morales avec toutes les conséquences policières que celà aura, ou assumer pleinement les responsabilités données par les évènements et protagonistes principaux (comme secondaires) croisés durant votre périple.

Honneur et damnation

Un système d'honneur et de réputation à donc été mis en place par les développeurs afin d'évaluer vos actions. Celui-ci déterminera de quel côté de la barrière morale vous évoluez. Les actions que vous réaliserez auront un impact direct sur la façon dont vous serez accueilli par les habitants et shérifs locaux, à l'inverse d'un GTA ou vous pouviez ne jamais être inquiété par les autorités malgré le nombre d'ignominies commises.

Évidement, ce nouveau système préssenti comme une "révolution" par Rockstar connaît rapidement ses limites car dépassé un certain grade de réputation positive vous obtiendrez la plus grande clémence des autorités voire une quasi-immunité. Commettre un meurtre ou bien chopper le cheval d'un passant ne devient, alors, qu'une simple formalité sans punition à la clé.

Néanmoins, le comportement des PNJ rencontrés en ville sera fortement modifié : on louera votre nom au détour de chaque rues, des rumeurs circuleront sur vous, on s'étonnera de voir la légende "Marston" en chair et en os et certain de vos admirateurs les moins timides en viendront même à vous proposer quelques dollars en remerciement pour vos bons et loyaux services !

Shoot'n'roam

La force ludique de RDR en tant que shooter est indéniable, bien que le système de visée initié par GTA repris ici mettra parfois la patience de nombreux joueurs à rude épreuve. Tantôt impeccable, tantôt perfectible, une seule erreur de choix de couverture entraînera une impossibilité de tirer sur la cible visée...

Ce n'est donc pas le facteur "shoot" qui impressionne le plus mais l'aspect "free-roaming" du titre. L'effet de solitude de ce grand vide désertique pouvait effrayer mais est illusoire. Chaque route sillonée sera propice à moult rencontres car ce désert grouille littéralement de vie : femmes en détresse, bandits à la petite semaine en embuscade, attaques d'animaux sauvages, défis de tir au revolver, etc, etc. Les situations aléatoires se renouvellent perpétuellement dans RDR.

Chevaucher son "dada" est un vrai régal,attaquer un repaire de bande une aventure épique, rechercher un criminel à flanc de montagne et le ramener au bureau du shériff "dead or alive" (comme le veut la tradition) est totalement jouissif. Sans compter les nombreux mini-jeux auquels vous aurez plaisir de vous adonner entre deux missions afin de vous faire quelques dollars : poker, black-jack, poker menteur, lancer de fer à cheval, bras de fer ou jeu du couteau.

Tout a été fait pour vous dévoyer de l'aventure principale qui, en outre, a bénéficiée d'un traitement scénaristique aux petits oignons avec son lots de rebondissements et un "twist" scénaristique final aussi convaincant qu'inattendu.

Buena Vista Rockstar Social Club


Comme si celà ne suffisait pas, il existe aussi quatre "rôles" à faire évoluer (ou pas) en parachevant un tas de défis. Vous pourrez tour à tour vous glisser dans la peau d'un botaniste, d'un chasseur de trésor, d'un tireur d'élite ou bien d'un chasseur. Chaque défis achevé améliorera honneur, réputation, flattera votre égo de joueur et débloquera objets, succès et autres goods inaccessibles auparavant.

Associez votre compte X-BOX Live au Rockstar social club et vous débloquerez des défis supplémentaires à compléter. A ce propos, après avoir commencé le jeu, connectez-vous au rockstar social club et vous comprendrez rapidement ce que signifie réellement le terme "générosité". Rares sont les développeurs qui bichonnent et suivent ainsi leur communauté sans passer par la case "micro-paiement".

Pour terminer, le mode multijoueur est aussi riche et intéressant que le mode solo. Un nombre de style de jeu considérable sera à votre disposition, du mode exploration ou toute la carte du jeu est accessible à 16 joueurs simultanément, jusqu'au deathmatch le plus basique.

Là aussi vous aurez un nombre de défis considérable à accomplir avec un système de progression d'expérience à la Battlefield Bad Company. Expérience qui vous permettra de débloquer de nouveaux personnages, montures et armes pour le mode exploration. Seul petit bémol, il n'y a que quatre maps pour le mode fusillades en bande. On aurait aimé plus de diversité. Mais connaissant Rockstar, de nouvelles cartes risquent de rapidement faire leur apparition dans les mois à venir.

A poor lonesome Marston...

Varié, riche, généreux, musicalement parfait, Red Dead Redemption est l'une des claque ludique de la décennie. Et même ses imperfections technologiques et ses nombreux bugs, ne réussissent à entâcher l'expérience unique vécu au travers de l'histoire de John Marston. Dernier survivant de son espèce, cherchant deséspérement à racheter ses fautes, y parviendra t-il ? N'y parviendra t-il pas ? A vous de décider de son sort manette en mains !



Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Red Dead Redemption

tous les tests