Castle Crashers sur Xbox 360, le test de Fugelas

Publiez votre test
Signaler
Fugelas
10
Fugelas X360

Castle Crashers - Un fracas jouissif !

Après un Alien Hominid déjanté sur PS2 puis porté sur le XBLA en HD, le développeur The Béhémot ne s’arrête pas en si bon chemin et pond Castle Crashers. Un Beat’em All tout aussi dingue où l’on devra décimer des vagues d’ennemis pour sauver 4 donzelles enlevées par un magicien pas commode.

Comme vous avez pu le constater juste au dessus, le scénario est des plus classiques. La seule évolution est qu’au lieu de devoir sauver une princesse, vous devrez en sauver 4!  L’histoire est plus un prétexte pour casser  des clavicules et couper des têtes. Les connexions neuronales de votre cerveau ne devront pas se faire, vous bourrinez,  vous avancez, c’est bon et ça fait mal. Encore plus si vous jouez à 4 sur une même console ou en sur le Live. Et j’aime autant vous dire qu’à 4 c’est un beau bordel, tout le monde veut participer à ce bain de sang.

Les chevaliers possèdent tous une magie différente, la foudre, le feu, la glace et le poison. Vous pourrez également débloquer d’autres personnages en finissant le jeu. Votre héros n’aura pas que son épée et sa magie avec lui, durant l’aventure il aura à sa disposition une pelle pour trouver des trésors enfuis, des tartines pour décupler sa force, un arc à flèches et d’autres reliques nécessaires pour continuer l’aventure. D'autres sont également à collecter. Elles iront de l'impressionnant au plus loufoque et amélioreront vos compétences. Vu le nombre, The Béhémot a trouvé la belle l'idée de les stocker dans l'estomac d'un monstre où vous pourrez faire un petit tour pour troquer votre canne à pèche contre une massue. Quoi de plus normal ?

Passons maintenant à l'univers du jeu. On observe un humour omniprésent qui s’accouple parfaitement aux graphismes. Des décors chatoyants qui ne diminuent pas pour autant des scènes des plus cradingues. Durant votre périple, vous verrez par exemple un hibou, ours et biche déféquer à la venue d’un énorme monstre qui foutrait les boules à Kratos. Pour retrouver ces jeunes filles kidnappées, vous verrez du paysage. Le désert, la mer, la forêt, un vaisseau extraterrestre, un cimetière, des égouts, rien n’est oublié. On prend un grand plaisir à les parcourir maintes fois pour revoir des scènes qui marqueront par leurs situations épiques et ridicules à la fois. Les développeurs ont pris un grand plaisir à créer ce qu’ils voulaient, et c’est beau à voir.

Le gameplay n’est pas compliqué à assimiler. Joystick pour avancer, A pour sauter, X taper, Y frapper fort, gâchette plus Y pour lancer un élément et gâchette gauche pour utiliser son bouclier. Simple mais tellement jouissif. De plus, à chaque coup donné vous remplirez une barre d’expérience qui permettra d’améliorer à la fin de chaque niveau votre Force, Défense, Magie et l'Agilité. Plus on bastonne, plus on évolue, plus on fait mal ... plus on fait mal! Rien de plus motivant.

Le jeu fini, un mode "dément" fait son apparition. Les monstres seront beaucoup plus résistants et frapperont plus fort. Ça rajoute à la durée de vie un gros bonus. 2 mini-jeux sont aussi à notre disposition. Un "Battle" où vous pourrez affronter n’importe  qui. L'autre mode consiste à manger le plus vite en appuyant simultanément sur deux touches. Des petits plus qui pourraient en occuper quelques uns plus longtemps. Dernier point important à évoquer avant de conclure : la musique. Effectivement, elle s’adapte très bien au contexte. Des thèmes superbes, des bruitages aux poils, on savourera toute cette bande-son même console éteinte.

Castle Crashers n’est vraiment pas onéreux et vaut clairement ces quelques Microsoft Points. Un bon bol d’air frais, des rires et du fun avant tout. Un jeu à savourer seul mais surtout à plusieurs.  Alors, à vos manettes.

Verdict : 8/10

Les plus :

     La musique

    L'humour

    La coop à 4

    Les graphismes

Les moins :

     On s'en lasse plus vite en solo

    A vous de trouver des défauts ....

 

Pour plus de tests, rendez-vous sur www.lavisestdur.com

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de Castle Crashers

tous les tests