MAG sur PlayStation 3, le test de Faibless

Publiez votre test
Signaler
Faibless
6
Faibless PS3

On fait la guerre quand on veut, on la termine quand on peut.

Massive Action Game est un jeu de tir à la première personne jouable en ligne. Développé par Zipper Interactive et édité par Sony Computeur Entertainment, il est sorti en France le 27 janvier 2003.  Exclusivité PS3, il est vendu à l’unité sur l’internet français au alentour de 55 € ou dans un pack Jeu + Oreillette Bluetooth. 

 

MAG est organisé autour d'une idée simple: réunir sur un même champ de bataille, un maximum de 128 joueurs.  L'intérêt ? Qu’ils puissent s'écharper dans la bonne humeur grâce à une bagatelle d'armes de guerre en tout genre (fusils d'assaut ou de sniper, mitraillettes, grenades, explosifs...). Pari semble-t-il réussi si l'on accepte de nombreux compromis qui, mi bout-a-bout, donne un sentiment plutôt mitigé…

Qui dit FPS en ligne dit scénario réduit au strict minimum: Quelques années après la troisième guerre mondiale, trois armées privées se livrent une guerre de l'ombre dans le but de ??? Vous l'aurez compris l'immersion dans MAG ne passe pas par le biais de son histoire mais plutôt par des options de personnalisations intéressantes grâce auxquelles on s'attache de plus en plus à son avatar. Tout commence par le choix de la faction ou plutôt de l'apparence générale de votre personnage: Raven mise sur les technophiles, Valor regroupe les commandos mal rasés et SVER n'a fois qu'en ses guérilleros hockeyeurs. Arrive ensuite un système de « level-up ». Toutes actions durant la partie - Frags, soins des équipiers, désamorçages d'explosifs, réparations d'équipements, défenses ou prises d'objectifs - vous rapporteront des points d'expériences. A chaque niveau vous aurez alors  le choix d'acquérir de nouveaux équipements ou d'améliorer vos compétences via plusieurs branches de spécialités (Commando, assaut rapide, assaut lourd, sniper, technicien...). Système des plus efficaces qui oblige le joueur à enchainer bataille sur bataille mais qui très vite met en exergue l’un des points faibles du jeu, son contenu :

 

- Un tutorial : un simple parcours d’une dizaine de minute où l’on tire sur des cibles fixes ; 

- Le mode suppression : 16vs16 joueurs du même camp s’affronte sur une seule et même carte(différente en fonction de la faction choisi) ;

- Le mode sabotage : 32vs32 joueurs pour la défense ou la destruction de 3 objectifs (3 cartes) ;

-Le mode Acquisition : 64vs64 joueurs dans ce qui peut être considéré en une variante de « capture the flag » (3 cartes) ;

-Le mode Domination : 128vs128 joueurs pour la prise de contrôle de plusieurs objectifs (3cartes).

 

Soit, pour résumer, 10 cartes accessibles par personnage, un choix d’arme assez réduit et aucun mode offline. Ca peut paraitre bien faible si on y ajoute le niveau technique du titre en deçà des critères des productions actuelles du même genre sur PS3. Quant à la bande son, elle est assez générique. De plus, afin d’augmenter la rejouabilité du titre, les développeurs ont utilisé une ficelle peu louable en offrant qu’un seul slot de personnage par joueur. Ainsi pour pouvoir créer un second personnage d’une autre faction, le joueur est contraint de finir le jeu une première fois (atteindre le niveau 60), pilule difficile à avaler lorsque l’on doit supprimer son avatar afin de rejoindre le clan de vos jouant malheureusement dans une autre faction que la votre…

Malgré ces quelques défauts, le plaisir en jeu reste intact! Il est construit sur des bases maintes fois éprouvées qui font encore aujourd’hui leur preuve. Très peu de ralentissements sont à notés malgré le nombre important de personnages affichés à l’écran et d’explosions pyrotechniques en tout genre. Même constat coté jouabilité, la prise en main est rapide et particulièrement agréable. On se prend donc très vite au jeu, élaborant des stratégies de contournement et obéissant aveuglement aux ordres beuglés par nos commandants dans l’oreillette. A noter que le gros de la communauté de MAG est anglophone ; je tiens tout de même à rassurer les allergiques à la langue de Shakespeare, le signalement visuel des objectifs à l’écran et sur la mini-carte se suffit à lui-même.

On pourrait croire que le nombre important de joueurs sur une carte rend les combats un tantinet bordélique. Rassurez-vous, c’est souvent le cas, après tout c’est le fait même d’une bataille. Pourtant un semblant de stratégie peut opérer grâce au système de commandement. A partir d’un certain niveau, un soldat peut devenir  l’officier de son escouade voir de sa section. Il aura alors la possibilité de définir des ordres spécifiques qui, s’ils sont suivis par les soldats, double le gain de points d’expérience. Il est ainsi fortement dans l’intérêt du soldat de base d’obéir aux ordres. Le poste de commandant apporte, par ailleurs, une touche stratégique indéniable au titre.

 

Alors MAG, un jeu à part entière ? 

L’absence d’offline et sa réalisation simple me fait plutôt penser à un « Mod ». Le jeu est pour l’instant un peu trop cher mais il deviendra certainement une référence du FPS multi sur PS3 à l’arrivée de contenus additionnels téléchargeables de qualité.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Vos tests de MAG

SNAsKatE
MAG (PS3)
SNAsKatE
tous les tests