Assassin's Creed II sur PlayStation 3, le test de sseb22

Publiez votre test
Signaler
sseb22
10
sseb22 PS3

Requiescat In Pace

Je faisais partie des joueurs ayant apprécié AC1 donc j'étais assez confiant sur le fait d'aimer le 2 mais je l'ai devoré !


31h de jeu en 31 jours (pour moi, c'est bcp 1h/j pour le même jeu :O). Pas un moment où je me sois ennuyé, même pour les plumes, une histoire sympa de vengeance qui prend de plus en plus d'ampleur (sauf la fin, un peu bizarre et arrivant comme un cheveu sur la soupe), je trouve que Ezio a la classe. La Renaissance est une période magnifique au niveau artistique et ça a aidé le jeu ! Le travail sur les décors est splendide malgré des faiblesses dans la modélisation des personnages (je me rappelle encore des doigts découpés à la serpe du père d'Ezio à sa naissance).

La musique de Jesper Kyd est bien dans la continuité du 1er, des thèmes qui filent comme le vent, subtilement ajoutés par dessus l'ambiance générale, jamais omniprésents. J'aime particulèrement le thème des courses.

Un gameplay toujours aussi félin mais je n'ai pas remarqué d'amélioration dans la grimpette (des problèmes de jouabilité quand on change de direction ou alors Ezio qui ne va pas là où l'on veut mais il y a tellement de choix possibles). Mais c'est loin d'être fréquent, une fois habitué. Ça  m'a d'ailleurs fait réfléchir sur de nouvelles façons de contrôle :
- Au début, je pensais à un truc simple : une caméra qui suivrait le regard. Exemple concret qui m'est arrivé : Ezio avance sur les toits, il y a un truc pour se cacher à gauche, une cheminée à droite et un toit plus haut. Je veux qu'il aille tout droit et cet imbécile s'est caché à gauche ! Donc si j'avais ce système, j'aurais regardé la route et il serait allé tout droit. Idem, en associant une direction à la manette à l'endroit qu'on regarde, le jeu a une info en plus pour comprendre ce qu'on veut faire (il y a tellement de possibilités de direction, de cachette, de grimpette dans les AC que c'est normal qu'il se trompe de tps en tps). Mais j'ai essayé de simuler ça tout seul et c'est difficile, ça demande une concentration voire un entraînement auquel on n'est pas forcément habitué. Mais ça existe dans les labos déjà.


- Sinon, il y a la lecture de la pensée. Associer un spectre EEG avec un ordre dans le jeu. Je pense "tout droit" et le jeu interprète ça comme ne pas se cacher ou éviter la foule. Je pense "cachette" et en associant avec la manette, Ezio va dans une cachette. La lecture de pensée existe aussi déjà.

Mais ce qui est primordial, c'est que je me suis laissé porté par l'ambiance, les multiples quêtes annexes, les balades dans les villes. J'ai passé des heures à faire autre chose qu'avancer l'histoire principale. J'ai aimé les contrats secondaires, la mini gestion de la villa (même si je pense que ça rapportait trop d'argent) et les events (courses, beat up, couriers,...) qui étaient trop peu nombreux !!

Clairement dans mon top10 de l'année 2009 (avec Uncharted 2, Flower, Layton 2, SF4, Zelda ST, Chrono Trigger, DQ5,...)

 

En conclusion, il y a 2 types de personnes (ceux qui comprennent 10 et les autres... ah non, ça, c'est un T-Shirt Thinkgeek :o). Ceux qui ont aimé le 1er Assassin's Creed et les autres. Pour les premiers, ça devrait être du pur bonheur puisque, même si l'effet de surprise n'est plus présent, le système de jeu reste globalement le même mais dans des décors différents et avec plus de variétés. Pour les autres, je pense qu'il faut quand même admirer le travail des équipes d'UbiSoft sur cette suite. Ils ont conservé toutes les qualités du 1er et on amélioré presque tous les défauts. On a donc un jeu d'action/aventure varié, beau, avec une maniabilité redoutable d'efficacité une fois maîtrisée, une histoire intéressante, du fun et même un petit côté encyclopédie de la Renaissance pour ceux qui veulent.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Assassin's Creed II

tous les tests