DMC : Devil May Cry sur PC, le test de Gallagher

Publiez votre test
Signaler
Gallagher
9
Gallagher PC

Un jeu Al "Dante"

 

DmC Devil May Cry, c’est le reboot d’une série commencée début 2000 sur PS2. On y incarnait Dante, mi-ange mi-démon, fils de Sparda. Le principe du jeu n’était pas bien compliquer, il fallait simplement botter le cul des démons qui se mettaient sur notre chemin. 4 épisode plus tard, un changement de développeur (c’est Ninja Theory qui s’en occupe maintenant, connu pour … pas grand chose, Heavenly Sword et c’est pas très rassurant), le principe est toujours le même, il s’agit d’un beat them all. Et comme pour la série original, plus on trou du démons avec classe, plus cela nous rapporte de points pour améliorer ses compétences (nouvelle attaque, nouvelle aptitude …).

On fait moins le fier hein!

Puisque qu’on est dans le gameplay, celui-ci est toujours aussi efficace et donne envie de faire ses attaques avec classe, en enchainant les coups avec les différentes armes disponible. Je dois avouer que je n’ai pas encore fini le jeu, mais j’ai déjà débloquer pas mal d’armes. Chacune correspond à une gâchette. Par exemple, l’épée s’utilise avec les bouton X, Y et B (Xbox), la hache en appuyant sur la gâchette RT puis X, Y et B pour les coup, la Faux avec LT, ect, ect. C’est un coup à prendre, mais à force, on enchaine plutôt bien les coups, et il devient joussif de renvoyer les démons d’où ils viennent! Comme dans les précédents épisode, les combo sont toujours de la partie et ils est possible d’améliorer ceux-ci au fil du jeu.

 

 

Graphiquement, le jeu est absolument splendide sur PC! Il ne s’agit pas d’une baffe graphique, cependant, le jeu est très propre sur PC, et avec toutes les options à fond (Anti-aliasing, Textures HD …), le jeu ne rame pas un poil (60 FPS avec la v-sync) sur un bon pc. Et tout cela rend honneur au travail fantastique des dev sur les décors!. Comme dans les précédent, l’inspiration est très gothique, organique aussi. On en prends plein les mirettes. Avec des temps de chargement très très court! En plus, ça bouge tout le temps, les murs qui se rapproche, le sol qui se dérobe devant nous … les ptits gars de NT se sont fait plaisir, et nous on prends plaisir à parcourir le jeu.

N’ayant pas fini le jeu encore, je ne pourrais pas parler de la durée de vie mais celle-ci à l’air plutôt bonne si on veut bien s’investir dans le jeu. Je conseil de commencer par le mode de difficulté plus élevé que le normal, car il est un peu facile. Il y a bien sur des missions secrètes qui font durer le plaisir!

Des dialogues cru, mais une VF pas vraiment exceptionnelle.

Parlons un peu de l’OST. Toujours dans le même style que les précédents, c’est à dire métalique, et il faut dire que ça accompagne plutôt bien pendant les combats. Maintenant, ce qui fâche un peu, c’est la VF. C’est louable de la part de Capcom, qui depuis un petit moment, essaye de mettre de la VF dans tous les gros jeux (RE6, RE:R, DmC …) mais c’est pas vraiment ça. La synchro labial est catastrophique par moment, les voix ne correspondent pas vraiment pour certaines. Alors oui, je sais qu’il faut applaudir pour ce geste de Capcom, mais perso, je préfère une bonne VO sous-titré qu’une VF moyenne qui nous sort du jeu par moment. Par contre, le méchant à la voix de Jack Bauer, et rien que pour ça, on laisse la VF!

Avant de conclure, un petit mot sur le scénario, qui ne va pas rester dans les mémoires, mais qui à le mérite d’être présent. Comme on change pas une équipe qui gagne, il s’agit toujours de l’histoire de Dante qui affronte Mundus, le seigneur des démons. Après tout, quand on veut se divertir, pas besoin de sortir un bouquin de 2000 pages.

 

C’est donc une agréable surprise que ce DmC. J’avoue que j’étais comme certains fans, pas convaincu en voyant la gueule du Dante version 2013. L’erreur aurait été de rester la dessus et de passer à côté. On prends beaucoup de plaisir à parcourir les niveaux du jeu, en tuant du démon à la pelle, comme au bon vieux temps de la PS2 et du premier Devil May Cry. Dante est toujours aussi classe, le gameplay est fun, le jeu est beau. Que demander de plus? Sur ce, je retourne en Enfer, j’ai des compte à régler!

Ma config : I7 2600k, GeForce 580 GTX, 8 GO de RAM et SSD Intel 330

Voilà, c'est mon 1er test, désolé, il doit être truffé de fautes x_x, et je suis pas un grand écrivain, néanmoin, je voulais faire mon méa culpa sur ce jeu, que j'ai injustement dénigré!

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de DMC : Devil May Cry

tous les tests