Shenmue I & II sur PS4, le test de Eyrio_

Publiez votre test
Signaler
Eyrio_
7
Eyrio_ PS4

Le remaster moyen de deux jeux mythiques

Il y a des jeux mythiques qui ont marqué une grosse partie des joueurs. C’est le cas de Shenmue 1 et 2. Deux jeux qui ont marqué une console en 1999 et 2002 (Shenmue 2 est sorti en 2003 sur Xbox aussi) Quand Sega annonce le remaster de Shenmue c’était la grande délivrance pour les fans qui sont contents de retrouver Shenmue sachant qu’à l’heure ou je vous parle, il est prévu pour aout 2019. Cette annonce c’était l’occasion pour beaucoup de gens comme moi de découvrir cette licence. Pour ce test je vais essayer de parler du portage mais, surtout je parlerais des deux jeux. C’est plus le point de vue d’un joueur qui découvre une licence jugée comme mythique qu’un cahier des charge ou je vous dit voilà les différences entre le portage et la version de base.

Sega en mode on se fait pas chier

Quand on évoque Shenmue, les gens ont les yeux qui brillent et de longues discussions démarrent ou ils nous racontent leurs expériences sur Shenmue. En effet on comprend très vite pourquoi les gens sont limite amoureux de ce titre avec cette histoire. Pourtant, le début de l’histoire a l’air banal puisqu’on incarne Ryo Hazuki un jeune lycéen japonais avec une vie un peu normal et qui voit sa vie complètement basculée suite à la mort de son père. C’est à ce moment qu’il entreprend sa quête de vengeance. Sauf qu’il y a un charme dans Shenmue, on est loin d’une simple quête qui dure 5h et fin de l’histoire. Non Shenmue c’est bien plus que ça, c’est d’abord un long voyage, une belle aventure ou notre personnage rencontre plein d’autres personnages avec qui on va se lier d’amitié, le fait de devoir travailler, faire attention à ce qu’on dépense ajoute un côté tranche de vie que j’apprécie beaucoup. Ces éléments m’ont complètement séduit et le fait de ne pas avoir une mini map a accentué ce charme, pour la première fois dans un jeu j’avais cette impression d’être livré à moi-même, de chercher des éléments de réponse, de trouver la maison de quelqu’un. J’ai beaucoup apprécié ces moments ou on se promène et c’est pour cela qu’on considère Shenmue comme un jeu unique et je confirme cette impression.

Oui je parle de portage dans ma petite introduction et c’est le reproche que je ferais à Shenmue 1 et 2 HD. Sega a décidé de confier cette tâche à D3T qui s’est occupé entre autres du remaster de Burnout Paradise et comme pour Shenmue on sent que le souhait de l’éditeur que ce soit EA pour Burnout et Sega pour Shenmue c’est de demander à D3T de faire le minimum pour pas qu’on dépense trop.

On le ressent, ces deux titres ont vraiment très mal vieillis tout d’abord au niveau visuel ou ça se ressent vraiment d’un point de vue paysage, l’animation faciale des personnages est assez moyenne et j’aurais aimé avoir un meilleur travail et surtout un meilleur rendu pour un jeu mythique. Pour les fans, je ne pense pas que ce soit dérangeant mais, pour de nouveaux joueurs ça risque d’être assez compliqué pour eux d’apprécier à la juste valeur ce jeu.

On peut dire que Shenmue 1 et 2 HD garde son identité en gardant son gameplay qui était adapté à la manette de Dreamcast qui avait qu’un seul stick. Quand je vois ce qu’ils ont fait, cela a dû être une véritable prouesse pour l’époque de pouvoir faire ce genre de jeu avec un seul stick. C’était un fait pour l’époque mais, en 2018, c’est surtout un défaut avec une caméra vraiment très aléatoire que ce soit ou on est en phase d’exploration ou en phase de combat. Pour un jeu qui mise beaucoup sur une immersion c’est assez dérangeant. Je pense qu’encore une fois que les points de vues varient entre si on est fan de Shenmue ou si on découvre. Un fan va être nostalgique, va être content de revoir Ryo alors qu’un nouveau joueur va tout de suite voir les différents défauts de Shenmue qui est lier à la limitation du support de l’époque qui était la Dreamcast.

Toujours un souci dans l’immersion, il est très désagréable de déplacer Ryo qui est très très lourd, il a limite un balai dans le cul quand il marche. Cela revient à ce que je disais c’est que oui pour l’époque c’était fantastique et innovant mais, quand tu ressors un jeu et tu oses dire que c’est un remaster, met au moins les moyens pour que D3T allège le gameplay pour que ce soit plus agréable et répondent au standard des joueurs actuels. Il y a un autre souci par rapport au portage que je veux parler assez rapidement c’est dans Shenmue 1. J’ai pu apercevoir pas mal de gros ralentissements dans les endroits avec une grosse affluence mais, ce n’est pas trop récurrent.

Malgré tout, il y a de bonnes choses dans ce portage qui améliorent l’expérience de jeu par rapport aux deux jeux de base. La première chose qu’on remarque c’est qu’ils ont réussi à réduire le temps chargement qui était un gros soucis sur Dreamcast ou on avait énormément d’attentes d’après les témoignages que j’avais lus des joueurs ayant fait Shenmue 1 et 2 à l’époque. On peut aussi sauvegarder autant de fois qu’on veut depuis le menu ce qui nous permet d’être dans le rythme même si dans Shenmue 1 c’est un peu compliqué niveau rythme mais, j’en parlerais plus tard. Enfin le dernier bon côté de ce portage c’est le déplacement rapide qui évite un côté frustration que peuvent avoir les joueurs récents. Dans Shenmue 1 quand on quitte la maison on nous propose les quatre quartiers principaux. Dans Shenmue 2 sachant qu’on est dans un monde assez grand on nous propose de quand il est trop tard et qu’on doit dormir, le lendemain on nous propose de reprendre la ou on s’est arrêté. Moi qui fais partie de la vague des joueurs en mode découverte Shenmue avec ce portage j’apprécie énormément ces ajouts et ça m’a permis de l’apprécier à sa juste valeur. Enfin, d’un point de vue technique on peut mettre le jeu en 16/9 et c’est l’une des rares appréciations d’un point de vue technique de ce portage.

Shenmue c’est de la poésie

Comme je l’ai dit précédemment je faisais partie des gens qui attendaient beaucoup du remaster pour découvrir ces deux jeux que tout le monde parlent. Le résultat est sans appel dès les trois premières heures, Shenmue me fait voyager que ce soit au Japon dans le premier jeu avec l’architecture des maisons et l’ambiance japonaise très réussis ou le second jeu qui se passe à Hong Kong ou on est dans une grande ville, avec une culture complètement différente avec beaucoup plus d’activités

Ce que je demande à un jeu au-delà de son scénario, c’est de nous faire voyager à travers la narration. C’est ce que fait parfaitement Shenmue 1 et 2. On Voyage dans la culture des deux pays, notamment le level-design des différents quartiers que Ryo visite. Voyage à travers les arts martiaux que ce soit le Jujitsu dans Shenmue 1 et le kung-fu dans Shenmue 2. Les Arts martiaux dans Shenmue sont un art très joli avec le respect et qu’il faut les utiliser pour les bonnes causes. Ayant pratiqué pendant longtemps les arts martiaux, j’approuve tout à fait le message à travers ces deux sports magnifiques.

 

En plus de la belle narration, en plus de voyager, c’est aussi un jeu très immersif. Immersif dans le sens qu’il n’y a pas de mini map pour nous repérer et on doit même demander aux gens notre chemin. Heureusement, dans Shenmue 2 on est dans un monde assez grand et parfois un habitant de Hong-Kong t’accompagne quand on demande le chemin ce qui permet de perdre moins de temps. Autre côté qui rend le jeu beaucoup plus immersif, c’est la gestion de l’argent, dans Shenmue 1 ce n’est pas un gros souci, car on a de l’argent assez facilement mais, dans Shenmue 2 c’est là que ça devient intéressant puisqu’on va devoir travailler pour dans un premier temps payer sa chambre hôtel et à certains moments dans le jeu on aura besoin des sommes importantes pour avancer. Alors, oui pour certaines personnes et surtout les jeunes joueurs qui vont découvrir Shenmue vont très vite trouver cela assez chiant mais, justement c’est un excellent moyen pour qu’on s’immerge dans ce que fait Ryo.

Il y a des qualités dans ce que j’appelle le contenue secondaire. Dans Shenmue un autre côté qui rend le jeu immersif c’est qu’on peut faire certaines choses à certaine heure. Si on arrive en retard bah il faudra être présent le lendemain et cette fois-ci à l’heure. Pour patienter, il y a des activités pour tuer le temps. Dans Shenmue 1, on retrouve la salle d’arcade dès le début du jeu, il y a aussi les fléchettes qui est un exercice difficile ou il faut appuyer au bon moment et cela en devient limite addictif qu’on peut perdre tout notre argent. J’ai pu apprécier ces moments où j’attendais mon RDV.

Shenmue ce chef d’oeuvre pas adapté à l’industrie de l’époque

Quand on me parlait de Shenmue je me demandais c’était quoi son gameplay. La réponse est assez facile on est dans un jeu qui est avant une très belle expérience narrative avec des phases de QTE à certains moments et des phases de combats comme dans un versus fighting. La question c’est de savoir si ça ce mélange bien et si on a des phases plus fatigantes que d’autre. La réponse est oui. C’est trois phases ce mélange très bien et à aucun moment j’ai senti un ras de bol. La phase de gampelay principale de Shenmue c’est celle ou on marche avec Ryo. Même s’il y a un balai au cul et qu’il est lourd, j’ai beaucoup apprécié le fait d’explorer Yokosuka dans Shenmue 1 ou Hong Kong dans Shenmue 2. Pour les phases de combat c’est une question de s’adapter à la caméra assez capricieuse qui nous empêche de voir tous les combattants. Je ne parle même pas dans Shenmue 2 ou on a des phases en vue à la première personne et c’est limite illisible. On ne peut pas dérouler notre plan d’attaque. Sinon j’ai trouvé ces phases de combats très réussis, il y a des moments ou les combats montent en difficulté surtout dans Shenmue 2 qui comporte beaucoup plus de combats, ce qui fait monter l’adrénaline et quand ta fini le combat il y a un sentiment de fierté. En plus d’un point de vue de rythme c’est bien rythmé et avec les animations il y a rendu très martial que j’apprécie. Enfin on termine avec les QTE qui s’intègre plutôt très bien, ils sont plutôt difficiles vu qu’il faut être extrêmement rapide et précis.

Shenmue est en général deux jeux mythiques remplies de très belles qualités mais s’il y a un truc que je reproche surtout à Shenmue 1 c’est qu’il a un énorme souci de rythme. On doit aller à droite et à gauche, il y a beaucoup de temps mort et une histoire qui avance trop lentement et j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire. Tout le contraire de Shenmue 2 qui est assez dense surtout la deuxième partie de jeu ou t’enchaîne facilement les événements et c’est plutôt plaisant ce rythme.

Il faut bien sûr terminer avec les musiques qui concluent ce joli voyage avec Ryuji Iuchi, Yuzo Koshiro, Takenobu Mitsuyoshi et Takashi Yanagawa pour  le premier Shenmue. Pour Shenmue 2, on retrouve juste Ryuji Iuchi à la baguette. Ce portage n’a rien fait d’un point de vue musique pour conserver l’identité de ses musiques et tant mieux, car elle nous transporte dans ce joli voyage, ce voyage périlleux que parcours Ryo et on espère que les équipes de Yu Suzuki vont pouvoir finir leur jeu comme promis l’année prochaine et enfin jouer à Shenmue 3

Shenmue 1 et 2 HD c’est un vulgaire remaster plus proche d’un portage. Cette édition HD ne rend pas hommage à ces deux jeux mythiques qui aurait mérité un peu de changement dans ses commandes, la façon de déplacer Ryo, en gros on aurait préféré un remake à la Shadow of the Colossus. Résultat un nouveau joueur va voir tout de suite les défauts et va moins apprécier. Malgré tout, Shenmue a un charme qui perdure avec le temps, j’ai pu découvrir deux jeux mythiques qui m’ont fait voyager. Shenmue a beau mal vieillir, il reste unique dans ce qu’il propose.

 

 

Les +  :

-  Un formidable voyage dans le Japon et la chine

- La quête de vengeance de Ryo

- Chargement plus rapide

- Les jeux d’arcades et fléchettes sont tops

- L’option voyage rapide

- Shenmue 2 est tellement magnifique dans tout ce qu’il entreprend

 

Les - :

- Un remaster déguisé en portage

- très peu d’ajout dans cette version HD

- Problème de rythme dans Shenmue 1

- Ce sera surement difficile pour les nouveaux joueurs d’apprécier cette édition HD

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Shenmue I & II

tous les tests