MadWorld sur Wii, le test de KingTeDdY

Publiez votre test
Signaler
KingTeDdY
10
KingTeDdY Wii

Jack. Jack. He's a psycho-maniac!

<Ce test est tiré d'une série d'avis que j'avais écrits il y a longtemps sur un forum que je fréquente. Je me disais que ces tests seraient tout aussi bien ici.>

 

Qui n'a pas entendu parler de Mad World? Qui n'a pas croisé cette curieuse boîte de jeu Wii où un gars patibulaire brandit fièrement une tronçonneuse?

Mad World c'est donc le petit cadeau de Platinum Games (Bayonnetta) à la Wii de Big N histoire de prouver que cette petite console n'est pas qu'un joujou tout public pour amuser la galerie lors des repas de famille. Et quel cadeau !


Une histoire de jeu, de sang et de fric

Varrigan City est devenue un vrai champ de bataille. Cette petite ville située sur Jefferson Island (USA on présume...) a été prise d'assaut par un groupe terroriste qui interdit à tous d'entrer dans la ville.

En réalité le groupe terroriste n'est autre que les Deathwatchers, les organisateurs d'un show de télé réalité clandestin nommé Death Watch. A l'instar du The Running Man du film du même nom, DW consiste en un massacre perpétuel entre divers concurrents nommés Killseekers. Seulement arrive notre "héros", le concurrent n°285 : Jack Cayman.

Le scénario n'est pas extraordinairement recherché mais il a le mérite d'exister. Certains évènements pourraient vous surprendre, ou pas.

 

"J'ai une solution pour ta gueule, c'est mon poing dedans !"

Ainsi nous contrôlons Jack tandis qu'il monte dans le classement de DW. Le jeu est un pur Beat'em all à l'ancienne comme on en faisait à l'époque de Street of Rage.

Bien sur tout a été modifié pour coller à l'ambiance et le fait qu'on soit dorénavant en 3D mais l'esprit est là.

Chaque niveau, ou presque, fonctionne sur le principe des paliers de score. A chaque palier se débloque une arme, un bonus, un évènement, ou apparait un demi boss. Le but étant d'atteindre un score permettant d'accéder au boss de chaque niveau vous aurez de quoi faire pour écraser, découper, bruler, écarteler, broyer, hacher chaque killseeker qui passera à portée de baffe.

Les niveaux en eux même prennent la forme "d'arène" (comprenez que vous pouvez vous y promener librement. Il existe pourtant des exceptions comme un niveau reprenant une progression "beat'em all" old school (je nettoie une pièce, la suivante s'ouvre et je ne peux pas revenir sur mes pas), deux niveaux à moto et trois niveaux exclusivement consacrés à un Boss. Voila pourquoi je parle d’un esprit beat’em all à l’ancienne. Point d’exploration comme sur les jeux du genre plus récent, point de combo de dinge, juste « Je tape, je tue, hop un bonus, repeat ».

Le principe est très simple : cogner ses ennemis, leur encastrer des objets dans la tête, les jeter dans des pièges et autres machines mortelles (Attention même les WC sont dangereux). Jack répond au doigt et à l'œil et chaque QTE pouvant être déclenché (sur les boss et demi boss principalement) peuvent devenir vite éprouvant physiquement au début.

 

"Zombie t'es mort, ton moulin va trop viteuh !"

Non vous ne rêvez pas, j'ai bien dit zombie. En vérité Mad World semble être un véritable patchwork d'idée, de thème et d'univers. Un bon vieux quartier asiatique? Un château venu du Zombikistan? Une terrible base militaire qui lorgne sur X-file et Star Wars à la fois? Mad World ne recule devant rien. Ainsi vous aurez beaucoup d'ennemis différents même si au final ils agissent tous de la même façon ou presque.

Les boss sont également surprenants et eux sont tous "unique". Si certains sont un peu décevants dans leur combat, tous ont le mérite d'être si... "Fun". C'est tellement décalé et tellement dans le ton des jeux de l'époque... Je me suis même surpris à comparer ces boss à ceux de MGS. Okay ils ne sont pas autant scénarisés mais ils ont ce même coté "atypique".

L'aspect décalé de Mad World est aussi véhiculé par sa bande son. Un petit bijou de divertissement. Rien d'épique, rien de magnifique mais tellement défoulant. Certaines pistes parlent même de Jack !

Enfin le must dans ce jeu, c'est Howard et Chris les deux présentateurs de Death Watch. Oui j’ai bien dit présentateurs. Je vous conseille d'être attentif, ce qu'ils racontent tout les deux est souvent très drôle. Ces deux gars et leurs vannes font partie intégrante de l'intérêt de ce jeu.

Je précise que le jeu est en VOSTFR mais eux parlent en français ! Un petit "plus" avec le logo Shock TV lors des cutscenes qui nous feraient presque croire que nous sommes vraiment en train de regarder une émission de télé.

 

Et à part ça c'est beau? Et ça dure longtemps ce massacre?

Graphiquement Mad World s'en tire avec les honneurs. Le choix d'adopter un style "sin city" avec le cell shading rend très bien. Le character design est aussi très bon, notamment pour les boss.

Le jeu est avant tout basé sur le scoring. D'ailleurs il n'est pas très difficile... Comptez 4 heures max pour finir le jeu mais heureusement ceci permet de le recommencer avec deux armes en plus et en hard (et là ça devient bien intéressant coté challenge).

Aussi, le jeu comprend des "défis Death Watch". Il s'agit dans chaque niveau d'atteindre un objectif secondaire : un score précis, tuer tel nombre de killseekers, tuer le sous boss de telle façon, ne pas mourir. Ces défis se renouvellent à chaque fois que vous en finissez un, aussi je me demande même s'ils ne reviennent pas en boucle. Autant vous dire donc que vous aurez TOUJOURS quelque chose à faire dans ce jeu. Reste à ne pas vous lasser.

La durée de vie est donc potentiellement grande si vous êtes prêt à recommencer de nombreuses fois chaque niveau afin de finir chaque défi et d'avoir le meilleur score possible. Le mode deux joueurs est aussi présent mais je n'ai pas pu le tester. Apparemment il s’agit de mini-jeux sanglants.

 

Sa dimension old school et décalée, sa violence assumée limite comique et ses répliques à la con : Mad World vaut le coût et est un must de la Wii !

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Vos tests de MadWorld

tous les tests