Spartan : Total Warrior sur PlayStation 2, le test de Huto

Publiez votre test
Signaler
Huto
6
Huto PS2

This is SPARTA !!!

Spartan Total Warrior est un beat'em all massif développé par The Creative Assembly, un studio que l'on connait bien pour ses jeux de stratégie estampillés Total War (Rome, Medieval, Empire, Napoléon, Shogun...). Le jeu est sorti en octobre 2005 sur toutes les consoles de salon de l'époque (PS2, GameCube et Xbox).

Contexte

Tout de suite le titre évoque Sparte, cette fière cité de la Grèce Antique reconnue pour la bravoure et la puissance de ses guerriers. Il n'y a là nul doute qu'on a affaire à un jeu bien bourrin. Le jeu commence directement par l'assaut de Sparte par les Romains, histoire de nous mettre immédiatement dans le bain. Va alors commencer un long conflit opposant les Spartiates aux Romains étendu sur une partie de l'Europe. De Sparte à Rome, en passant par la légendaire Troie. A côté de cet aspect historique les développeurs ont également intégré la mythologie grecque avec ses dieux et créatures maintenant bien connus de tous. Le scénario dans tout ça ? A vrai dire il n'est pas très présent et vraiment très très loin d'être intéressant. Plus qu'inintéressant il se révèle même risible et absurde.  La preuve de la flemmardise des développeurs ? Le héros n'a pas de nom et se fait juste appeler "le Spartiate". Mais bon je lui ai pardonné car on n'achète pas ce genre de jeu pour vivre une histoire extraordinaire.

Gameplay

Comme tout bon beat'em all qui se respecte, Spartan a pour seule vocation de défouler. Et il faut avouer qu'il remplit bien son contrat. Le jeu affiche à l'écran un nombre conséquent de soldats, ennemis comme amis, sans jamais ralentir. Un bon point à souligner car massacrer du guerrier à la chaîne en toute fluidité, ça n'a pas de prix. Pour tout le reste il y a... Oh ta gueule ! L'impact des coups est plutôt bien restranscrit même si je pense que ça aurait pu être encore mieux. Notre héros possède des Special Moves spécifiques à chacune de ses armes qu'on récolte au fil des missions que l'on peut déclencher une fois que notre jauge de rage dépasse un certain seuil. Ces coups sont retransmis à l'écran par un effet de ralenti du plus bel effet et par des têtes coupés sur notre passage. Un sentiment de puissance non négligeable qui est également présent grâce aux différentes magies que l'on possède et qui sont elles aussi attribuées à chacune des armes. Bien entendu chaque joueur aura sa petite préférée mais on choisira surtout celle-ci ou celle-là en fonction de notre situation (même si j'ai un petit faible pour le coup de marteau qui fait voler tout le monde alentour). Mais il ne faudra pas non plus attaquer à tout va car les ennemis sont capables de nous faire très mal très rapidement. J'ai fait le jeu en mode normal et il y a eu quelques passages crispants de difficulté que j'ai recommencé encore et encore. Heureusement qu'une fois une mission lancée il n'y a plus de temps de chargement ! Chose peu étonnante, la variété des soldats n'est pas au rendez-vous, l'impression d'avoir affaire à une armée de clones est bien présente mais est-il possible de faire autrement dans ce genre de jeu. Malgré ça on a le droit à des archers, des centurions, des assassins, des pyromanes etc. qui pour certains m'ont parfois foutu une belle misère. Il faut donc bien se défendre, esquiver et repousser. Impossible pour le joueur qui bourrine X de l'emporter. Pour donner un sentiment de montée en puissance dans le jeu il y a les différentes armes, bien sûr, mais également un système d'amélioration du personnage entre chaque mission. Il est alors possible de faire monter la barre de vie, la puissance et l'attaque. Malheureusment le seul choix qui nous est laissé est l'ordre dans lequel on veut monter nos caractéristiques. Car au final on est obligé de monter chacune d'elles au maximum avant de passer au statut suivant. Frustrant.

Réalisation

Comme vous vous en doutez bien, afficher tant de personnages demande pas mal de ressources. Pour qu'aucun ralentissement ne soit présent - et c'est le cas - le niveau graphique n'est pas des plus hauts, même pour de la PS2. Cela reste tout de même correct avec quelques environnements vraiment très réussis (d'autres sont malheureusement bien vides et peu détaillés). La modélisation des personnages est elle aussi correcte sauf pour les visages, qui sont pour le coup bien ratés. Mention spéciale au héros Spartiate, seul guerrier torse nu et avec la coiffure de Yannick Noah.

Bande-son

La bande-son du titre est de bonne qualité et s'adapte bien aux situations du jeu. Tantôt rock pour renforcer l'esprit guerrier, tantôt orchestrale pour un souffle épique et tantôt calme pour les moments d'exploration. Les voix sont quant à elle à l'image du scénario : risibles lors des cut-scènes.

Durée de vie

Le jeu est plutôt assez long, il tient en haleine sur 9-10 heures à travers des missions plutôt longuettes. On pourra passer plus de temps que prévu sur des séquences si l'on ne s'y prend pas de la bonne manière et si surtout la vie vient à manquer alors qu'il n'y a pas moyen d'en récupérer lors de certaines phases. Pour se défouler de la plus simple manière possible, le mode arène est là. Sans surprise mais pratique pour se défouler lors d'un petit temps de jeu.

Conclusion

Spartan Total Warrior est un jeu sympathique trouvable à pas cher et qui vaut le coup pour quelqu'un qui apprécie le genre. Il a pour lui quelques tares qui énerveront lors de certaines parties mais d'un autre côté il donne un sentiment de puissance grisant. Néanmoins le jeu n'est pas une référence du genre, il en est "seulement" un bon représentant.  A découvrir à petit prix !

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Vos tests de Spartan : Total Warrior

tous les tests