Just Cause 2 sur PC, le test de davidclad

Publiez votre test
Signaler
davidclad
10
davidclad PC

Un jeu fun et rafraichissant !

En marge de ce test, j'ai réalisé un videotest en 3 partie dont je vous donne les liens:

http://www.youtube.com/watch?v=5J_wgkAuOew  : partie 1

http://www.youtube.com/watch?v=eE25_vf-Nfw  : partie 2

http://www.youtube.com/watch?v=8uJEGAnp_IA  : partie 3

 

Le scénario

Vous incarnez Rico (le meme que le premier, meme si son design a bien changé), un espion envoyé sur l'île de panao à la recherche d'un autre espion, Sheldon, suspecté d'avoir trahi l'agence. Après la première cinématique (où on se rend compte de la qualité des doublages ^^), vous faites une chute libre vertigineuse qui vous mets tout de suite dans le feu de l'action.

Après deux, trois missions imposées, vous vous retrouvez enfin libre sur la map, même si vous devez entretemps choisir d'infiltrer une des 3 factions rebelles de l'île, sous le pseudonyme de Scorpion, afin de récolter des infos sur Sheldon, en échange de nos services (c'est à dire reprendre l'île des mains du gouvernement).

Voilà pour le speech de départ. L'histoire se laisse suivre, même si ce n'est pas très profond, et il vous faudra un peu moins de 20h pour finir le jeu avec quelques quêtes annexes (à ce niveau là, mon compteur était en tout cas à 25%).

 

Le monde ouvert

Le scénario fini ou pas, vous pouvez vous promener à tout moment dans les 1000 km de la map. En plus d'être immense, la carte propose des décors variés (montagne, neige, mer, villes, jungles), un cycle jour-nuit, et des conditions climatiques, qui font toujours leur petit effet.

L'une des principales quêtes annexes de l'île est de provoquer le chaos, c'est à dire de tout exploser sur l'île, même si le décor n'est pas totalement destructible à l'instar d'un red faction. On peut détruire toute sorte de chose: des stations essence, des tourelles, des grues... Mais également des ennemis, véhicules comme soldats.

Il y a d'ailleurs un certain type d'ennemi plutôt coriace: les colonels, qui sont au nombre de 50 sur la map, et qu'il faut viser en pleine tête pour ne pas vider tous ses chargeurs. La meilleure technique consiste donc à se positionner en hauteur et de le sniper, même si ce qui est bien dans ce jeu, c'est qu'on peut toujours mettre en place des approches différentes.

Le chaos provoqué sur l'île remplira des jauges, qui arrivées au bout, débloqueront des nouvelles missions pour notre faction ou notre agence, ainsi que des articles au marché noir.

Il y aussi d'autres missions, commes les courses de défi par exemple, qui varient un peu le plaisir.

Le marché noir nous sert à acheter des armes et des véhicules à n'importe quel moment (sachant qu'on est rarement en manque d'argent), à améliorer ses armes également (5 fois au total), et aussi à nous évacuer aux endroits de la carte qu'on a déjà découvert. On s'en sert finalement peu souvent, puisqu'on peut ramasser des armes un peu partout.

 

Le gameplay

Le gameplay repose sur deux éléments essentiels: le grappin et le parachute.

Le premier vous servira à escalader ou à prendre de l'élan, et le deuxième à éviter des chutes mortelles (sachant qu'on peut le rouvrir autant de fois que l'on veut durant la même chute ^^).

La combinaison des deux nous permet de nous déplacer sur la carte, ce qui change des habituels véhicules.

Et des véhicules, il y en a pléthore: motos, voitures, bateaux, hélicoptères, avions, vous avez du choix pour vous déplacer.

On peut prendre possession des véhicules civiles avec une seule touche, alors qu'il faudra un QTE pour les véhicules adverses.

A noter qu'il existe une position cascade pour chaque véhicule (sauf la moto), qui nous permet de défier les lois de l'apesanteur ^^

Pour les combats, vous avez également du choix, soit y aller à la bourrin avec fusils, grenades, ou explosifs à détonateurs, soit faire dans la finesse avec le grappin: tirer les ennemis dans le vide, attacher un soldat à une bombonne et tirer dans celle ci pour qu'il s'envole... Vous allez expérimenter plein de choses avec le grappin, qui apporte vraiment un côté rafraichissant aux combats.

Sinon, vous pouvez juste prendre possession d'un hélicoptère et tout péter avec ses mitraillettes, mais ça c'est vraiment bourrin ^^

 

Les graphismes

Les 1000 km de la map n'entravent en rien la qualité visuelle du titre (il faut quand même une bonne config, reportez vous aux vidéos où je donne plus de détails).

Il y a donc le cycle jour-nuit et la météo, le décor est vraiment bien modélisé et texturé (les nuages et l'eau ont l'air réels), il y a des effets de particules et d'explosion du plus bel effet, et surtout, vous avez une distance d'affichage immense, qui vous fera parfois prendre des pauses pour admirer un superbe panorama de soleil se couchant sur la mer...

Ceux qui étaient déjà en admiration devant le premier, ne peuvent qu'être émerveillés par ce deuxième volet.

 

Just cause 2 nous en met plein la vue, on peut parfois être au coeur de l'action, avec des explosions de partout et des vagues d'ennemis, et l'instant d'après, on se ballade en parachute au dessus d'une montagne, à admirer le soleil couchant.

Le jeu n'est certes pas parfait, il y a des légers soucis de caméra, il faut prendre le jeu bien en main avant de prendre du plaisir, et les musiques (et l'histoire) sont plutôt discrètes (les bruitages sont par contre convaincants), mais il procure beaucoup de fun et un air rafraichissant (comme si on volait avec Rico), et c'est bien là ce qu'on attendait de lui.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Vos tests de Just Cause 2

tous les tests