Red Steel 2 sur Wii, le test de Tirlipinpon

Publiez votre test
Signaler
Tirlipinpon
8
Tirlipinpon Wii

Caldera, ton univers impitoyaaaable !

bien que le première épisode ai plus laissé dans l'esprit d'une majorité l'impression d'être plus un couteau a bout rond qu'un katana (ohhh qu'elle est belle cette métaphore foireuse) Ubi c'est pourtant bien décidé a en faire une suite.

Enfin une suite... je dirais plutôt une remise a Zéro, une pression sur bouton reset, un gros "on reprend tout comme si il ne s'était rien passé", bref on change de bled, goodbye L.A, goodbye le japon et ses clichés, bienvenu le désert et tout ses clichés (^o^).

Un changement d'ambiance salvateur pour la série exit le trip mafieux/yakuza tièp-o-naze aussi originale qu'un escargot par temps de pluie du premier Red Steel
Tout ce bouzin laisse place a une sorte de gloubiboulga "futuropasséiste"  mélange de modernité (voiture/écran plat/radio/etc) de western (shérif/revolver/tête mise a prix/etc) et de machins clairement japonisant (ah que nan je vais pas vous faire la liste) avec en plus un soupçon de fantastique...
Faut avouer que... je trouve que ça le fait (et oui c'est subjectif) en piochant par-ci par-là le risque de produire un résultat des plus casse gueule était élevé mais le jeu feinte le danger avec une habilité certaine, il arrive même a être cohérent ! \o/

Mais tout n'est pas rose dans le fantastique monde des gentils poney, parlons du "scénario" :
Un mec sans non (le héros) banni (pourquoi ? on sais pas) de son trou paumé nommé Caldera décide un jour d'y revenir (pourquoi ?) et découvre que la paisible bourgade dans lequel il a grandi est tombé sous la coupe d'odieux (oh les vilains !) malfrats, les Chacals... le héros n'est pas content... cachez vos miches ça va ch*er !...
Bref c'est très simple heureusement que ça se complique (juste un peu hein)... sinon ça serait très plat, très plat comme le charisme de Mr Sans Nom (le héros)... très plat comme l'originalité des lieux visités ; la ville avec son saloon, le train, la mine, la ville fantôme... les inévitables référence du genre en gros... mais fort heureusement un bon level design et un bon sens de l'esthétique nous font oublier la redondance du décors :-)

Un autre point de regret est dû au fait que pour pouvoir se payer des armes/améliorer sa technique (chose indispensable pour une progression aisée) une longue quête d'argent composé d'épique séance de massacre de carton, de poubelle, et de mobilier urbain (vandale !) soit -en plus d'être roboratif- inévitable :/

Les commandes (faut bien que j'en parle) sont plutôt réactive, mais je trouve que le 1/1 qui nous était promis n'est pas totalement présent, oui on peut faire ce qu'on veut mais sur des rails, je veux dire par la que c'est bien possible de donner des coups dans le sens que l'on souhaite mais c'est impossible de faire des mouvements en "S" par exemple... enfin c'est peut-être par ce que je suis un nul (celui qui répond "oui" je le tape ^.^), bref même si il subsiste quelque raideur, c'est plutôt efficace, en tout cas bien mieux que pour Red Steel 1, le contrôle des armes a feu lui est sans reproche (il est a noter que les options de paramétrage sont assez complète)

La difficulté est plutôt progressive (en difficile a la fin du jeu... rahhh !), les doublage globalement réussis, par contre la rejouabilité est faible (-_-)

Si Red Steel 2 ne révolutionne pas le genre il réussit grâce a son fun et son esthétique cell shadé magnifique, (malgré ses quelque défauts pardonnable ) a se placer dans le top des meilleurs FPS sur Wii

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Red Steel 2

tous les tests