Trackmania DS sur DS, le test de tojraf

Publiez votre test
Signaler
tojraf
6
tojraf DS

La DS enchaine les "looping" !

 

Trackmania s'est forgé une réputation très rapidement sur PC, grâce à une formule de jeu simple, mais diaboliquement efficace. La communauté n'a cessé de s'agrandir au fil des épisodes. Mais les créateurs du jeu ne voulaient pas en rester là. Mais que vaut la rencontre de la série de jeu de courses le plus fun de sa génération avec la console portable griffée Nintendo ? Une rencontre exceptionnelle au sommet : un franc succès ? 

Tous les puristes du jeu sur PC vous l'affirmeront : Trackmania se doit d'être fluide et ultra-rapide. Deux paramètres difficilement conservables sur DS, qui souffre d'une puissance limitée. Certaines concessions ont donc dues être faites. Oubliez les effets de lumière, les animations des environnements et autres, pour accueillir une 3D très correcte, mais surtout une animation fulgurante, encore jamais atteinte auparavant sur le support. Cette vitesse extrêmement bien rendue s'accompagne de niveaux variés, grâce à la présence de 3 environnements familiers aux possesseurs de Trackmania United Forever : Le classique Stadium, de loin le mieux modélisé dans cette version DS, l'aride Désert, malheureusement trop peu détaillé, et le tortueux Rallye, avec des textures bien trop justes. Les bolides sont bien modélisés dans l'ensemble, mais un plus grand soin a encore une fois été porté sur la formule 1 du monde Stadium. Des disparités de qualités visuelles, qui témoignent peut être d'un manque de finition dommageable. Un ensemble convainquant et efficace, mais un manque d'application au niveau des détails, à l'image des séparations visibles entre les différents « morceaux » de route qui composent le tracé et qui sont difficilement pardonnables. 


On reprend les mêmes et on recommence ! Voilà ce que se sont probablement dits les développeurs. Chaque environnement dispose d'un thème musical, adapté des mélodies initiales des versions PC. Pour un total, vous aurez fait le calcul, de 3 musiques différentes. C'est bien trop peu, car cette répétitivité sonore agace et lasse. C'est dommage, car les musiques sont en elles-mêmes plutôt bonnes, et bien dans le ton. Les bruitages des moteurs, s'ils diffèrent de ceux des opus sur ordinateur, restent corrects. 


Passer d'un clavier à une croix directionnelle ne se fait pas facilement, mais c'est un détail qui échappera à la cible visé par le jeu pour son arrivée sur DS : les nouveaux adeptes. Les contrôles sont en somme cohérents, et calqués sur la concurrence. Un bouton par accélérer, un pour freiner, etc. Les nouveaux tracés font honneur à la licence en proposant des itinéraires tortueux, alambiqués parfois même à cause des écrans assez petits de la DS. L'écran du haut affiche la course, l'écran du bas ne servant finalement qu'à afficher le chrono. Car toute la spécificité de Trackmania est là : vous affrontez exclusivement des fantômes pour battre les meilleurs temps et débloquer des médailles. A grand renfort de loopings, de tremplins et d'obstacle, le jeu propose des défis variés. Classique, la maniabilité remplit parfaitement son office, bien qu'elle n'utilise pas spécialement les capacités uniques de la console de Nintendo. 


Le point le plus controversé du test, mais aussi peut être le plus crucial : l'ambiance unique de la série est-elle sauve ? Si la folie qui se dégage des circuits, et des challenges proposés, est bien présente, il manque quand même une grande part du fun des versions PC. Les petits détails qui faisaient mouche, comme les ballons qui s'envolent à votre passage, les dirigeables et autres manquent à l'appel pour donner fier allure au jeu DS qui peine à trouver un ton qui se démarque de la concurrence. Un comble pour une série aussi unique ! Résultat en demi-teinte, donc. 


Le nombre de courses en solo est conséquent, même si ces dernières sont très brèves. Les recommencer plein de fois fait partie du jeu : débloquer les médailles d'or sur chaque circuit n'est qu'une question d'entrainement. Les fans en feront le tour trop vite, les autres un peu moins, mais une fois fini, et malgré la présence de modes multijoueurs en LAN, Les yeux se tournent vers un potentiel mode online. Cependant, le jeu n'en propose pas, ce qui est une véritable honte, vu que la série s'est fait connaître grâce ce mode sur PC, jusqu'à en devenir le mode principal. Amère constat donc, que les quelques modes de jeu annexes ne compense pas. A croire que les développeurs n'écoutent pas les joueurs ! il y a par contre un éditeur de circuit bien conçu, qui permet de crer de nouveaux circuits. Il est par contre impossible de télécharger les créations des autres joueurs, ce qui est bien dommage... 



CONCLUSION : 


Trackmania tente le grand écart. En voulant conserver ce qui faisait le charme de la série sévissant sur PC tout en reniant le penchant multi de ces aînés, ce volet DS laisse une curieuse impression au joueur. Mais rassurez-vous, le soft reste une valeur sûre, qui séduira les gamers en manque de vitesse... 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Trackmania DS

tous les tests