Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots sur PlayStation 3, le test de Iconoclast

Publiez votre test
Signaler
Iconoclast
4
Iconoclast PS3

Quand Kojima plagie Smash Bros

Konami, messieurs les journalistes. Vous m'avez vendu du rêve. Vous m'avez vendu MGS 4. Direction Micromania, ps3 et mgs 4 dans le slip. 500 € dans les fesses.

Le jeu est lancé, premières impressions : Intro bien foutue, war has changed, etc. Classe. Une fois le pad en main, c'est une autre histoire. Explication : Metal Gear Solid 4 se définit comme un Tactical Espionage Action game. Pourtant je n'ai rien vu de tel dans le jeu. Pourquoi? Simple. Il n'y a aucune IA dans le jeu, de ce fait il suffit d'avancer en ligne droite d'un point A à un point B tout en dégommant les gardes sur le passage (qui bien sûr, sont atteints de myopie) .

So what? Certains vons me dire "et l'octocamo ?". Aucun interêt, si ce n'est de reskinné Old Snake en Young Snake, histoire de ne pas avoir à supporté sa vieille tranche ridée.

Mais ce qui faisait la force des MGS ce n'était pas son gameplay archaïque mais ses personnages et son scénario avant tout. Qu'en est-il dans celui-ci? Rien. Juste un gros crossover de tous les MGS, histoire de faire jubiler les filles qui aiment les bits.

Il est 17h05, je n'ai absolument rien à faire à part écrire un test sur Gameblog, j'avais tellement de chose à dire sur mgs 4, mais finalement who cares? MGS 4 est une daube purulente qui ne mérite même pas le status de jeu vidéo.

Si seulement JulienC a pu, lors de son dîner avec Kojima-sama, demander pourquoi MGS 4 etait si nul à chier plutôt que de filmer un crapeau à ses pieds. ça aurait été cool. Boarf, j'imagine que c'est ça le vrai journalisme d'investigation

Bref, Snake has changed

Ajouter à mes favoris Commenter (18)

Vos tests de Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots

tous les tests