Dead Island sur PC, le test de Cpt_Deckard

Publiez votre test
Signaler
Cpt_Deckard
8
Cpt_Deckard PC

Enfoiré de Tour Operator !

Dead Island avait créé la surprise avec une série de trailers alléchants et relativement bien mis en scène qui nous avait tous un peu laissés "sur le cul" !!! C'est donc l'écume aux lèvres, tel un zombie attendant sa ration de chair humaine, que nous, joueurs, attendions la sortie du soft de techland.

Dead Island, un nom pas bien original pour une énième histoire de zombie me direz vous ! Vous n'aurez pas tout à fait tort vous retorquerai je, car il faut l'avouer, après les Left 4 Dead, les Dead Rising, les Project Zomboid, Driver Zombie coté software, puis les 28 jours plus tard, Dead Set et l'excellent Walking Dead coté TV, le zombie à plutôt la quote par les temps qui courent...

Mais Dead Island parvient à tirer son épingle du jeu, par une ambiance originale et un gameplay hybride relativement inspiré mais qui fonctionne à merveille....

 

Le paradis, vous avez dit ?

La première originalité de Dead Island, c'est tout d'abord le lieu où l'aventure prend place. Fraichement débarqué sur les plages paradisiaques de Banoi, au sein d'un Resort somptueux avec mojitos et filles à gogo, vous allez vite vous rendre compte que vous avez eu affaire un Tour Operator peu scrupuleux quand des zombies décharnés viendront toquer à la porte de votre suite ! On vous avait pourtant dit de lire les avis sur Tripadvisor avant de réserver !

Armé de votre b*** et de votre couteau, vous parcourerez l'environnement du jeu lequel vous fera visiter les superbes plages pour touristes occidentaux friqués, puis vous découvrirez la face cachée de l'Iceberg : les ghettos de Banoi, où règne les bouffeurs de chair humaine mais aussi les déshérités, les gangsters...Enfin, vous finirez votre cauchemard dans les jungles humides, poisseuses et inquiétantes de l'Ile pour quelques trekkings en terrain hostile. 

Si le jeu accuse quelques retards techniques, le tout est parfaitement noyé par une direction artistique inspirée. Les environnements sont immenses, les cartes bien que "zonées" sont relativement ouvertes et vous serez forcés de vous arrêter entre deux massacres de zombies pour admirer le paysage. En faisant un travail impeccable sur le level design, les équipes de Techland ont réussi à renforcer l'immersion du joueur par des ambiances variées qui collent tout de suite !

A contrario de ses pairs, Dead Island est très premier degré. La surrenchère des Left 4 Dead ou le loufoque des Dead Rising ne sont pas présents. Ici tout n'est qu'horreur et le jeu vous fera quand même vivre quelques bonnes poussées d'adrénaline !

Le bestiaire est également variés et réussis, les zombies foutent vraiment la trouille et vous risquez réellement de sursauter quand vous allez voir ces maudits cannibales vous foncez droit dessus !

 

Avec ma b*** et mon couteau, enfin surtout mon couteau !

Venons en gameplay, Dead Island ne propose pas un gameplay "original" au sens littéral. Il assume néanmoins un gameplay hybride largement emprunté à un Dead Rising et Borderland et ça fonctionne plutôt bien. Votre personnage devra ramasser tout ce qui lui tombe sous la main pour broyer du zombie. Pour renforcer ces attaques, il bénéficiera d'un arbre de compétences qui viendront multiplier les dégâts ou bien d'autres choses. Il y'a un grand parti pris dans le gameplay, en effet, 90% des affrontements se fait au corps à corps à l'aide de machettes, couteau, manches à balai, pagaies, katana...Cela vous oblige à vous approcher au plus près des zombies et au vu de la difficulté du jeu, vous avez de grandes montées d'adrénaline avant d'aller au combat. Si les dégats sont localisés et donnent lieu à de spectaculaires et sanglantes exécutions, la visée n'est franchement pas précise....c'est dommage ! Les combats au corps à corps rendent le gameplay dynamique, nerveux, si bien que vous ne pesterez pas contre la quasi absence d'armes à feu !

Et bis repetita....

Dead Island pourrait donc être LE jeu de zombie et un excellent jeu tout court. Malheureusement, le jeu est entâché d'un défaut majeur, c'est sa répétitivité. Bien qu'il soit toujours jubilatoire de découper et hacher du zombie par des moyens toujours surprenants, le scénario est inexistant ce qui limite l'immersion du joueur. Pareil pour les personnages dont on ne sait rien et qui n'ont par conséquent aucune profondeur....Enfin, les quêtes sont nombreuses mais consistent bien souvent à faire la même chose (chercher un objet, sauver untel etc...). Ce défaut majeur aurait pu être relativement amoindri par une meilleure écriture et une plus grande scénarisation des quêtes.

Reste le multi en coopération qui palliera à ce défaut en vous proposant des massacres en groupe, promettant en sus de bonnes giclées de sang, de francs moments de fun !

 

En résumé

 Dead Island est un jeu qui se dénote relativement bien de ces concurrents, notamment par une ambiance unique, un gameplay hybride, nerveux et dynamique. Le jeu est relativement long et représente un challenge particulièrement corsé car relativement difficile. Toutefois, le soft de Techland passe à coté de l'excellence notamment par une profondeur scénaristique pauvre, voire inexistante qui ne font que mettre en exergue sa répétitivité. En solo comme en multi, il reste néanmoins un jeu relativement bien fait et prenant !

 

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Dead Island

tous les tests