BioShock 2 sur PlayStation 3, le test de romrom

Publiez votre test
Signaler
romrom
8
romrom PS3

Pourquoi il faut quand même y joué

Après avoir fini le premier Bioshock et avoir fait un coma social de 15 jours après (étant une flippette j'ai mis du temps à le finir pourtant) j'ai pris le 2 en me demandant si j'y allais tout de suite . J'ai finalement refait le 1 avec un autre choix moral (le fait qu'il y ait peu de conséquences m'a d'ailleurs déçu) et donc dans la foulée j'ai fait le deuxième, et autant le dire tout de suite celui-ci n'a pas à rougir face à son ainé 

Jusque là état stable

Je vais faire une critique assez rapide puisque je vais passer en bref sur l'aspect gameplay , soyons clair c'est la même chose, le fait d'être un big daddy change votre perception du jeu , mouvements plus lents, force accrue et la foreuse! Le reste est semblable au premier, on peut maintenant tirer et utiliser ses pouvoirs en même temps mais cela n'a rien de révolutionnaire. En étant encore dans l'ambiance du premier j'ai pu constater les changements au niveau des décors, si dans le premier Bioshock, Rapture était une ville à l'abandon, maintenant c'est une ruine totale où tout s'éffondre. 

Delta réveille toi!

On incarne donc ici Delta, l'un des premiers Big Daddy dont la fille a été enlevé par la nouvelle autorité de Rapture, déjà le lien dans ce Bioshock est clair et évident, votre fille a été capturé et vous devez  la sauvée . Contrairement au premier Bioshock vous avez un véritable lien avec une personne dans Rapture qui vous soutiendra et qui est votre raison de vous battre. Vous n'avancez pas pour survivre mais pour retrouver un être cher.

Nous sommes une famille 

La nouvelle chef de Rapture, Sofia Lamb intègre l'élément de famille dans Rapture, après l'individualisme exacerbé de Ryan, c'est maintenant le communautarisme qui règne. Sofia Lamb même avec son idéal de famille veut casser un lien qui est logiquement inviolable, celui qui relie un protecteur à sa petite soeur. 

Allez Papa vient!

C'est le lien qui unit Delta et sa fille qui est au coeur du jeu, sans sombrer dans le sentimentale cette relation nous tient en haleine et nous permet de poursuivre pour savoir comment vont s'en sortir ces deux protagonistes. On peut noter également que la présence des femmes est plus importantes que dans le premier puisque l'ennemi principale est Sofia Lamb, votre raison de vous battre est votre fille et  pour cela vous allez devoir affronter les Big Sister.            

 Si en effet il y a beaucoup d'éléments qui ne changent pas entre le premier et le second opus, cela n'empeche cet épisode de nous réserver des séquences choc (surtout debut et fin ) si il n'explore pas totalement une nouvelle voie, il complemente parfaitement le premier, finalement ce n'est pas une suite mais un adendum du premier et cela ne change en rien sa valeur !   

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de BioShock 2

tous les tests