Rage sur PC, le test de Sliphaa

Publiez votre test
Signaler
Sliphaa
8
Sliphaa PC

Très bon jeu, fin bâclée, sadness..

Bien, alors avant toute chose,

je viens de tester RAGE, ce qui est dû au fait que mon précédent PC ne suffisait pas à le faire tourner, d'où le caractère tardif de la chose.. Mais revenons à nos moutons.

Alors que vaut RAGE à proprement parler ? Eh bien c'est pas mal, pas mal du tout même. On ne réinvente pas la poudre certes, le FPS typé Arcade et le background post-apocalyptique étant des éléments plutôt récurrents dans le domaine des jeux modernes. Mais c'est plus par l'amour porté à la plastique du jeu mais surtout à son gameplay que RAGE parvient véritablement à tirer son épingle du jeu.

Petite Introduction : le joueur commence en tant que seul survivant de son arche, projet militaire secret destiné à survivre à la collision avec un astéroïde menaçant l'intégrité l’espèce humaine (rien que ça..). Malgré ce pitch somme toute (très) conventionnel, le joueur est immédiatement et sans fioritures plongé dans cet univers qui n'est pas sans rappeler Borderlands, illustre modèle s'il en est.

Et là, première impression, le jeu est beau. Graphiquement, il tient tout à fait la route, mais c'est surtout sur le plan artistique qu'il donne toute sa mesure. Qui eût cru qu'un désert brûlé puisse apporter une si grande variété de décors, tous plus réussis les uns que les autres, tout en conservant une surprenante cohésion d'ensemble (sérieusement, certaines vues méritent le détour, ma préférée restant quand même le spectacle offert par un paquebot perché au sommet d'une crête rocheuse servant de refuge aux pillards, mais je dois aussi avouer avoir un faible pour le canyon de cristal, sans oublier maints et maints autres lieux extravagants..)

Mais cette direction artistique réussie ne devrait pas (et ne fait pas) oublier le coeur et le principal élément réussi de ce jeu, le gameplay. Et là, chapeau bas, messieurs les artistes d'iD software car il n'est pas seulement bon, il est excellent. Tout, depuis les armes toutes aussi variées que plaisantes à 'prendre en main' à l'IA des ennemis et à leurs animations en passant par les divers objets utilisables et la variété faramineuse de types de munitions, sans compter le level design, tout contribue à faire de RAGE un jeu qui procure un plaisir incomparable à parcourir..

Pas besoin d'un moteur graphique surpuissant ou d'une panoplie de gadgets, quand armé d'un bête fusil à pompe et des fameux wingsticks (sorte de boomerangs mortels) vous pouvez dépeupler un camp entier de bandits sans jamais vous lasser tout en prenant un pied monumental. Et croyez-moi, vous n'avez pas qu'un fusil à pompe et vous n'avez pas que de vulgaires bandits à affronter..

A ce sujet, il faut noter le très bon travail fait sur l'IA et les animations (et oui, j'y reviens, mais les deux sont relativement indissociables dans RAGE) pour différencier les différents types d'ennemis, qui seront totalement différents à jouer les uns des autres. Ces types sont globalement au nombre de deux, les 'bourrins' et les 'civilisés', mais varient beaucoup d'une faction à l'autre. Les Mutants et les bandits sont pour moi ceux qui figurent dans la classe des 'bourrins', mais bourrin ne rime pas avec foncer dans le tas sans réfléchir. En fait, je les appelle comme ça à cause de leur grande agressivité et du fait qu'ils feront tout pour vous tomber dessus au corps-à-corps, mais ils le feront tout de même avec moult pirouettes et autres rebonds sur les murs, esquivant au passage bon nombre de projectiles et tentant à tout moment de vous prendre par derrière.

Quant aux bandit 'techs' et à l'autorité - le grand méchant du jeu-, eux la joueront plus 'safe' en essayant de vous tirer dessus de loin tout en vous envoyant divers drones et tourelles pour ce qui est des techs où bien en s'abritant derrière des boucliers énergétiques pour l'autorité. Mais le tout est bien plus poussé que cette catégorisation sauvage, et renforce l'identité inhérente aux diverses factions peuplant le jeu.

A propos des factions, laissez moi vous parler des différents PNJs que vous allez croiser. Globalement, ces derniers sont là uniquement pour vous envoyer génocider un quelconque groupuscule du wasteland pour des raisons plus ou moins potables(j'aime particulièrement le techno-hermite qui vous envoie chercher un défibrilateur en plein milieu de la ville fantôme infestée de mutants pur 'améliorer vos chances de survie'), mais certains possèdent une aura unique due à leurs modélisation et caractère tandis que d'autres sont, disons-le, fades à souhait. Tout comme sont fades les missions qui ont semble-t-il complètement oublié la nature du mot variété. Seules certaines missions secondaires viendront étoffer un peu en ajoutant des missions de sniper ou de courses de voitures par exemple, mais sinon ABSOLUMENT toutes les missions se résument à KILL ALL THOSE SONS OF ******* (en gros, tuer tout le monde).

Mais ce n'est pas vraiment un point si dramatique car finalement, on n'en demande pas moins, la vraie variété provenant du type d'ennemis que vous allez affronter comme dit plus haut, ce qui est largement suffisant. Enfin, il me faut évoquer les quelques vrais points noirs du jeu. En premier lieu, le scénario, plus ou moins inexistant il faut bien le dire, mais là encore, cela ne pose pas de problème majeur. Ensuite, et plus grave, la gestion totalement stupide de l'argent et des munitions. Car en effet, le jeu dispose d'un système économique semblable à n'importe quel RPG, destiné à acheter toutes sortes de consommables ou cartes pour le mini-jeu de cartes.. Et pas la moindre munition. PAS LA MOINDRE PETITE BALOUNETTE. Et là, permettez-moi de pousser un méchant Allo ? de frustration. Non mais, franchement, quelle est l'utilité de gagner en permanence de l'argent si on ne peut pas l'utiliser pour acheter la seule denrée vraiment utile du jeu à savoir les munitions ? A cela s'ajoute le fait que lesdites munitions sont disposées de manière complètement étrange tout au long du jeu.

Certaines missions vous en fourniront à profusion quand vous pourrez en passer certaines - notamment certaines missions annexes - sans que le jeu vous fournisse la moindre bastos. Et on en arrive à certaines situations complètements stupides comme par exemple (c'est du vécu) des missions entières faites aux poings et aux wingsticks dans l'espoir de récupérer ne serait-ce qu'une balle de pistolet, tout en possédant suffisamment d'argent pour acheter la ville entière s'il le fallait.

Pour continuer sur les défauts, citons la musique, qui sans être réellement mauvaise est pour moi complètement anecdotique et les ballades en voiture ainsi que les améliorations pour ces dernières, de toute manière inutiles puisqu'il est totalement possible de finir le jeu sans pratiquement faire le moindre combat, juste en fuyant avec le turbo. Petite précision, le jeu dispose d'un mode multijoueur centré uniquement sur les bolides, ce qui est tout de même un comble pour un jeu basé sur le combat à pieds mais bon, passons.

Mais le pire du pire reste pour moi la fin complètement bâclée (sans rire, ça se sent à des kilomètres, même pour le profane ou disons dans mon cas et pour le pas heurter mon égo de joueur novice, pour le semi-profane), qui vous envoie presque sans explications tout seul à l'assaut de la forteresse inexpugnable ennemie, forteresse peuplée au plus d'un rat, deux cafards et trois ennemis en cruel manque de vitamines. C'en est presque ridicule tellement c'est simple, les développeurs ayant même décidé de vous faciliter - encore plus - la tâche en vous octroyant juste avant une arme complètement abusée qui vous permet de finir le niveau en 5 minutes chrono tout en grignotant votre quatre heure.Et le tout, seulement pour vous laisser sans explications face à une fin complètement vide et décevante.

Malgré cela, même la fin du jeu ne peut pas gâcher la quelque douzaine d'heures de défouloir intense qu'est RAGE, tout en vous donnant une furieuse envie de recommencer dans le mode de difficulté le plus élevé rien que pour essayer d'autres manières d'utiliser la tonne d'armes et d'équipements mise à disposition, et au final, que demander de plus ?

Sliphaa

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Rage

tous les tests