Rage sur Xbox 360, le test de Reticuli

Publiez votre test
Signaler
Reticuli
10
Reticuli X360

Lonesome Survivor

Il existe des jeux incompris. Des jeux qui n'ont pas fait l'unanimité,dont le succès est très relatif,dont la promotion n'a pas été bien mise en oeuvre.

Rage fait partie de ces jeux. L'année dernière,en octobre 2011 précisément,tout le monde attend les gros titres de fin d'années qui feront un carton plein. Non pas que je n'aime pas ces jeux car je suis quand même assez friand de blockbusters qui cassent la baraque.

Mais étant un grand fan..que dis-je..un énorme fan de FPS,pour la première fois depuis des années,j'ai pu lancer un mot que je n'avais pas dit depuis des années : Doom-like

 

Yep, ce terme déchu aujourd'hui est la première chose qui me vient à l'esprit en jouant à Rage,qui conserve presque la même recette que son illustre ancêtre Doom.

Je me permet quand même d'être assez critique vis-à-vis de la communauté de joueurs. En effet, je comprend qu'on aime Call of Battlefield : Halo of Resistance,j'adore aussi ces jeux, mais est-ce une raison de ne pas être curieux pour Rage?

Allez les mecs/meufs, vous n'avez pas envie de changer pour une fois? Vous lancer dans une belle épopée apocalyptique dans un univers déjanté et des personnages plutôt sympas à rencontrer? Non, il faut croire, mais cela ne vous donne pas le droit donner des notes bêtement sur Metacritic. Voilà mon coup de gueule est passé,maintenant le test.

 

A) Wasteland mon bien aimé..

Après un long sommeil,vous vous réveillez au beau milieu d'un monde dévasté après la chute de l'astéroide Apophis ( qui passera réellement près de la Terre en 2036, soyez prévenus ! ) . On vous explique rapidement les évènements,que vous faites partie d'un programme spécial visant à sauver l'humanité de son extinction,puis on vous jette dehors. Et là on se prend une première claque visuelle. Rare sont les décors qui vous émerveillent autant,de loin comme de près et on peut dire que la première impression est forte ! Mais le beau Wasteland ( c'est son nom ) regorge de surprises qui ne relèvent pas uniquement des décors, c'est ce que vous verrez par la suite. Les graphismes cependant ont leur lot de textures qui chargent, ce qui est chiant à la longue, mais pour un jeu de 2011 on est plus que dans les normes.

Pourtant votre terrain de jeu s'avère bien insuffisant face à GTA ou Skyrim, mais pour un FPS de ce genre, c'est une très bonne chose. Si seulement parcourir le Wasteland avait bénéficié d'une part entière. Et oui,voilà un point négatif. Mis à part aller d'un point A à un point B en dézinguant des buggys sur votre véhicule,traverser à pied est non seulement inutile mais en plus, personne ne vient vous attaquer. Curieux de voir un ratage complet de ce côté alors que des grands espaces comme ceux-là auraient pu être comblés par des mutants à foison, des bandits à flinguer. Votre carte s'avère bien vide au final. On peut alors bouder Id Software de ne pas avoir mis des vagues d'ennemis à la Quake en dehors des missions principales, et inutile de vous rabattre sur le DLC Egouts du Wasteland proposé par les développeurs, il constitue juste une vaste blague.

 

B) Un software aux bonnes Id ?

Pour ma part, je dis oui, un grand OUI. Pour peu qu'on s'attache à l'aventure, les créateurs de Doom et Quake signent ici une prise de risque sans précédent. Ils révolutionnent encore une fois le petit monde du FPS tout en conservant leur savoir-faire en la matière. 

Si vous cherchez un jeu à la première personne où on ressent "bien" les flingues,ne cherchez pas plus loin. Ici pas de pistolet NERF ou de mitraillettes à billes, c'est du Winchester et du Colt en veux-tu en voilà. Sincèrement, en tant que joueurs de FPS, on aimerait se sentir à l'aise plus souvent avec nos armes, et celles-cies procurent un plaisir qu'on ne retrouve malheureusement plus assez. Autre chose, fini les viseurs lasers et holographiques, les armes sont suffisamment précises pour que vous puissiez les voir tirer, comme Rambo en son temps. 

Même si elles sont peu nombreuses, leur dimension change complètement quand il s'agit d'utiliser plusieurs types de munitions ( explosives,électromagnétiques,télékinésiques) et c'est sur ce point qu'on s'éclate réellement. Voir les ennemis voler en mille morceaux ou les contrôler avant de les faire exploser est tellement jouissif et bien pensé qu'on dirait presque que ce type de gameplay n'a jamais existé. Pourtant ces idées de customisation des armes ne date pas d'hier, donc on peut sortir Ze Vieux Con Phrase " c'était mieux avant" !

Malgré d'aussi bonnes idées, Rage a la fâcheuse tendance à ne pas les pousser plus loin. C'est génial d'avoir des minis-jeux très sympas, mais pourquoi avoir des courses en Buggy ( argument de vente en plus ) complètement dispensables? C'est magnifique de contrôler un petite voiture télécommandée pour faire exploser les ennemis mais pourquoi avoir des missions qui durent 30 minutes?

Voici la grande faiblesse de Rage, il est inégal, moi qui n'est pas trop exigeant sur ces points je dois admettre que beaucoup d'entre vous ne l'apprécieront pas à cause de ses défauts qu'il traîne comme une ancre.

 

C) Rage-like?

Si Rage dispose d'un gameplay au petits oignons,de graphismes soignés et d'une direction artistique très alléchante, il rejoint ces orphelins du jeu vidéo qui ne trouvent pas le public escompté. 

Dommage pourtant, les phases de conduite sont bien pensées avec des voitures à améliorer à tout va, la partie FPS est juste phénoménale, un parfait mix de classicisme et de renouveau ( mention spéciale au Wingsticks ). Le jeu en lui-même est agréable à parcourir et on même si on termine l'aventure un peu trop facilement, on l'a termine heureux, heureux de l'avoir vécue.

Si Rage n'atteint pas le summum pour le grand public, c'est qu'il ne fait plus partie de ces dinosaures du FPS tel Doom 3 ou Half-life 2 et a été remplacé depuis. Ca fait mal, c'est moche pour ceux qui en veulent revoir ces licences,mais c'est comme ça. Rage est donc le chant du cygne de la part d'Id Software pour rappeler qu'un First Person Shooter PEUT être différent ET conserver une dimension "moderne".

Pour moi, à l'heure actuelle, il reste une démonstration que des gens ont envie de montrer leurs créations au monde en faisant fi du contexte de la guerre moderne qui règne aujourd'hui dans les FPS. Et il est aussi un jeu que j'aimerai revoir encore et qui ne mérite même pas de note tellement il me rend nostalgique.

Au final, Rage est un jeu différent, et si vous rechercher la différence en n'étant pas non plus exigeant à l'extrême, votre choix s'impose de lui-même !

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Vos tests de Rage

tous les tests