Crash Bandicoot 2 : Cortex Strikes Back sur PlayStation, le test de Huto

Publiez votre test
Signaler
Huto
10
Huto PS

Un porteur de jean au poil !

 

Alors Crash qui c’est ? Vous devez sans doute connaitre ce personnage ressemblant à un marsupial orange portant un jean. Il a également une tête de débile il faut le dire il a pas l’air bien malin notamment lors de ses diverses mimiques. Mais c’est pour ça qu’on l’aime ce petit Crash.

Il fut un moment considéré comme la mascotte non officielle de Sony car c’est en fait un jeu de pure plate-forme en 3D réalisé par Naughty Dog, un studio de Sony. La série des Crash Bandicoot comporte 3 épisodes sur Playstation et a ensuite été revendue à Universal (on ressent tout de suite une qualité de jeu toute autre).

 

Voilà pour le côté historique. Bon, revenons à notre bandicoot euh à nos moutons. Crash Bandicoot 2 est la suite directe de Crash Bandicoot 1er du nom mais vous pouvez sans aucun problème prendre la série en cours car le scénario du 1er Crash est quasi nul. De toute façon moi ce que je demande à ce genre de jeu c’est un bon gameplay l’histoire passe au second plan. Dans le 1 on commençait le jeu avec ce boulet de Crash échoué sur la plage et le jeu commence direct. Il n’y aura qu’à la fin qu’on aura quelques secondes d’histoires mais c’est vraiment rien. Dans le 2 il y a déjà un effort supplémentaire même si ce n’est pas du MGS à ce niveau là. Vous commencez sur une plage (encore ?!) avec votre amie blondinette de la même race que vous. Celle-ci a besoin de piles (cherchez pas pourquoi) et vous devez donc vous aventurez plus loin (ah la la les filles ^^). C’est là que votre grand (façon de parler ^^) ennemi le Dr. Neo Cortex apparait avec ses jolies dents et son gros N sur le front.

 

Il a besoin de 25 cristaux pour soi-disant sauvegarder la planète. Et quand je vous dis que Crash est débile c’est par pour rien puisqu’il se lance dans cette quête sans se poser de question (d’ailleurs je me demande s’il possède une pensée xD en tout cas il ne parle pas).

Graphismes

Voilà pour l’intro j’espère que c’était pas trop long. Je vais vous parler de ce que l’on voit tout de suite dans un jeu vidéo c'est-à-dire les graphismes. Ça n’a pas évolué de ce côté-là depuis le 1  avec toujours cet univers coloré très agréable à regarder encore aujourd’hui. Les décors principaux sont la jungle avec les arbres et leurs feuillages sur les côtés, des totems qui jonchent parfois le sol et une faune locale composée de tortues, des singes etc. Au fur et à mesure de l’avancée du jeu le bestiaire et les décors évoluent avec les classiques mondes de glace ou de feu ou encore des endroits mécaniques où l’on retrouve évidemment des robots.

 

Mais ce qui est le plus fort dans ce jeu c’est l’animation. L’animation est, il faut le dire, une des plus grandes qualités de Naughty Dog. J’avais déjà été impressionné lors du premier opus et là j’ai été agréablement surpris de voir qu’ils ont encore bossé là-dessus avec des animations de meilleure qualité et présentes en plus grand nombre. Le faciès de Crash donne vraiment envie de sourire ou de rire quelques secondes. Chaque type de mort a son animation, si Crash est brûlé il tombe en cendres, s’il se fait écrasé il sera aplati et marchera encore quelques secondes ou encore s’il se fait toucher par un ennemi il se transformera en âme qui monte au ciel. A noter des animations différentes lors de certaines phases… Et j'ai aussi remarqué que Jak & Daxter qui est sorti plus tard sur PS2 reprenait l'animation de Crash lorsqu'il se fait pourvuivre par un énorme rocher. Daxter fait exactement la même chose en regardant, apeuré, en arrière tout en courant.

 

Gameplay

Donc je vais vous expliquez un peu la maniabilité. Vous contrôlez donc Crash avec son magnifique jean diesel avec non pas avec le stick analogique mais avec le pad directionnel. C’est tout de suite moins précis mais le jeu a été construit selon cette maniabilité. Perso je me suis vite adapté avec un gameplay assez simple. On saute avec X, la touche R1 sert à ramper, à glisser quand on est en train de courir ou a s’écraser violemment au sol lorsqu’on est en l’air, la touche carré correspond au mouvement caractéristique de Crash c'est-à-dire le tournoiement qui fait penser à celui de Tazz  Et oui c’est tout on n’a pas besoin de plus pour avancer dans le jeu. Il faudra juste s’adapter aux situations avec notamment des ennemis qui sont protégés partout sauf en bas de leur corps. Je vous donne la petite astuce pour sautez plus loin : il faut d’abord glisser avant de sauter. Un gameplay que je trouve très bon et très intuitif. J’ai moins aimé les phases en jet pack où ce n’est pas toujours précis.

 

La progression dans le jeu a été modifiée ce qui plaira à certains et qui ne plaira pas aux autres.  On ne sera pas obligé de faire les niveaux dans un ordre donné (le 1 séparait les niveaux sur une carte du monde et il n’y avait qu’un seul chemin) mais dans l’ordre que l’on souhaite pour quitter un niveau qu’on arrive pas pour le moment et en faire un autre. Par contre vous serez obligé de faire tous les niveaux pour récupérer le cristal présent dans chaque niveau. Cela nous fait donc 25 niveaux à faire avant le boss final. Chacun des 5 mondes est composé de 5 niveaux et est séparé du prochain par un boss.

 

Le jeu se fait assez rapidement dans un premier temps d’une part parce qu’il est court et de l’autre car je l’ai senti bien plus facile que le 1 avec des zones bonus qu’on peut refaire à l’envi tant que l’on n’a pas réussi à le compléter. Alors que dans le 1 on ne pouvait sauvegarder qu’en réussissant ces zones bonus avec une seule chance dans le 2 on peut sauvegarder après chaque niveau ce qui facilite la progression et empêche d’avoir à recommencer plusieurs niveaux.

Mais dans un second temps le jeu n’est pas fait à 100% tant qu’on pas récupéré lesdiamants. Il y en a à peu près 2 par niveau et ils ont assez ardus à récupérer. Du bon challenge ! Je n’en ai récupéré que 2 lors de ma première partie. A noter la danse hilarante de victoire que fait Crash après avoir récupéré un diamant.


Du point de vue des musiques c’est toujours aussi agréable avec des morceaux qui font très africains et qui collent à l’ambiance des niveaux. Rien d’exceptionnel mais ça accompagne agréablement le joueur.

Conclusion

Pour conclure je conseille ce jeu à tous les amoureux de jeux de plates-formescar ils trouveront là un des meilleurs représentants de la Playstation 1Plus varié, plus fun, plus beau... Le jeu est disponible également sur le PSN.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Vos tests de Crash Bandicoot 2 : Cortex Strikes Back

tous les tests