Deus Ex : Human Revolution sur Xbox 360, le test de Waylander&Kevane

Publiez votre test
Signaler
Waylander&Kevane
10
Waylander&Kevane X360

La Renaissance d'une Légende

7 ans après Deus Ex Invisible War le fils prodigue est de retour. Développé par Eidos Montréal depuis 2007 Deus Ex HR est leur premier jeu. Quand le studio Eidos Montréal a été crée l’équipe voulait un grand studio, il leur fallait une grande franchise et quoi de mieux que Deus Ex ? L’équipe à bien évidement eu beaucoup de pression, mais une pression positive car motivante. Un projet de cette envergure pour lancer un studio était une grande opportunité pour le jeune studio. L’objectif était de faire plaisir aux fans et aussi d’en apporter de nouveaux. Le jeu se déroulant 20 ans avant le premier l’équipe avait une certaines liberté pour créer leurs propres histoires, leurs propres personnages mais il devait également coller au jeu original. Des thèmes devaient être abordés, des indices et des intrigues sur ce qui va se passer par la suite devaient être suggérés. Concernant le cyberpunk, l’équipe voulait que le joueur retrouve ce qu’il a l’habitude de voir dans ce genre d’univers mais également une nouvelle approche, c’est là que l’aspect Renaissance entre en jeu. Le mélange des deux donne quelque chose de vraiment convaincant car la Renaissance était une période où les Hommes voulaient s’affranchir des anciennes règles, se dépassé, ce qui est exactement le cas pour Hum Revolution. Les développeurs ont mis leur propre couleur, leurs propres idées dans le soft. L’équipe voulait s’éloigner de cet aspect bleuté qu’on est habitué à voir dans les films du genre. Enfin les développeurs ont tout fait pour que les joueurs retrouvent une expérience similaire à Deus Ex.

 

Les développeurs ont-ils réussis à atteindre leurs objectifs ? A savoir faire un jeu ayant la saveur, l’esprit du Deus Ex originel, tout en ayant sa propre patte artistique, ne pas faire un simple copier coller. Et bien pour moi la réponse est oui, et un grand oui ! Je vais maintenant vous livrer mon avis sur le jeu à travers différents aspect que je considère comme important.

 

Bon tout d’abord à quel point le jeu est-il similaire avec le premier Deus Ex ? Dans un premier temps par son gameplay découpé en plusieurs aspects. Infiltration, action, piratage, sociale, exploration et bien sûr RPG.

La partie infiltration s’articule principalement autour de la capacité d’Adam à se déplacer sans être vue via son environnement, ses augmentations et à sa capacité à se débarrassé de ses ennemis de manière discrète que se soit de façon létale comme non létale. Adam peut se coller au mur, la caméra passe alors en 3° personne, il peut utiliser divers incapacitante, neutraliser ses ennemis aux corps, bref il y a tout les aspects d’un bon jeu d’infiltration.

Pour la partie action on est dans le classique, vue en mode FPS, divérente armes améliorable sont à dispositions, le système de couverture rend les affrontements bien plus crédible que dans la plupart des FPS. La visée n’est pas aisée comme dans call of duty ou un Halo par exemple, ce que je veux dire c’est qu’il faut vraiment viser dans Deus Ex, pour moi c’est plutôt un bon point pour le réalisme !

Côté piratage on a un jeu dans le jeu ! Quand vous piratez un système un mini-jeu se déclenche, le principe est de capturé des nœuds pour arriver jusqu'au point sensible du système pour y avoir accès, sachant qu’une fois que le système vous a repéré il fera tout pour se défendre contre vous en augmentant ces défenses ! Le piratage permet d’ouvrir des portes, de désactiver des alarmes, d’accéder à des rapports sur ordinateurs, de modifier la cible des robots qui défendent les bases, comme le premier Deus Ex en fait !

Pour l’exploration le principe est que pour chaque objectif vous avez différents moyens, plus ou moins direct et discret, pour les atteindre : passez par les toits, par les gouts, contourner une porte sécurisée en passant par des bureaux annexes, du bon Deus Ex en somme.

Niveau sociale une nouvelle fois c’est très similaire à Deus Ex, vous pouvez parler au gens qui vous entourent, certains ne diront que quelques mots tandis que d’autres pourront vous donné de précieuses informations voir vous donnez des quêtes annexes.

En parlant de quêtes annexes je vais maintenant développez le dernier point du jeu l’aspect RPG. Comme dans Deus Ex vous pouvez augmentez votre personnage avec des points de dynamisations que vous obtenez de différentes manières : en accumulant l’expérience, en les achetant ou en les trouvant lors de vos missions. Augmentations de la taille de l’inventaire, invisibilité, bras plus puissant permettant de casser les murs ou d’annulé le recul des armes, possibilité des sauter de n’importe quelle hauteur sans se blesser etc. Il y a de quoi faire !

 

Concernant le gameplay je terminerai sur un dernier point à savoir que pour certaines action la caméra passe en vue à la 3eme personne, ce choix est à mon avis très judicieux pour plusieurs raisons : Une meilleure visibilité pour certaines action notamment lorsqu’Adam se colle au mur. Ce mode de vue met également en valeur Adam lorsqu’il neutralise ses ennemis, en effet la caméra se place en retrait pour nous laisser admirer la prise et surtout les augmentations d’Adam. De l’avis des développeurs une caméra à la 3°ème personne permet de créer un lien plus fort entre le joueur et le personnage qu’il incarne, je suis plutôt d’accord avec eux sur ce point !

 

Il est également similaire à Deus Ex à travers son architecture : Vous avez une ville principale avec votre QG et votre appartement, les villes sont des sortes d’HUB, elles sont divisées en plusieurs zones et renferme des pnj, des secrets, des quêtes etc. Il y a dans le jeu 2 villes principales : Détroit et Hengsha. Ensuite vous avez des environnements que je dirai fermé puisqu’ils ne sont accessibles que pendant des missions, néanmoins ceux-ci sont assez ouvert et permettent toujours de profiter de ce gameplay à tiroir. Enfin la zone finit sur une zone particulière, un peu à la manière de Deus Ex.

 

Derniers points de ressemblance c’est bien évidemment l’univers et le type d’histoire de Deus Ex Human Revolution. Néanmoins même si le jeu se passe dans le même univers il est différent simplement parce que notre vision de la Science Fiction à évolué et une partie de ce qu’on voyait dans Deus Ex (qui se passe en 2052) existe déjà dans à notre époque. L’équipe d’Eidos Montreal à donc adapté l’univers SF de Human Revolution en se basant sur les avancés que nous avons fait et sur les futurs avancé technologique, médicale, cybernétique et j’en passe.

 

Deus Ex Human Revolution prends donc place en 2027. A l’heure où la cybernétique et le transhumanisme sont en pleine expansion. L'homme peut désormais remplacer les membres de son corps avec des prothèses ultra perfectionné, au départ à vocation médicale cette pratique à connu une déviance, maintenant les gens n’hésitent pas à se faire amputer afin de remplacer leurs membres dans le but d'aller plus vite, d’être plus fort, plus agile etc. Dans ce contexte les entreprises d’augmentations humaines tel que Sarif Industries et Tai Yong Médical tente d’avoir le monopole du marché. Sarif Industries une multinationale à la pointe de cette technologue prétend avoir développé un moyen sûr et fiable pour améliorer la vie des gens. Néanmoins des opposants virulent tel que Purity First soutiennent l’idée que cette technologie est contre nature et que toute personne ayant recours aux augmentations deviennent dépendant d'une substance coûteuse : la Neuropozyne. C’est dans ce contexte très instable que Megan Fox, scientifique numéro 1 chez Sarif Industries doit présenter ses récentes découvertes à Washington pour déterminé si oui ou non le gouvernement doit prendre des mesures contre les augmentations humaines. Vous êtes donc Adam Jensen, chef de la sécurité chez Sarif Industires dont le patron est David Sarif. En tant que tel vous devez veillez à la sécurité de l’équipe qui doit se rendre à Washington. Alors même que l’équipe est encore dans les locaux de Sarif Industries le site se fait attaquer par un groupe non identifié ayant parmi eux des humains avec des augmentations militaires dernières génération. Adam essaye de sauver Megan mais échoue, laissé pour mort la seule solution pour le garder en vie est de l’augmenter… Voici le point de départ de Deus Ex, je n’en dirai pas plus sur le scénario tant celui-ci est dense, riche et intéressant. Cependant il n’arrive pas à faire oublier l’incroyable scénario du premier Deus Ex. En tout cas le lien entre les deux est bel et bien fait, la cohérence est sauve.

 

Passons maintenant un autre aspect de Deus Ex HR que j’adore, c’est son souci du détail, surtout dans les décors ! Ca commence rien que dans le bureau de Megan au début du jeu, papier par terre, livre sur le transhumanisme, schémas de travaux, ça fourmille de détails redans le tout cohérent. Mais pour moi la palme revient à l’appartement d’Adam à Détroit. L’appartement est une mine d’information sur le personnage et sur sa relation avec Megan. Photos, livres, j’ai même regardé ce qu’il y avait dans ses cartons ! C’est ce genre de détails qui permet de créer une connexion avec un personnage, un univers. C’est ce genre de détails qui m’a permis de vraiment m’identifié à Adam et d’avoir envie de retrouver Megan à tout prix ! Le souci du détail passe également par les armes et les augmentations qui sont très détaillé, aussi bien extérieurement qu’intérieurement, un tel travail force le respect !

Deus Ex Human Revolution est également un jeu très adulte de part l’univers qu’il dépeint, ses personnages non manichéen ou encore son scénario. Petite anecdote pour justifier que je parle de personnage non manichéen, à la fin du jeu on a la possibilité de choisir 4 fins différentes, chaque fin étant proposé par un personnage clé du scénario, et bien j’ai eu beaucoup de mal à me décidé, aucune n’est à 100% mauvaise ou 100% bonnes. Deus Ex donnait la possibilité de choisir entre 3 fins, si je me souviens bien, personnellement je n’ai pas du tout hésité à choisir. Le jeu traite de sujets adultes, dépendance à des produits, augmentation de la violence, essors des Société Militaires Privées, exploitation des Petits par les Grands, évolution de l’Homme, progrès, futur de l’humanité, théorie du complot mais surtout qu’est ce qui nous définis en tant qu’humain ? Est-ce que ce sont nos composants organiques ? Nos émotions ? Notre corps ? Vous l’aurez compris les thématiques sont nombreuses. Le jeu ne donne jamais de réponse à ces questions, laissant le joueur se faire son propre avis et lui montrant à quel point certaines questions peuvent être difficiles. Deus Ex Human Revolution est un jeu qui fait réfléchir, ce que trop peu de jeu font à mon avis.

 

En parlant des personnages non manichéens il faut quand même parler d’Adam Jensen qui est un de mes personnages favoris, c’est le genre de personnage qui à beaucoup d’expérience et qui tient plus de l’antihéros, il n’est pas mauvais mais pas non plus le chevalier blanc, c’est au contraire un chevalier noir. Son histoire est vraiment intéressante, la relation qu’il a avec les autres également, surtout vis-à-vis de l’autorité. Adam est un personnage que vous façonnez par vos actions ce qui es très plaisant. En plus il a des supers lunettes de soleil !

 

Je terminerai de développer les qualités de Deus Ex HR par un dernier point entièrement subjectif : sa patte artistique. En effet Human Revolution a fait couler beaucoup d’encre concernant son aspect graphique/artistique. Dominance des couleurs or et noir, augmentation stylisé et très détaillé, architecture des bâtiments, formes géométrique, mélange entre Renaissance et Science Fiction : CyberRennaissance. L’aspect artistique de HR est très développé et c’est une de ses plus grandes qualités, on aime ou on n’aime pas le style mais on ne peut que saluer le travail des développeurs et leur volonté de faire de Deus Ex HR un jeu ayant son identité propre. En ce sens le jeu est magnifique grâce à sa patte artistique car objectivement graphiquement le jeu est beau mais n’atteint pas les ténors du genre comme Killzone, Crysis ou Rage. Cependant comme je l’ai déjà dit l’aspect artistique sublime le jeu et le rends, pour moi, plus beau que les jeux cités précédemment. Pour finir l’aspect artistique je parlerai également des musiques qui sont vraiment géniale et qui colle parfaitement à l’ambiance, le thème principal est sublime tout comme le thème du générique d’ouverture !

 

D’ailleurs en parlant du thème je suis obligé de vous en parlez parce que je le trouve vraiment brillant, laissez moi vous expliquez. Déjà le premier point est visuel, le générique est magnifique il garde bien évidemment la patte artistique du jeu, à savoir les couleurs noir et or, la mise en scène est également superbe ce qui contribue à rendre artistique ce qu’on voit à l’écran : Adam, Megan, les outils servant à la pose des augmentations, les augmentations en elle-même, d’ailleurs en parlant des augmentations un plan du générique fait clairement écho aux schémas du corps humain de Leonard de Vinci, encore une référence à la Renaissance. La musique est tout à fait en accord avec les images et l’intensité semble montée au fur et à mesure de la transformation d’Adam. Les voix quant à elles sont tout à fait dans le ton et permettent aux spectateurs de comprendre ce qui se passe et dans quel état à finis Adam. Enfin le dernier point que je tiens à signaler c’est la mise en évidence de la notion d’amour, aussi bien sentimentalement que physiquement. En effet les différents plans avec Megan nous montre qu’elle était la relation qu’elle avait à Adam et ces plans traduisent l’attachement qu’Adam à envers Megan. Pour peu que le joueur soit réceptif cet aspect contribue à la création d’un lien entre le joueur et les deux personnages. C’est la preuve de la maturité du jeu dans le sens où il est capable de nous faire comprendre quelque chose et ressentir quelque chose rien qu’avec des images et pas seulement une interaction. Cet aspect est encore renforcé avec tous les détails que vous pouvez trouver dans l’appartement d’Adam.

 

Bon maintenant que j’ai finis avec les qualités du jeu je vais parler de ces défauts ! Et oui Human Revolution a des défauts mais je vous assure, comparé aux qualités ils sont vraiment moindre !

 

L’IA tout d’abord n’est vraiment pas au top, rien de catastrophique mais c’est quand même désolant de voir certaines réactions. Les gardes devraient vraiment investir dans des augmentations neuronales !

Ensuite la synchronisation labiale pour la VF, elle est absolument raté, c’est vraiment dommage car les voix française ne sont pas mal du tout, la voix d’Adam n’égale pas celle de Elias Toufexis mais elle s’en tire avec les honneurs ! C’est dommage de voir les personnages parler alors qu’il ne bouge pas les lèvres ou inversement !

Les combats contre les boss qui sont vraiment inintéressant, surtout le premier. Ils sont en complet décalage avec le jeu, je regrette que les combats ne se soient pas passés dans des zones plus grandes afin de les rendre stratégiques par exemple !

 Il y a aussi quelques petits soucis de Framerate, rien de bien vraiment gênant mais c’est dommage vu que le jeu n’est pas au top graphiquement.

Voilà pour moi les défauts de Deus Ex HR, peut être que certains d’entre vous en verront d’autres mais c’est cela que j’ai retenus lors de mon expérience. Vous voyez donc qu’il y a vraiment peu de défaut, en tout cas pour moi, les défauts d’un jeu étant différent d’une personne à l’autre.

 

 

 Je pourrai vous parlez encore et encore de ce jeu mais comme dirai l’oracle dans Matrix : Tout ce qui a un début a une fin Néo. Pour moi Human Revolution est vraiment une perle du Jeu Vidéo, un jeu comme on n’en fait peu, pas assez. Il est l’acteur d’un état d’esprit plus mature, plus réfléchis. Comme l’a très bien souligné IG Mag il peut être aussi bien le reliquat d’une époque dépassée ou un exemple à suivre (au même titre que Bioshock) pour les futures productions. Concernant l’avenir de Deus Ex on peut être confiant, Square Enix ayant fait des bénéfices notamment grâce aux ventes de Human Revolution qui c’est écoulé à deux millions d’exemplaires. Merci à Eidos Montreal d’avoir fait un aussi bon travail et à Square Enix pour les avoir soutenus.

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Vos tests de Deus Ex : Human Revolution

tous les tests